Antifa infiltré par un partisan de Trump sous couverture, enregistré en train de planifier des attaques

Une attaque en règle contre la liberté d’expression : Les dessous du projet de loi libéral visant à réglementer l’Internet
1 mai 2021
La Fondation Bill et Melinda Gates est liée à une société chinoise qui aurait exploité les données des Américains
2 mai 2021

Article original datant du 01/05/21

Un partisan de Trump originaire de la région de la baie de San Francisco, en Californie, a infiltré un groupe de militants Antifa d’extrême gauche dans le comté de Sonoma, et a rassemblé des informations le groupe « antifasciste » qui se coordonne pour cibler les conservateurs.

Par exemple :

Chef de groupe : « C’est le 1er mai, allez, on sort et on prend quelque chose avec nous, je ne sais pas, je ne sais pas, p…. »
Membre : « Allons tuer des gens. (rires) »
Chef de groupe : « Tuons des flics. »
Membre : « Ouais. »

Dans un reportage exclusif réalisé par ABC7, l’infiltré républicain a fourni une « liste de cibles » et des enregistrements des séances de planification du groupe, qui pourraient être liés aux récents actes de vandalisme – notamment un incident survenu à l’ancien domicile d’un témoin de la défense dans le procès de Derek Chauvin.

Barry Brodd, ancien officier de police de Santa Rosa, a témoigné en tant qu’expert en usage de la force dans le procès de George Floyd, défendant les actions de Derek Chauvin.

Brodd a déclaré le 13 avril : « Je pense que Derek Chauvin n’était pas en tort. »

Quatre jours plus tard, des personnages masqués en noir ont jeté une tête de porc coupée et du sang de porc sur la maison où Brodd vivait à l’Ouest de Santa Rosa.

Le lieutenant Jeneane Kucker, du département de police de Santa Rosa, a déclaré à l’I-Team : « Je sais que les victimes, dans ce cas, se sentent menacées. Et elles ne se sentent pas en sécurité dans leur maison. »ABC7

Il s’avère que Brodd n’habite plus à cette adresse depuis plus d’un an. La police locale, quant à elle, pense que le même groupe d’activistes Antifa pourrait être responsable de sang déversé sur une statue dans un centre commercial voisin, accompagné d’un panneau sur lequel on pouvait lire « oink oink » (bruit du cochon, NdT).

« Donc, j’ai vu qu’ils étaient ici, j’ai lu leur manifeste, et je pouvais dire qu’ils étaient une menace pour la communauté, et que quelqu’un devait faire quelque chose à ce sujet », a déclaré l’infiltré conservateur.

Selon le manifeste – mis en ligne pour SoCo (Sonoma County) Radical Action : « N’hésitez pas, n’attendez pas… la brique dans la rue est faite pour être jetée ! La peinture dans la boîte est destinée à être pulvérisée ! Le flic dans votre tête est destiné à être tué ! »

Le supporter de Trump a pu rejoindre le groupe grâce à l’acte de messagerie cryptée Wickr.

Plus d’informations via ABC7 :

Infiltrateur : « J’ai dit : ‘Camarade, tu sais, je veux briser le système comme toi’, tu sais, pour qu’ils ne se sentent pas seuls, parce que c’est ce qu’ils veulent vraiment entendre, savoir qu’il y a plus de gens comme eux. »

Il a conservé des messages, des documents et des enregistrements de leurs rencontres.

L’I-Team a appris que le leader du groupe, qui se fait appeler par le pseudonyme « Marb », est un étudiant de 25 ans, qui a été arrêté pour « agression criminelle sur un officier de police » l’année dernière lors de l’émeute d’Oakland après la mort de George Floyd ; le procureur de district a refusé de déposer des accusations. Le partisan de Trump dit qu’il a fait cet enregistrement en mars, lorsque Marb a discuté du nom du groupe « SoCo Antifa ».

Marb : « C’était à l’origine SoCo Antifa et les gens n’aimaient pas ça, les gens n’aimaient pas que nous nous appelions Antifa. »
Membre : « Eh bien, c’est plus que ça, ils étaient genre, on va être sur la liste de surveillance du FBI. Tu te souviens ? »
Marb : « Ouais. »
Membre : « Apparemment, ils ont l’œil pour ça. »

Marb a également parlé de cette même statue de la main qui a été vandalisée à d’autres occasions.

Membre : « Est-ce que quelqu’un a utilisé des pochoirs ? Vous savez… »
Marb : « A main levée ! »
Membre : « Oh, vraiment ? Ok. »
Marb : « Ouais. C’était en fait beaucoup plus facile dans cette situation. »
Infiltrateur : « Donc, c’est la liste ici. »

De plus, l’infiltré a déclaré à ABC7 qu’il avait copié la « liste de cibles » du groupe, c’est-à-dire les personnes à « doxxer » (pratique consistant à rechercher et à divulguer sur internet des informations sur l’identité et la vie privée d’un individu dans le but de lui nuire, NdT) – en publiant des informations privées, notamment des adresses et des numéros de téléphone, afin de les surveiller en vue d’éventuels actes de vandalisme. Par exemple, après le témoignage de Brodd dans le procès Chauvin, le groupe Antifa l’a placé en haut de la liste. En moins d’une heure, ils ont attaqué son ancienne maison.

« Si quelqu’un pouvait passer dans la matinée et prendre des photos, nos camarades en seraient très reconnaissants ! » a posté Marb, après l’attaque de la mauvaise maison.

La liste comprend également le chef du syndicat des shérifs adjoints, qui fait partie de ce que le groupe appelle les « adjoints tueurs », c’est-à-dire les officiers impliqués dans des confrontations mortelles, ainsi que des partisans de Trump comme Sandy Metzger, chef de la fédération des femmes républicaines de Santa Rosa.

Les enregistrements montrent que le groupe a déjà repéré la maison de Metzger.

Marb : « Nous sommes allés à la maison de Sandy Metzger. (rires) »
Membre : « Oui, on est allés voir la maison des Metzger, mais c’était trop tard dans la nuit pour faire une vraie observation. »
Marb : « On voulait juste voir où c’était. »
Membre : « L’endroit est énorme. »

Quand Dan Noyes d’ABC7 a commencé à enquêter sur le groupe, ils sont passés en mode panique – ils ont écrit dans le chat crypté : « Dan Noyes d’ABC7 pose des questions sur SRA (Santa Rosa Antifa). …Pour réaffirmer fermement notre position, personne, moi y compris, ne devrait coopérer avec la presse ou les flics. »

"Let's Kill Some Cops": Antifa Infiltrated By Undercover Trump Supporter, Recorded Plotting Attacks
ZeroHedge - On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero