A tous ceux qui doutent sur l’existence de réseaux pédo-sataniques

La désagréable vérité: les enfants sacrifiés – Didier Cazet

Dans ce film de Didier Cazet, Ralf Hermersdorfer et Tanya Schmidt, Noémie M. raconte son enfance détruite: abus sexuels, viols, cérémonies rituelles avec sacrifices humains. La jeune fille de 18 ans vit toujours cachée pour se protéger des agresseurs.

C’est l’un des pires crimes qui soient – les abus sexuels sur des enfants. Sat.1 a éclairé ce sujet le 2 décembre 2002 dans une émission spéciale.

Je veux que vous l’entendiez enfin. Pour que les gens sachent que c’est la réalité – que des enfants sont violés et meurent tous les jours. J’ai dû en faire l’expérience moi-même et je dois le partager. Je dois le faire, pour que ça s’arrête, pour que les enfants ne le vivent plus, pour qu’il y ait moins de viols, moins de meurtres. Il faut que les gens se réveillent et comprennent. Pour que cela ne signifie plus que l’enfant a menti, l’enfant fantasme. Non, c’est la vérité.

Noémie M.

Avec le meurtre du pédophile Néerlandais Geritt-Jan Ulrich à l’été 1998, le sujet des mauvais traitements infligés aux mineurs a fait la une des journaux à travers l’Europe. Des milliers de photos et de vidéos trouvées lors de la perquisition de l’appartement d’Ulrich à Zandvoort ont mis en évidence une nouvelle dimension des affaires sales qui n’était auparavant pas possible. Les enquêteurs ont trouvé du matériel déchirant sur des CD-ROM: abus et torture de bébés et de jeunes enfants. Chaque photo représente un destin, une âme brisée. Qui sont ces enfants, où sont-ils? Sont-ils toujours vivants?

Le journaliste Didier Cazet (47 ans) et son équipe ont retrouvé deux enfants dont les photos sont conservées de manière vérifiable sur les CD-Rom de Zandvoort: Robert (9 ans), maltraité et torturé par son propre père et ses amis; Déborah (15 ans), vendue par sa mère biologique à des hommes pédophiles depuis plus de sept ans.

Nous nous sommes concentrés sur ces deux enfants car il faut commencer quelque part … Les cas Robert et Déborah sont symboliques de ce qui se passe en Europe aujourd’hui. » La recherche a duré trois ans. Les deux enfants rapportent non seulement leur propre tourment, mais aussi le viol, la torture et même le meurtre d’autres enfants.

Didier Cazet, journaliste

Rédacteur en chef Jörg Howe: « 24 heures ne veut servir aucun préjugé voyeuriste avec ce programme, ni être un forum pour les auteurs. Dans ce rapport, seuls les enfants ont la possibilité de décrire leurs expériences avec leurs propres mots. »

Année : 2002
Durée : 46 min
Auteur : Didier Cazet, Ralf Hermersdorfer et Tanya Schmidt
Production : Sat.1
Diffusion : N24
Traduction : @LaPiluleRouge

Zandvoort, le fichier de la honte – Karl Zéro

Dans tous les dossiers de pédocriminalité et de disparitions d’enfants, le nom de « Zandvoort » n’est jamais très loin, telle une hydre, un serpent de mer… Fantasme? Non. Contrairement au Loch Ness, les CD Rom de Zandvoort ont l’affreux mérite d’exister. Preuve irréfutable d’un trafic épouvantable de photos et de vidéos d’enfants violés, martyrisés. Cette enquête, ou plutôt cette quête de vérité (et si possible un jour de « justice ») vous conduit dans un monde dont on ne ressort pas indemne, loin de là.

Les réseaux exposés au JT de TF1

Fait rarissime et exceptionnel, un reportage au JT de TF1 le 05.07.01 dévoilant le témoignage de Véronique Liaigre, victime des réseaux pédo-sataniques à Agen.

Dutroux reconnaît que les enlèvements d’enfants étaient des commandes

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations