Des OVNIs ont mis des sites nucléaires américains hors service

La Virginie est le prochain État à envoyer des délégués sur le site de l’audit de Maricopa, d’autres États suivront
10 juin 2021
Crime organisé : Des arrestations multiples à travers le monde
11 juin 2021

Article original datant du 09/06/21

UFOs Have Put US Nuclear Sites Offline: Former Agency Head

Selon l’ancien directeur d’un programme gouvernemental créé pour enquêter sur les phénomènes aériens non identifiés, des installations nucléaires américaines ont parfois dû être mises hors service à cause d’ovnis.

Luis Elizondo, ancien directeur du programme d’identification des menaces aérospatiales avancées, a parlé mardi au Washington Post des OVNIs et de la sécurité nationale.

Le bureau du directeur du renseignement national et le secrétaire à la défense doivent publier un rapport dans le courant du mois sur les observations d’OVNIs.

Jacqueline Alemany (Wiki US), correspondante du Washington Post au Congrès, a interrogé M. Elizondo sur les observations d’OVNIs au-dessus d’installations secrètes d’armes nucléaires, et lui a demandé si le gouvernement avait envisagé d’utiliser des flottes navales à propulsion nucléaire pour attirer ce genre de choses afin de les étudier plus avant.

« C’est l’une des préoccupations que nous avons du point de vue de la sécurité nationale, car il semble y avoir une sorte de congruence ou d’intersection entre ces UAP (Phénomène aérospatial non-identifié) ou observations d’OVNIs et notre technologie nucléaire avec la propulsion nucléaire, la production d’énergie nucléaire ou les systèmes d’armes nucléaires », a déclaré Elizondo.

Après avoir dit que d’autres pays ont connu des incidents similaires, Elizondo a ajouté : « Dans notre pays, nous avons eu des incidents où ces UAP ont interféré et ont effectivement mis hors service nos capacités nucléaires ».

Elizondo a déclaré que certaines personnes pourraient entendre cela et en conclure que « quoi que ce soit, c’est quelque chose de pacifique ». Il ajoute que ce n’est pas nécessairement vrai,

« Nous avons également des données suggérant que dans d’autres pays, ces choses ont interféré avec leur technologie nucléaire et les ont en fait activées, mises en ligne », a-t-il dit. « Pour moi, c’est tout aussi préoccupant. Je pense qu’il y a certainement à ce stade suffisamment de données pour démontrer qu’il existe un intérêt pour notre technologie nucléaire, un potentiel d’interférence avec cette technologie nucléaire. »

Elizondo a déclaré que la Marine est certainement consciente que des intérêts extérieurs veulent en savoir plus sur ses capacités nucléaires, et il a ajouté « ces choses ont tendance à être vues dans et autour de l’eau ».

« Prenons la flotte de porte-avions Nimitz par exemple – dans certains cas, vous parlez d’une empreinte nucléaire probablement plus grande que la plupart des villes », a-t-il déclaré. « Vous avez un porte-avions à propulsion nucléaire avec des avions à son bord – et puis vous avez des destroyers à propulsion nucléaire. Vous avez des sous-marins à propulsion nucléaire, dont certains ont des armes nucléaires à bord, ou des capacités nucléaires – certainement nucléaires.

« Donc, je pense que, oui, ça ne devrait pas être une surprise que peut-être il y ait un intérêt accru pour nos capacités en ce qui concerne notre technologie nucléaire. »

Alemany a déclaré que le New York Times a rapporté que les OVNIs étudiés ne provenaient pas de l’armée américaine ou d’une technologie avancée du gouvernement américain. Cela laisse des adversaires étrangers ou des objets extraterrestres comme lieux potentiels d’où ils proviennent.

« Pendant 30 ans, il y a toujours eu ce courant sous-jacent, si vous voulez, ces conspirations selon lesquelles il y avait une sorte de programme TR-3B et une sorte de technologie super spéciale qui a été mise en œuvre et nous avons été tout simplement très négligents à ce sujet », a déclaré Elizondo. « Et je pense que ces arguments ont finalement été mis au placard. »

« Il ne reste donc que deux autres options, et c’est – encore une fois, c’est un adversaire étranger ou c’est quelque chose de tout à fait différent. Et je pense que nous commençons maintenant à apprendre, comme nous l’a dit le directeur du Renseignement National – et je peux certainement vous dire d’après mon expérience – que nous sommes assez sûrs qu’il ne s’agit pas de technologie russe ou chinoise. »

Le programme d’identification avancée des menaces aérospatiales a initialement été financé, mais pas rendu public, par le gouvernement américain en 2007, mais les crédits ont pris fin en 2012, selon le New York Times.

UFOs Have Put US Nuclear Sites Offline: Former Agency Head
U.S. nuclear facilities have been forced to go offline at times due to UFOs, according to the former director of a government program created to investigate unidentified aerial phenomenon. Luis Elizondo, former head of...