16/11/2021 – Qui propage les Fake News ?

Cliquez sur les titres en dessous pour regarder les parties du LIVE correspondantes sur Odysee.


Un souci pour regarder le live sur notre site ?
Regardez sur OdyseeDLIVE, RumbleTwitch 1Twitch 2Twitch 35:5


Dévolution 4


Rhétorique qui change à 180° (et aussi Blague du Jour… 🤦‍♂️)

Que dire… C’est malheureusement une nouvelle fois où ce que les  »complotistes » ou  »antivaxx » disaient l’année dernière, s’avère exact avec le recul. Qui sera tenu responsable des conséquences de cette folie ? Pourquoi s’en rendre compte que maintenant. Ce rapport du 2020 sort en Novembre 2021 ? Pourquoi si tard ? Pourquoi Blachier et cet autre personne sur CNews chantent la même chanson ?


Ils utilisent les sondages encore et encore…

Avant de parler sondage :

Lettonie : les députés non vaccinés contre le Covid-19 seront suspendus, une première mondiale

Et aussi :

L’Autriche devient le premier pays au monde à ordonner le confinement des non-vaccinés et…

L’idée c’est de faire croire que le confinement des non vaccinés va enfin les convaincre de se faire piquer. Une fois que cette idée est propagée, voici ce qui se passe en France :

En France : Les présages des sondages

On nous avais posé beaucoup de question concernant le pass, ou la vaxx obligatoire des soignant. Ca annonçait souvent ce qui allait se produire ( malgré le résultat ).

Le commentaires sont très majoritairement contre cette mesure. Toutefois on y lit une agressivité envers les vaccinés de la part de certaines personnes…

Avant d’entrer dans ce débat, n’oublions pas ce qui compte, et ça vient du chef d’orchestre de la rhétorique « autant en emporte le vent… »

N’oubliez pas, polariser pour diviser c’est leur méthode de faire. Nous pouvons garder nos positions sans ajouter de l’huile sur le feux. Ce n’est clairement pas le moment. Rappelez-vous que notre rôle est d’apporter la Paix 🙏


Pire qu’une éclipse solaire, une visite de Alexander Soros !

Capture du compte instagram de Alexander Soros, suite à la publication de cette photo, le 15/11/2021. Evidemment, les médias ne mentionnent pas ce genre d’informations !

La visite en France de cet individu n’annonce pas de bonnes choses. Pour des raisons difficiles à expliquer ici (ils font tout pour cacher leurs relations et leurs méthodes), la visite d’Alexander Soros annonce des mauvaises nouvelles pour la France. On ne sait pas quoi, on sait pas comment, on sait que c’est imminent. Une des raisons pour laquelle cette visite a pu se produire, c’est parce que l’état profond n’a plus du tout le contrôle sur quoi que ce soit et que des mesures d’urgence ont du être prises pour remettre « le train » sur les rails. On ne vous demande pas de nous croire sur parole mais de garder les yeux bien ouverts car peu importe ce que c’est, c’est imminent !!!

C’est EXTREMEMENT IMPORTANT d’éviter les pièges qui nous emmènent à leur terrain de jeu préféré qui est la violence. Rappelez-vous, leur but actuellement, c’est de faire tomber le système actuel en provoquant une rébellion qui va se tourner contre les rebelles. SOYONS PACIFIQUES DANS TOUTES NOS DEMARCHES, PEU IMPORTE LES PROVOCATIONS !!! Evitez tous les Daillets, les Boutrys, les Argilliers et aussi, les Camberlins !!!


Un Pass Sanitaire qui divise !!!

Histoire qui date d’hier !

Et voyant ce que pense quelqu’un de « compètent » dans le domaine :

Un survivant de l’Holocauste affirme que les nazis diabolisaient les Juifs en tant que « propagateurs de maladies ».

« La peur des épidémies infectieuses était exactement ce que les nazis utilisaient pour diaboliser les Juifs en tant que propagateurs de maladies. Aujourd’hui, les personnes non vaccinées sont accusées d’être des propagateurs de maladies. »

Il ne faut pas tout mélanger, certes, mais des parallèles peuvent être faits et ils sont faits, y compris par des survivants de l’Holocauste car cette dame est loin d’être la seule à faire ce lien. La situation étant très complexe est hyper polarisante, allons y mollo, des deux côtés ! Les arguments et les faits doivent primer.


Le cas Albert Bourla

Co-fondateur de la nouvelle religion !!!

Le Vaxxinisme !!!

En Musique…

Session câlins-bisous entre Ursula Von der Leyen (Présidente de la commission européenne) et Albert Bourla (PDG de Pfizer)

Ce patron de BigPharma qui se permet de s’ériger en juge… ( aucun conflit d’intérêts je suppose )

Le patron de Pfizer, Albert Bourla, a déclaré qu’il existe un petit groupe de personnes qui « font circuler, à dessein, des informations erronées afin d’induire en erreur ceux qui ont des préoccupations » concernant le vaccin. « Ces gens sont des criminels », a affirmé Albert Bourla. « Ce ne sont pas de mauvaises personnes. Ce sont des criminels parce qu’ils ont littéralement coûté des millions de vies”, a-t-il encore affirmé.

Albert Bourla a déclaré qu’il pensait que la vie pouvait revenir « à la normale » pour de nombreuses personnes à mesure qu’une plus grande partie de la population se faisait vacciner contre le Covid-19. « La seule chose qui se dresse entre le nouveau mode de vie et le mode de vie actuel est, franchement, l’hésitation face aux vaccinations », a-t-il conclu.

Il y a beaucoup de gens qui pensent que t’es un criminel, la différence c’est qu’ils ne tapent pas la bise aux présidents

En musique…

Il y a trois mois, le géant de la pharmacie avait annoncé un profit de 2,9 milliards d’euros pour le premier trimestre, très largement dû au succès de la vente, auprès des États, de son produit mis au point avec l’Allemand BioNTech.

Ce montant, obtenu après partage avec son partenaire, surpasse ce que Pfizer peut toucher de la vente d’autres médicaments qu’il écoule à grande échelle. Le laboratoire avait ainsi été incité à réviser à la hausse ce que le vaccin à ARN messager devrait lui rapporter sur l’ensemble de l’année, passant de 12,7 à 22 milliards d’euros.

PS : Certains diront : « c’est normal vu la pandémie ! » , moi je dirais :  «  oui, quand on a ni morale, ni éthique  dans un monde sans foi ni loi ! »

Et les fake news dans tout ça ?

Albert Bourla vient de factchecker les factcheckeurs concernant la capacité de la technologie ARNm à apporter des modifications à l’ADN. Quand nous parlions de ça, les factcheckeurs se sont enflammés pour dire que nous racontons des bêtises.

Les factcheckeurs n’existaient pas jusqu’à ce que la vérité a commencé à sortir !

Mais Alberto ne semble pas d’accord. Voici ce qu’il a déclaré sur le potentiel d' »édition génétique » de la technologie des vaccins à ARNm au début de ce Novembre 2021 :

« Il existe une troisième application, qui concerne les personnes nées avec une erreur dans leur code ADN. Et il y a beaucoup de maladies rares qui se déclarent parce que, quelque part dans l’histoire d’une personne, il y a une petite erreur dans son ADN.
Ces personnes doivent vivre sans elles jusqu’à la fin de leur vie, et bien souvent leur vie ne dure pas très longtemps à cause de cette erreur dans leurs gènes.
Il y a beaucoup de technologues qui essaient d’utiliser l’édition génétique. Ils essaient d’utiliser la même technologie pour pouvoir modifier ou réparer l’erreur de votre ADN, afin de pouvoir guérir ces personnes. »

Albert Bourla, PDG de Pfizer, parle du potentiel d' »édition génétique » de la technologie des vaccins à ARNm.

Donc au final, les conflits d’intérêts sont clairement visibles, les mensonges aussi. Attendons voir la suite car pendant que des personnes comme Bourla vont dans un sens, l’actualité aux USA va dans le sens opposé.


Ils ont perdu !!! Mesures d’urgence, activées !!!

« Le Washington Post a pris vendredi la mesure inhabituelle de corriger et de supprimer de grandes parties de deux articles, publiés en mars 2017 et février 2019, qui avaient identifié un homme d’affaires américain d’origine biélorusse comme une source clé du « dossier Steele », une collection de rapports largement non vérifiés qui affirmaient que le gouvernement russe disposait d’informations compromettantes sur le candidat de l’époque, Donald Trump. »

La rédactrice en chef du journal, Sally Buzbee, a déclaré que le Post ne pouvait plus garantir l’exactitude de ces éléments de l’histoire. Le Post avait identifié l’homme d’affaires Sergei Millian comme étant la « Source D », le personnage anonyme qui a transmis l’allégation la plus salace du dossier à son auteur principal, l’ancien agent des services de renseignements britanniques Christopher Steele.

Le titre de l’article a été modifié, les sections identifiant Millian comme la source ont été supprimées, et la vidéo d’accompagnement résumant l’article a été supprimée. Une note de la rédaction expliquant les changements a été ajoutée. D’autres articles qui contenaient la même affirmation ont également été corrigés.

La source D, selon le dossier, prétendait que les services de renseignement russes avaient appris que Donald Trump avait engagé des prostituées russes pour souiller une chambre d’hôtel de Moscou autrefois occupée par le président Barack Obama et Michelle Obama et qu’ils possédaient un enregistrement vidéo de l’incident.

Source originale: https://www.washingtonpost.com/lifestyle/style/media-washington-post-steele-dossier/2021/11/12/f7c9b770-43d5-11ec-a88e-2aa4632af69b_story.html

Quelle sera la réaction de ceux qui ont propagé ces fake news en France ?


Et vite fait, parlons d’inflation…

Annonce de CNN sur l’augmentation des prix.

Regardons quelques titres des médias américains.

Et ca finit comme ça :

Conclusion ? ACCROCHEZ-VOUS !!!


Procès Kyle Rittenhouse – Une mascarade sans nom qui va mettre le feu !

Commençons par jeter un coup d’œil à l’actualité concernant Kyle Rittenhouse. Selon la version mainstream, « Kyle Rittenhouse est le jeune Américain blanc qui a tué deux personnes en marge de manifestations antiracistes en 2020 » mais selon la version plus réaliste, il défendait la propriété d’un ami lors des violentes émeutes des antifa et BLM, émeutes qui ont couté très cher en vie humaines et dégâts matériels mais que les médias mainstream qualifiaient de « manifestations pacifiques ».

Ce procès est en train de faire trembler la rhétorique mainstream qui parle de privilège des blancs et autres commentaires racistes. Le fait est que le procureur se comporte plutôt comme un manipulateur psychologique, en utilisant des techniques bien connues de manipulation, en faisant du cinéma et en agissant d’une manière complètement illégale et en apportant jamais des faits concrets, au point où le juge a du le remettre à l’ordre plusieurs fois. Il est important de préciser que les témoins qui étaient sensé jouer contre M. Rittenhouse ont accepté que ce dernier agissait en légitime défense et ont remis en question la version du procureur.

Le juge qui remet à l’ordre pour la 2éme fois (de suite) le procureur de l’affaire Rittenhouse. Il est important de préciser que le juge est plutôt du côté des démocrates, qui sont derrière sa sélection, mais il semblerait que ce dernier refuse de jouer avec la justice.

Puisque le jugement de ce process est dangereux pour la rhétorique qui est installé par les médias mainstream et les démocrates, ces derniers font tout pour harceler le juge et faire pression sur le jury, aidés par les géants de la big tech. Bienvenu dans la justice version mainstream !

Youtube a même censuré le passage où la défense de l’accusé s’exprimait une dernière fois avant les délibérations… De l’autre côté, les « manifestants pacifiques » repointent le bout de leur nez, menaçant de mettre le feu si Kyle Rittenhouse n’est pas accusé, au point où la Garde Nationale est en attente au cas où ça dérape. Mais qui sont les dangereux dans cette histoire ? Qui brulent, harcèlent, agressent et tuent ?

« Brulez la putain de ville quand il sortira ! Brulez la ! Et pendez le putain de juge ! » – Ceci est un tweet pacifique, d’une personne pacifique selon les médias mainstream !

FBI = Gestapo ! Preuve à l’appui !

James O’Keefe est en procès avec le NYT. Le FBI raid la maison de James O’Keefe sur une histoire bidon d’un journal étrange de Ashley Biden, que Projet Veritas s’était procuré légalement et avait essayé de rendre à la justice, sans succès. Le NYT est le premier à appeler James O’Keefe pour des déclarations après le raid, quelques minutes plus tard et ce n’est pas tout. Lors du raid, des telephones portables de James O’Keefe ont été saisis par le FBI. Le contenu de ces téléphones portables s’est retrouvé un peu plus tard dans un article de NYT. Mais comment ont-ils pu se les procurer ? Hmmm…

L’histoire pue tellement qu’un juge a intimé l’ordre de stopper les investigations dans le téléphone portable du Directeur de Project Veritas.


Steve Bannon et la panique de l’état profond !

  • Bannon était convoqué le 7 octobre 2021 pour être entendu dans le cadre de la commission d’enquête sur les évènements du 6 janvier.
  • Il ne s’est pas présenté. Dans une lettre il explique que c’est à cause des instructions que Trump lui a donné selon quoi la commission cherchait à mettre la main sur des documents et des témoignages potentiellement protégés par des privilèges exécutifs. Trump lui a demandé de faire obstruction « dans toute la mesure permise par la loi ».
  • La commission du 6 janvier trouve que ce n’est pas une excuse valide et déclare que ce « manquement délibéré » pourrait conduire à des charges criminelles.
  • Lundi 15 novembre, Bannon est arrêté pour deux chefs d’accusation « d’outrage à la Cour ».

Bannon est finalement remis en liberté le jour même, sans caution, mais il a du rendre son passeport et promettre de ne pas quitter le pays.


Dans une interview donnée le jour même il déclare:
« Je vous le dis tout de suite, ça va être le délit de l’enfer pour Merrick Garland, Nancy Pelosi, et Joe Biden.
Joe Biden a ordonné à Merrick Garland de me poursuivre depuis la pelouse de la Maison Blanche quand il est descendu de Marine One[l’hélicoptère].
Et on va passer à l’offensive. »

Pourquoi est-ce important?

Cet évènement donne (au moins) deux angles de lectures intéressants:

  • il semble confirmer l’hypothèse selon laquelle le DS est aux abois et prêt à tout pour mettre la main sur le contenu de certains documents (Pensez PEADs)
  • il établit un précédent selon lequel il est acceptable d’arrêter un homme politique qui refuse de se soumettre aux injonctions de la Cour.

Comme nous y invite Steve Bannon : Restons concentré sur le signal, pas sur le bruit.


Un tweet chelou qui en dit looooooong !!!

Hillary Clinton tweet : « Merci, c’était très reposant.« , en citant le tweet de Jennifer Hayden (?) qui dit : « Vous savez qui ne va pas aller en prison et n’a jamais été inculpé pour quoi que ce soit ? J’espère que vous passerez un bon week-end @HillaryClinton »

On est d’accord que ça sent la panique, non ? Pourquoi quelqu’un qui n’a rien à craindre publierait une chose pareil ?


Chapitres