Bill Gates : Mon « meilleur investissement » a transformé 10 milliards de dollars en 200 milliards de dollars de bénéfices économiques (Article de janvier 2019)

Des documents ayant fuité révèlent que le Parti Communiste Chinois cache au public des informations relatives à la pandémie
22 février 2021
Live du 23 fév 2021
23 février 2021

POINTS CLÉS :

  • Investir dans des organisations de santé mondiales visant à accroître l’accès aux vaccins crée un rendement de 20 pour 1, affirme le co-fondateur et philanthrope de Microsoft.
  • Investir 10 milliards de dollars dans le S&P 500 n’aurait atteint que 17 milliards de dollars sur 18 ans, en tenant compte des dividendes réinvestis, a déclaré M. Gates à CNBC à Davos.

L’investissement dans les organisations mondiales de santé visant à accroître l’accès aux vaccins a créé un rendement de 20 pour 1 en termes de bénéfices économiques, a déclaré le milliardaire Bill Gates, co-fondateur de Microsoft et philanthrope, à CNBC mercredi.

Au cours des deux dernières décennies, la Fondation Bill et Melinda Gates a donné « un peu plus de 10 milliards de dollars » à trois groupes principaux : l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite.

« Nous estimons qu’il y a eu un rendement de plus de 20 pour 1 », ce qui a rapporté 200 milliards de dollars au cours de ces quelque 20 années, a déclaré M. Gates à Becky Quick sur la chaîne CNBC, à l’occasion du Forum économique mondial de Davos, en Suisse. « Aider les jeunes enfants à vivre, à se nourrir correctement, à contribuer à leur pays – cela a un retour sur investissement qui va au-delà de tout rendement financier habituel ».

À titre de comparaison, M. Gates a fait écho à ce qu’il a écrit dans un essai publié la semaine dernière dans le Wall Street Journal sous la bannière « Le meilleur investissement que j’aie jamais fait », en affirmant que les 10 milliards de dollars investis dans le programme n’auraient atteint que 17 milliards de dollars sur 18 ans, en tenant compte des dividendes réinvestis.

En ce qui concerne les vaccins, M. Gates avait également un message pour les parents qui craignent les effets secondaires comme raison de ne pas faire vacciner leurs enfants. « C’est fou que juste parce que vous êtes mal informé, vous pensez protéger votre enfant, alors que vous le mettez en fait en danger, ainsi que tous les autres enfants autour de vous ».

Prenant la rougeole comme exemple d’une maladie autrefois dangereuse et facilement évitable par un vaccin, M. Gates a mis en garde contre toute complaisance.

« Lorsque vous arrivez à réduire la propagation d’une maladie, les gens oublient. Alors ils reculent. Ils pensent : « Mon Dieu, j’ai entendu une rumeur. Peut-être que je vais simplement éviter de le faire », a-t-il dit. « Lorsque de plus en plus de gens disent que pour une raison quelconque, à un moment la rougeole resurgit inévitablement, les enfants tombent malades. Et parfois ils meurent. »