Comme des hamsters en cage

Live du 9 mars 2021
9 mars 2021
Tout en préparant des représailles contre la Russie, les États-Unis font maintenant face au piratage informatique de la Chine
11 mars 2021

Article original datant du 07/03/21

NDLR : Le terme japonais Hikikomori définit les personnes restant « enfermées » chez elles au maximum et limitant leurs contacts avec l’extérieur. Le parallèle avec ce qui est décrit dans cet article est assez frappant considérant le fait que dans un cas, c’est une problématique et dans l’autre un choix. À méditer.


Même avec de l’espoir à l’horizon de cette pandémie, quel est l’intérêt de sortir de chez soi à nouveau ?

Le risque existe partout.

Il y a un an, c’était notre dernier week-end normal et nous ne le savions même pas. Aujourd’hui, nous sommes au cœur d’une pandémie, avec une augmentation constante des décès liés au Covid-19, un nouveau variant en liberté et la nouvelle de personnes présentant encore des symptômes des mois après avoir été testées positives.
Mais comme de plus en plus de personnes se font vacciner, il semble qu’il y ait enfin de l’espoir à l’horizon. Un jour ou l’autre, les joies de la vie normale reviendront.

Et pourtant, nous devons nous demander : à quoi bon ? Quel est l’intérêt de quitter à nouveau la maison ?

Aller dîner, prendre un verre, faire de la musculation, aller au cinéma. Tous ces conforts de l’existence de la classe moyenne dans les Temps d’Avant ont disparu, et il faudra peut-être attendre encore un an avant de pouvoir y retourner en toute sécurité.

Et après des mois de vie au cœur de la pandémie, ceux d’entre nous qui avons la chance de travailler à la maison sont devenus très doués pour rester à la maison.

Les bars ? Tout simplement des boissons trop chères. Concerts ? Trop d’aisselles en sueur, bien trop près de votre visage. Les salles de sport ? Une fête pour les microbes.
Bien sûr, la pandémie a été un moment difficile pour des millions de personnes – car beaucoup sont au chômage et les problèmes de santé mentale continuent. Voici quelques façons d’aider.

Mais quand même, peut-être que les introvertis avaient raison depuis le début : Pourquoi sortir quand on peut rester à l’intérieur ?

Salle de cinéma ou salon de cinéma ?

Prenez les films, par exemple. Oui, vous pouvez payer plus de 20 $ (16€) pour un billet simple, et plus si vous avez des enfants. Et vous pourriez vous asseoir sur ces sièges (qui sait quand ils ont été nettoyés pour la dernière fois ?!), en supportant l’adolescent bavard au fond ou la luminosité atroce d’un téléphone portable à l’avant.

Mais considérez ceci. Peut-être que ce n’est pas nécessaire ! Chez vous, vous pouvez regarder le film que vous voulez, les jambes étendues sur le canapé, en étant aussi bruyant ou silencieux que vous le souhaitez. Oh, vous avez raté la dernière blague ? Pas de problème, il suffit d’appuyer sur « rewind » (Rembobiner).

Et, pour le meilleur ou pour le pire, les services de streaming permettent plus que jamais de ne pas aller au cinéma. Les films de Disney Soul et Mulan ont abandonné la tradition pour se rendre directement sur Disney+. De son côté, Warner Bros. diffuse ses films sur HBO Max le jour même de leur sortie en salle.

Bien sûr, il y a un peu de splendeur – de magie, si vous préférez – à voir un film sur un écran de la taille d’un mur. Après tout, Christopher Nolan s’en est pris ouvertement à Warner Bros. et qui sommes-nous pour aller à l’encontre des souhaits de notre réalisateur préféré ?
Mais d’un autre côté, pensez aux snacks à volonté.

Avec les séances d’entraînement à domicile, personne ne peut vous juger.

Tout d’abord, pensez aux microbes. Entre les tapis de yoga imprégnés de sueur et le type qui respire bruyamment sur le tapis de course, nous ne savons pas comment nous avons pu normaliser l’expérience de transpirer abondamment en compagnie de parfaits inconnus.

Pourtant, rien que dans le secteur du fitness, environ un demi-million d’emplois ont été perdus à cause de la pandémie. Mais la plupart des salles de sport locales proposent des cours en ligne, tandis que certains entraîneurs personnels ont créé des plans d’exercices numériques à acheter. ET SURTOUT, si vous êtes à la maison, seul votre chat peut vous juger.

Donc, si vous ressentez toujours le besoin de faire de la musculation en public (blegh), c’est entre vous et la personne qui monopolise l’appareil de musculation.

Plus jamais, business décontracté

Maintenant, pensons aux bureaux. Soyez honnête. Avez-vous vraiment envie d’entendre Sharon jacasser sur son chien, ou Clive faire la même blague chaque semaine sur les lundis ? Est-ce que ça manque à quelqu’un de s’asseoir sur ces chaises de bureau trop dures ? De se déplacer en boitant sur des talons inconfortables ou de réajuster sa chemise pour la rentrer dans le pantalon ? Et la température est toujours bizarrement un peu trop chaude ou trop froide.
Pourquoi souffrons-nous ainsi ?

Surtout maintenant que beaucoup d’entre nous connaissent les joies du travail à domicile.
Les pantalons de survêtement. Le café gratuit. Les déjeuners chauds préparés à la maison. Les siestes furtives de la mi-journée.

Tout cela, et les enquêtes ont montré que dans 90% des cas, la productivité au travail est restée la même.
Rappelez-moi, pourquoi sommes-nous retournés au travail ? A partir de maintenant, nous travaillerons depuis nos baignoires.

Le « Click & Collect » : La plus grande invention de l’humanité

Bien sûr, les commerces, en particulier nos préférés du quartier, ont besoin d’un peu d’aide, car des milliers ont fermé définitivement en 2020. Heureusement, grâce aux achats en ligne, vous pouvez acheter un nouveau pantalon de survêtement (qu’allez-vous porter d’autre ?) depuis le confort de votre canapé. Vous pouvez généralement venir le chercher au magasin ou, si vous êtes vraiment déterminé, vous le faire livrer. Pas besoin de mettre le nez dehors !

Les restaurants, c’est un peu plus difficile. Beaucoup détestent les applications comme GrubHub ou Uber Eats, alors commander des plats à emporter peut nécessiter de mettre une veste et de sortir de chez soi.

Mais honnêtement, le retrait au drive rend même cette tâche horrifique supportable, puisqu’au moins vous n’avez pas besoin de quitter la voiture. Vive le drive !

Il y a soi-disant des avantages à quitter la maison. Quelque chose qui a à voir avec la « socialisation » ou la « vitamine D ».

Mais à quoi bon : prenez une multivitamine, une ring light pour vos visios et vos chaussettes les plus confortables.

On reste à la maison.

Even with hope on the horizon in this pandemic, what's the point of ever leaving home again?
Getting dinner, grabbing drinks, working out, seeing a movie. All these comforts of middle class existence in the Before Times are gone, and it could be another year until it's completely safe to return. And after months of pandemmy life, those of us who are lucky enough to work from home have ...