26 Juillet 2021 : On fait le point sur … Les actus COVID aux États Unis.

Un ancien médecin de la Maison Blanche prédit que Biden sera contraint de démissionner à cause du 25ème amendement
26 juillet 2021
Le rôle actif et coercitif des informateurs du FBI dans la préparation de l’enlèvement de la gouverneure Whitmer
27 juillet 2021

Chapitres de la vidéo :

(Double cliquez sur la vidéo pour mettre en plein-écran)

  • 2:52 Une pandémie de tests
  • 12:51 « Suivez la Science, les vaccins sont sûrs » qu’ils disaient…
  • 19:14 La justice s’en mêle…
  • 20:09 … mais il est encore trop tôt pour fêter ça.

La maison COVID est en feu, plus rien ne tient debout, mais le Deep State redouble d’efforts pour maintenir sa mainmise sur le narratif et son ascendant sur les populations. Tout autour du monde, les mesures deviennent toujours plus restrictives et les peuples expriment leur mécontentement. Aux États-Unis, de bonnes nouvelles commencent à apparaitre sur ce front. Faisons le point.

Une pandémie de tests

Le 21 juillet dernier, le CDC émettait une déclaration officielle au sujet des tests PCR:

Après le 31 décembre 2021, le CDC retirera la demande d’autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) adressée à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis pour le panel de diagnostic par RT-PCR en temps réel du coronavirus de niveau 2019 (2019-nCoV), le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SRAS-CoV-2 uniquement. Le CDC fournit cet avis préalable afin que les laboratoires cliniques disposent de suffisamment de temps pour sélectionner et mettre en œuvre l’une des nombreuses alternatives autorisées par la FDA. […] Le CDC encourage les laboratoires à envisager l’adoption d’une méthode multiplexée qui puisse faciliter la détection et la différenciation du SRAS-CoV-2 et des virus de la grippe.

Que penser donc de cet article qui nous annonce, au sujet de Singapour, la chose suivante:

Les trois quarts des contaminations au COVID-19 survenues à Singapour au cours des quatre dernières semaines concernaient des personnes vaccinées, selon des données gouvernementales, alors que l’augmentation rapide des inoculations dans la ville-état laisse de moins en moins de personnes non vaccinées. Singapour a déjà inoculé près de 75 % de ses 5,7 millions d’habitants, soit le deuxième taux le plus élevé au monde après les Émirats arabes unis, selon un suivi de Reuters, et la moitié de sa population est entièrement vaccinée. Il a signalé 1 096 cas transmis localement au cours des 28 derniers jours, dont 484, soit 44 %, étaient des personnes entièrement vaccinées, tandis que 30 % étaient partiellement vaccinées et que les 25 % restants n’étaient pas vaccinés.

« Suivez la Science, les vaccins sont sûrs » qu’ils disaient…

Les Facts Checkers nous rapportent aujourd’hui l’information suivante:

Fact check : Selon une étude, les vaccins Pfizer et Moderna ne présentent « aucun signal de sécurité évident » pendant la grossesse.
Capture réalisée le 26 juillet 2021 – L’article original date donc du 25 juillet 2021

Nous voilà rassurés!! En lisant l’article, on apprend néanmoins ceci:

« Les données de l’étude publiées jusqu’à présent montrent en fait que seulement 12,6 % des femmes enceintes participant à l’étude ont fait une fausse couche, et non 82 %. L’étude a conclu que les vaccinations ne présentaient pas de risque pour la sécurité des femmes enceintes. »

Sur le même sujet, on apprend ceci:

Moderna lance un essai clinique visant à déterminer si son vaccin COVID-19 entraîne des fausses couches ou des mortinaissances* chez les femmes enceintes ou des malformations congénitales chez les nouveau-nés, malgré le fait que des milliers de futures mères aient reçu le vaccin. La société basée à Cambridge, Massachusetts, a annoncé l’essai lundi, et il devrait commencer le 22 juillet.

La justice s’en mêle…

Souvenez-vous: On vous a annoncé depuis longtemps déja que les choses allaient mal tourner pour le Dr Anthony Fauci. Il semblerait qu’on ait eu raison sur ce point:

Le sénateur républicain Rand Paul a officiellement mis le Dr Anthony Fauci en examen pour enquête et poursuites pénales. Paul a remis la saisine, rédigée dans une lettre, au procureur général Merrick Garland mercredi après-midi et allègue que Fauci a menti au Congrès sur le financement de recherches dangereuses sur les gains de fonction.

… mais il est encore trop tôt pour fêter ça.

Le département de Justice (DOJ) américain s’en mêle, et on dirait qu’il a déjà choisi son camp. La proverbiale justice n’est pas si aveugle sur ce coup là dirait-on, à la lecture des deux nouvelles suivantes:

« Le ministère de la Justice a indiqué jeudi au bureau du gouverneur Tom Wolf qu’il avait décidé de ne pas ouvrir d’enquête pour déterminer si la Pennsylvanie a violé la loi fédérale en ordonnant aux maisons de retraite d’accepter des résidents qui avaient été traités pour le COVID-19 dans un hôpital », rapporte l’AP. La gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, s’en tirera également à bon compte. « Le ministère de la Justice a refusé d’ouvrir une enquête sur les droits civils concernant les politiques du gouverneur du Michigan, Gretchen Whitmer, à l’égard des maisons de repos pendant la pandémie de coronavirus », a rapporté le Washington Examiner.

et aussi

Par un vote de 216 contre 207 mardi soir, les démocrates de la Chambre des représentants ont bloqué l’examen d’un projet de loi qui obligerait le directeur du renseignement national à déclassifier les informations liées aux origines de la pandémie de coronavirus de Wuhan, en particulier les informations sur tout rôle que l’Institut de Virologie de Wuhan aurait pu jouer dans l’apparition de la pandémie.