195 personnes arrêtées dans le cadre d’une vaste opération internationale de lutte contre la traite des êtres humains

Goldman : « Ne combattez pas la Fed » – La Fed veut une inflation plus élevée et elle l’obtiendra
13 avril 2021
Kissinger met en garde Washington : « Acceptez le nouveau système mondial ou faites face à une situation géopolitique d’avant la Première Guerre mondiale »
13 avril 2021

Article original datant du 09/04/21

Selon Interpol, les polices d’Afrique et d’Europe ont arrêté 195 personnes et secouru près de 500 victimes de la traite des êtres humains lors d’une vaste opération de répression des réseaux criminels menée par l’organisme international de répression basé en France.

Interpol a déclaré vendredi dans un communiqué que le Maroc avait accueilli cette opération du 28 mars au 2 avril, à laquelle 24 pays ont participé en échangeant des renseignements, et avec le soutien de l’Organisation Internationale pour les Migrations ainsi que celui d’autres groupes internationaux.

Les 195 personnes arrêtées ont été accusées de trafic d’êtres humains, de trafic de migrants, de fraude aux pièces d’identité, d’infractions à la législation sur les drogues, ou d’autres infractions.

Selon Interpol, il s’agissait notamment de personnes au Soudan soupçonnées de trafic de migrants vers le Moyen-Orient et d’exploitation d’enfants dans des usines, de personnes en Espagne soupçonnées de faire passer des Africains en Europe, et de citoyens chinois en Afrique du Sud soupçonnés d’exploiter des migrants malawites.

195 arrested in vast international human trafficking sweep
Interpol says police in Africa and Europe arrested 195 people and rescued nearly 500 victims of human trafficking in a vast crackdown on criminal networks led by the France-based international law enforcement agency