4 années historiques en quelques phrases (Pilule Rouge !)

Les fédéraux admettent que le « siège » du Capitole a été planifié à l’avance par les détracteurs de Trump, et non par les partisans de Trump
16 janvier 2021
Le secrétaire d’État Pompeo a confirmé vendredi l’implication de l’Institut de virologie de Wuhan comme l’épicentre du COVID-19
18 janvier 2021

NDLR : Partagez cet article. C’est le plus important et nécessaire que nous avons publié jusqu’à présent. Utilisez les outils de partage ci-dessus et aidez-nous à faire en sorte à ce qu’un maximum de personnes le lisent avant lundi. C’est très important.


En 2016, Trump ne se présentait pas seulement pour une autre élection de quatre ans – l’armée a demandé à Trump de se présenter et sa victoire a été et est toujours une opération militaire.

Les 4 premières années de Trump ont consisté à drainer le marais inférieur en premier. Le marais était/est profond et comprenait toutes les industries du monde, les banques, le cinéma, les produits pharmaceutiques, l’alimentation, etc.

Avant de quitter ses fonctions, Barack Obama a signé un décret pour gracier toute personne ayant commis un crime au sein du gouvernement. C’est pourquoi personne n’a été tenu pour responsable lorsque le Trump a pris ses fonctions.

Ces rats des marais ne pouvaient pas être jugés pour ces crimes (par exemple, le scandale des courriels d’Hillary, la Fondation Clinton, l’espionnage de la FISA – Foreign Intelligence Surveillance Act (Loi sur la surveillance du renseignement étranger) pour la campagne de Trump, etc.) ~ seuls les crimes commis APRÈS qu’Obama ait quitté son poste pouvaient être jugés – par conséquent, de nouveaux crimes devaient être pris au piège.

L’armée devait les prendre sur le fait en train de commettre des crimes avec des preuves.

Le président Trump a déclaré dans son discours du 7 janvier 2021 : il y aura « une transition du pouvoir en douceur et en ordre ».

Cela ne signifie en aucun cas que le président Trump assure la transition du pouvoir de son premier mandat à celui de Joe Biden ! L’avez-vous entendu dire Joe Biden ?

Nous sommes en train de passer de la défunte « USA Corp » à la République (et non pas à Joe Biden). Techniquement, le président Trump n’aura pas de « second mandat » et, comme il l’a tweeté, « ne sera pas présent lors de la journée d’investiture en janvier » ~ cela signifie qu’il n’y aura pas de journée d’investiture.

C’est le dernier mandat enregistré d’un président ayant servi dans la « American Corporation ».

Le président Trump a démantelé le Banking Act (Loi bancaire) de 1781 d’Angleterre. Les États-Unis redeviennent une république et Donald J. Trump sera le premier président de la nouvelle république dont la Constitution sera totalement intacte.

La date de début de la nouvelle république est le 4 mars 2021 ~ c’était la date de début initiale du nouveau président (jusqu’à son changement sous le FDR (Franklin Delano Roosevelt) en 1933).

À la fin de son discours, le président Trump a déclaré « Notre incroyable voyage ne fait que commencer ».

Trump a remporté une victoire écrasante et sera le Président de la Nouvelle République.

Les rats des marais ont dû commettre leur crime au cours des 4 dernières années ; et ils ont maintenant été pris au piège.

Certifier une élection sciemment frauduleuse comme vient de le faire le Congrès est une trahison.

Aujourd’hui, le président Trump est toujours le président des États-Unis jusqu’au 20 janvier 2021. Il a le pouvoir d’invoquer l’acte d’insurrection. L’Insurrection Act traite de la trahison au niveau militaire.

Pourquoi le président n’a-t-il pas invoqué l’Insurrection Act auparavant ? Parce qu’elle implique l’armée & le peuple l’aurait accusé d’être un dictateur. Il a donné à tout le monde l’occasion de dire la vérité sur cette élection frauduleuse : la Cour suprême, le DOJ (Département de la Justice), les tribunaux, le Congrès et le vice-président. Ils ont tous choisi leur voie pour la plupart et ont choisi de certifier une élection (sciemment) frauduleuse.

De nombreux partisans de Trump ont subi des pressions et des menaces de la part de l’État profond, ils l’ont toujours fait. Les personnes qui semblent aller à l’encontre de Trump ont été menacées ou font partie de l’État profond. Les gens ont choisi leur voie.

Ne sous-estimez pas le président et cette opération militaire. Trump semble souvent faible avant de gagner (lire « The Art Of The Deal » L’art du marché). Twitter et Facebook interdisent désormais (censurent) le Président ~ cela donne au Président la possibilité d’utiliser le système de diffusion d’urgence (mis en place en 2018) afin de contacter tous les Américains pour savoir ce qu’ils auront besoin d’entendre concernant les prochaines étapes.

Trump l’a répété à maintes reprises : « nous avons tout (les preuves) ». Il a également déclaré : « nous ne nous rendrons jamais ». Et, il a dit : « le meilleur est encore à venir ! »

Ne regardez pas ou ne faites pas confiance aux médias de flux principaux ; ils font parti de l’état profond. N’abandonnez pas. Gardez la foi !!!