BFM-TV pris en flagrant délit de fake news

Facebook doit être démantelé
12 décembre 2020
Un membre de l’Académie des Sciences demande la libération du Prof Fourtillan.
13 décembre 2020

Lors de la manifestation du 12 décembre à Paris, la tête du cortège s’est rapidement vue chargée par les forces de l’ordre. Les images diffusées par divers street reporters montrent clairement une action délibérée pour semer le trouble dans une manifestation qui se déroulait pourtant pacifiquement.

Dans la séquence qui suit, les images filmées par Remy Buisine montrent un homme qui jouait du tambour se faire matraquer par plusieurs policiers.

L’homme a repris son tambour et a repris sa marche jusqu’à arriver devant le cordon de journalistes « autorisés ».

Sur BFM, le mensonge en direct

En plein direct, BFM TV est pris en flagrant délit de fake news. Précisant qu’il ne savent pas ce qu’il se passe réellement, et plutôt que de s’abstenir de commenter, comme tout bon journalistes qui se respectent, les intervenants préfèrent tout de même affirmer que la blessure de cet homme jouant du tambour est du maquillage….

Une forte mobilisation, mais un cortège pourtant calme et respectueux

Bien loin des images de tensions et de violences diffusées dans les médias, nos amis sur place nous ont transmis des images du défilé. Encore beaucoup, beaucoup, beaucoup de personnes présentes, calmes, mais motivées, et toutes mobilisées, ensembles, contre la dictature qui s’est installée en France.

Un déploiement de forces de l’ordre surréaliste

Mode ironie activé – En fin de manifestation, la préfecture de Police nous a offert un superbe défilé. Dans un magnifique spectacle son et lumière, un flot continu de gyrophares a déferlé dans l’avenue.

C’est incroyable. De mémoire, on n’a jamais vu un tel déploiement de forces et de moyens de police. En pleine crise économique et « sanitaire », voici les priorités de dépense de nos gouvernants.