21/06/2022 – Épilogue de la Saison 1 : 2020 – 2022 (Passé, Présent et Futur)


Les Mémés Contre-attaquent


La blague de Rudy

– Comment appelle-t-on un lapin sourd ?
– Tu cries plus fort…

– Pourquoi faut-il enlever ses lunettes avant un alcootest ?
– Ca fait 2 verres en moins.

– Comment savoir quand un sapin est en colère ?
– Il a les boules.

Prions Ensemble


Sauvez des poules et elle vous le rendront bien (Suisse)

1500 poules cherchent d’urgence un nouveau foyer

1500 poules pondeuses de la ferme naturelle Waltwil4 près de Wengi dans le canton de Berne cherchent un nouveau foyer chez des particuliers – sinon elles seront abattues.


La Fin annoncée d’une civilisation corrompue – Babylone

Cela fait plus de 2 ans que nous vous disons qu’il n’y aura plus de retour en arrière. Au début, tout le monde nous prenait pour des fous mais maintenant, tout le monde le voit et l’a compris. Nous ne sommes pas pro-Poutine, pro-russes ou quoi que ce soit d’autre que des pro-Vie et pro-Vérité, peu importe la position dans laquelle cette dernière nous met. Il se trouve que nos observations nous ont emmené à la conclusion claire que la civilisation occidentale est corrompue profondément à tous les niveaux et tel un corps humain corrompu par toutes sortes de parasites, le corps de cette civilisation est mort et a commencé le processus de décomposition. Tous les Macrons, Attalis, Vérans, Darmanains ou encore Soros, Clintons, etc, ne sont rien d’autre que des humains possédés par des forces de décomposition, des « asticots civilisationnels » qui se nourrissent des chaires mortes d’un corps en fin de vie…

Nous avons parlé de ce discours HISTORIQUE dans le live précèdent mais cette fois, nous prendront le temps d’aller un peu plus en profondeur, en gardant en tête le contexte actuel et le pouvoir de la personne qui prononce ces mots. Les extraits viennent d’un article de CNN. On le précise car cela veut dire que le sujet est mainstream. Ce n’est plus des « complotistes » qui parlent de ce genre de choses.

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré la fin de « l’ère du monde unipolaire » dans un discours combatif qui a fustigé les pays occidentaux lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, vendredi.

« Lorsqu’ils ont gagné la guerre froide, les États-Unis se sont déclarés les propres représentants de Dieu sur terre, des gens qui n’ont aucune responsabilité – seulement des intérêts. Ils ont déclaré ces intérêts sacrés. Maintenant, c’est un trafic à sens unique, ce qui rend le monde instable », a déclaré Poutine à l’audience.

« Ils vivent dans le passé, seuls, sous l’emprise de leurs propres illusions … Ils pensent que … ils ont gagné et que tout le reste n’est qu’une colonie, une arrière-cour. Et les gens qui y vivent sont des citoyens de seconde zone », a-t-il déclaré, ajoutant que « l’opération spéciale » de la Russie – l’expression utilisée par le gouvernement russe pour décrire sa guerre contre l’Ukraine – est devenue une « bouée de sauvetage pour l’Occident qui rejette tous les problèmes sur la Russie ».

Après avoir accusé les pays occidentaux de rejeter leurs problèmes sur la Russie, Poutine a tenté de faire porter la responsabilité de la hausse des prix des denrées alimentaires sur « l’administration américaine et la bureaucratie européenne. »

« Leur intention est claire : écraser l’économie russe en brisant la chaîne les chaînes logistiques, en gelant les actifs nationaux et en attaquant le niveau de vie, mais ils n’ont pas réussi », a-t-il ajouté. « Ils n’ont pas réussi. Les hommes d’affaires russes se sont ralliés en travaillant avec diligence, consciencieusement, et étape par étape, nous sommes en train de normaliser la situation économique. »

En parlant de sa guerre contre l’Ukraine vendredi, Poutine est allé directement à son livre de jeu de propagande, affirmant que la Russie a été « forcée » dans le conflit. Il a qualifié l’invasion de « décision d’un pays souverain qui a le droit inconditionnel… de défendre sa sécurité. »

« Une décision visant à protéger nos citoyens, les résidents des républiques populaires de Donbas, qui pendant huit ans ont été soumis à un génocide par le régime de Kiev et les néonazis qui ont reçu la pleine protection de l’Occident », a-t-il déclaré.

Il a déclaré vendredi que les soldats russes et les séparatistes « se battaient pour défendre leur peuple » dans le Donbas et le droit de « rejeter toute tentative d’imposer de l’extérieur des pseudo-valeurs de déshumanisation et de dégradation morale. »

Parlant de l’Union européenne vendredi, Poutine a déclaré que le bloc avait « perdu sa souveraineté ».
« L’Union européenne a totalement perdu sa souveraineté, et ses élites dansent au rythme de quelqu’un d’autre, nuisant à leur propre population. Les intérêts réels des Européens et des entreprises européennes sont totalement ignorés et balayés », a-t-il déclaré.

« L’UE n’est pas un bloc militaro-politique, contrairement à l’OTAN, c’est pourquoi nous avons toujours dit et je l’ai toujours dit que notre position ici est cohérente, compréhensible, nous n’avons rien contre elle », a déclaré M. Poutine lors d’une discussion de groupe qui a suivi son discours.

Tout ceci est un indicateur d’une fin globale imminente du système qui régit le monde entier, précédée par un effort désespéré de « sauver les meubles » pour ceux qui ont profité de la corruption et de l’injustice de ce système. C’est leur instinct de survie qui les pousse à agir mais cet instinct de survie, sans l’intelligence, sans l’empathie et sans l’amour du vivant dans l’ensemble, peut conduire à des désastres. Pensez à une personne totalement paniquée dans un contexte. Maintenant, prenez cette personne et donnez-lui beaucoup de pouvoir et des armes. Bienvenu en 2022 !


Le Plan des asticots

Avec le factcheck habituel, cette fois par Reuters, toujours si ridicule :

Le WEF n’a pas pour  » objectif déclaré  » de supprimer la propriété privée de chacun d’ici 2030. Comme abordé dans les vérifications des faits précédentes de Reuters, ces affirmations proviennent probablement d’une vidéo du WEF sur les médias sociaux de 2016 qui énonçait huit prédictions sur le monde en 2030, notamment : « Vous ne posséderez rien. Et vous serez heureux. Ce que vous voulez, vous le louerez, et il sera livré par drone. »

Vidéo originale :

Mais comment peuvent-ils y parvenir ?

Vous vous rappelez de la crise de 2008 ?

En gros, les banques américaines avaient fait des gros prêts immobiliers à taux variable sans faire trop attention, surtout parce que les taux d’intérêts de la FED étaient très bas et que les banques faisaient beaucoup d’argent en prêtant. En 2005, la FED augmente les taux d’intérêts (comme elle vient de faire la semaine dernière), ce qui a rendu plus chers les remboursements des crédits et beaucoup ne parvenaient plus à rembourser, se trouvant obligés à vendre leur immobilier. Cela avait provoqué une augmentation incontrôlable de l’offre mais vu le prix des crédits, personne voulait acheter donc, pas de demande.

Pour ne pas améliorer la situation, les banques se mirent à saisir l’immobilier de ceux qui ne pouvaient plus payer et les ont mis en vente également, augmentant encore plus l’offre et donc, provoquant une chute des prix encore plus forte, qui a poussé d’autres à vendre leur immobilier avant de tout perdre, etc. Concrètement, les banques privées se sont trouvés avec tellement d’immobilier, qu’ils ne savaient pas que en faire et le prix de ces dernier était à des niveaux jamais vu. Si un gros portefeuille passait par là, il aurait pu acheter des villes entières pour que dalle… et c’est ce qu’ils ont commencé à faire depuis.

Oui mais en France, il n’y a pas de taux variables dans les crédits

Non, certes, mais il y a l’inflation qui peut provoquer plus ou moins les mêmes effets. En périodes d’inflation incontrôlable comme celle qui arrive, les gens se focalisent sur les choses les plus prioritaires, telles que la nourriture car à cause de l’inflation, tous les prix augmentent. Cela peut pousser les gens à vendre leurs propriétés beaucoup plus qu’en temps normal, par incapacité ou par peur de ne pas pouvoir rembourser à cause de l’effondrement du pouvoir d’achat, provoquée par l’inflation. Cela peut déséquilibrer l’offre et la demande et provoquer une chute des prix et des propriétaires vont se mettre à vendre avant que leur immobilier perde presque toute sa valeur.

On avait commencé à aborder ce sujet dans ce live quand on vous prévenait d’un piège qu’ils nous tendent :

Il vous disent que ça va chuter pour vous faire peur :

Ca pourrait arriver mais seulement temporairement car les grands portefeuilles sont à fond dans l’immobilier en ce moment. Ne tombez pas dans le piège. L’immobilier aura toujours plus de valeur qu’un vulgaire morceau de papier ou un chiffre sur un ordinateur !

Le live dans lequel nous avions commencé à aborder le sujet :

Et alors ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

Donc dans un premier temps, la crise financière aide les banques et les très grands portefeuilles à dépouiller les gens de leurs propriétés privés légalement. La loi n’a pas d’exceptions en cas de crise concernant les crédits et leurs remboursements. Cela ne concerne pas que l’immobilier d’ailleurs. Tout ceux qui ont un crédit et qu’ils ont utilisé X ou Y chose comme caution, pourraient perdre la X ou Y chose.

Mais ce n’est pas fini !

Une fois que les banques et les « élites » vont dépouiller les gens, il faut que tout ceci se centralise. Imaginez donc que pour « telle » ou « telle » raison, les banques et le système monétaire global s’effondre. Cela pourrait se produire à cause des révélations concernant une entité qu’on appel « état profond » et qui contrôle le milieu financier, etc… Tous les Blackrocks, les Vanguards, les Bill Gates, etc, mais aussi toutes les grandes et petites banques vont se retrouver dans une situation où ils vont perdre tout ce qu’ils possèdent. Ces richesses vont devoir être nationalisées, et donc, appartenir aux états.

Regardez l’Histoire

Tous les dictateurs ont essayé de prendre la propriété privée des gens. Ils ont utilisé le communisme comme concept, le bien commun donc, pour le faire.

Le Covid nous a montré que les états occidentaux ont aussi commencé à utiliser le « bien commun » pour dépouiller les gens de leurs libertés. La dictature est déjà là et elle est en marche mais historiquement aussi, les dictatures ou oligarchies sont des systèmes qui ne peuvent pas durer longtemps donc, nous sommes plutôt proches de la fin que du début de cette « dictature occidentale » qui date depuis quelques décennies.

Pour résumer

Les Banques et les « élites » sont utilisés pour dépouiller les gens de leurs propriétés privées, et les états vont ensuite dépouiller les banques et les « élites ». La propriété privée sera entre les mains des états et les gens donneront la faute aux banques et aux « élites »… Le crime parfait…

Voici donc le scénario le plus probable de ce qui nous attend. Tout le reste de l’actualité est là, soit pour distraire, soit pour induire en erreur.

Mais que feront les gens ?


L’hypnose des peuples ou « l’inhibition de l’action »


L’allégorie du Chef d’Orchestre et du Musicien

Il était une fois, un chef d’orchestre qui avait monté un orchestre symphonique pour jouer sa composition. Il avait mis beaucoup de temps pour créer la scène où ils allaient se produire, créer la composition et mettre en place l’orchestre pour jouer sa musique. Il n’y avait pas de musiciens à l’époque de cette histoire, alors il a du leur apprendre la musique et les préparer avec beaucoup d’efforts.

Quand tout était en place, ils ont commencé à jouer ensemble et c’était magnifique… Une harmonie merveilleuse…

Mais un jour, un des musiciens les plus faibles avait commencé à jouer des fausses notes. La musique l’intéressait de moins en moins et cela avait commencé à s’entendre. Le chef d’orchestre gardait un oeil sur lui et un jour, il a du lui dire de faire un effort mais ce dernier, au lieu de se remettre à la musique, il a commencé à trouver des excuses… « C’est de la faute de la musique car elle est trop compliquée… C’est de la faute des autres musiciens qui ne couvrent pas mes fausses notes… Et après tout, je suis peut être moins bon musicien mais je suis beau ! »

Les autres musiciens écoutaient attentivement. D’autres qui avaient du mal à suivre la musique ont décidé de s’identifier au premier. C’est comme ça que les musiciens les plus faibles, au lieu de continuer à travailler pour rester bons en musique, ils ont commencé à se laisser aller. Après tout, ils avaient des « bonnes excuses ». C’était la faute de la musique, la faute des autres, puis… ils étaient pas bons en musique mais ils étaient beaux…

Avec le temps, les musiciens les plus faibles avaient fini par créer une orchestre différente au sein de l’orchestre initiale, sauf que la leur ne faisait pas de musique; ils ne faisait qu’occuper la scène en faisant des selfies et en se regardant de le miroir. Ils ont même mis en tant que chef d’orchestre secondaire le tout premier musicien qui s’est rebellé. Certes, ils n’étaient pas bons dans la musique mais en effet, à force de s’occuper de leur physique parce que c’était plus facile que de s’occuper de leurs instruments, ils ont fini par devenir très beaux et très séduisant, même pour les musiciens les plus sérieux, qui étaient de plus en plus déconcentrés.

Petit à petit, il ne restait plus beaucoup de musiciens pour jouer la musique du chef d’orchestre et ce dernier était déçu mais il ne voulait pas abandonner. Alors il avait décidé de prendre les choses en main afin de sauver l’orchestre. Un jour, lors d’une répétition générale, il avait fait une pause et avait dit à tout le monde qu’il préparait un examen pour bientôt. Il ne voulait pas dire quand, mais il avait insisté sur la nature très difficile de l’exercice. Il avait précisé qu’il allait choisir les musiciens qui allaient rester avec lui selon les résultats de cet examen si spécial. Il l’avait appelé, le jugement.

Tout le monde voulait savoir ce que c’était cet examen car tout le monde voulait rester dans l’orchestre. Le monde en dehors était beaucoup trop chaotique pour y survivre. Puis le jour de l’examen vint…

Un accompagnement avec une musique chaotique mais très bien structurée pour être le fruit du hasard commença. Le chef d’orchestre demanda à tous les musiciens de venir devant lui et d’improviser sur cette musique si spéciale… Personne n’avaient entendu une telle musique auparavant…

Le Chef d’Orchestre c’est Le Créateur, la Musique c’est la Vie, l’Orchestre c’est l’Humanité, la Scène c’est la Terre et pour bien improviser, il faut aimer la Musique, être bon techniquement et physiquement apte, et connaitre le Solfège le mieux possible.


La théorie de l’effondrement et quelques idées…

Prenez le temps…

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations