Facebook est « massivement » utilisé pour le recrutement en ligne dans les affaires de trafic sexuel

Un nouveau site Web confirme que YouTube supprime jusqu’à 600 % des « dislikes » des vidéos de Joe Biden
20 juin 2021
Donc il y a bien un problème de thrombose ! – Un traitement pour les effets secondaires des vaccins ?
20 juin 2021

Article original datant du 19/06/21

Un nouveau rapport étonnant lie les plateformes de médias sociaux – dont la plus importante est Facebook – à « la majorité » du recrutement en ligne dans les cas de trafic sexuel actif.

Ces données ont été révélées dans le rapport fédéral 2020 sur la traite des êtres humains publié par le Human Trafficking Institute, selon CBS.

Le PDG du Human Trafficking Institute, Victor Boutros, a déclaré sur CBSN mercredi : « Internet est devenu l’outil dominant que les trafiquants utilisent pour recruter des victimes, et ils les recrutent souvent sur un certain nombre de sites de réseaux sociaux très courants. Facebook est très majoritairement utilisé par les trafiquants pour recruter des victimes dans les affaires de trafic sexuel actif. »

Le rapport utilise les données de chaque affaire pénale et civile de traite des êtres humains en cours. « Ce rapport porte sur les tendances observées au cours des 20 dernières années au sein du gouvernement fédéral », a poursuivi Boutros.

QUELQUES POINTS IMPORTANT de 2020

L’auto-signalement par une victime était la manière la plus courante dont un cas était signalé aux forces de l’ordre en 2020. Dans plus d’un tiers des cas ayant donné lieu à des poursuites, la victime avait contacté les services judiciaires pour obtenir de l’aide, soit directement, soit par l’intermédiaire d’un organisme à but non lucratif ou d’une ligne d’assistance téléphonique. En outre, 88 % des nouvelles affaires de traite des êtres humains en 2020 impliquent une collaboration entre plusieurs organismes dans le cadre de l’enquête.

De nombreux trafiquants d’êtres humains de « réseaux de traite » opèrent de façon indépendante à grande échelle, exploitent plutôt des personnes vulnérables avec lesquelles ils ont un lien personnel. Seulement 3% des cas de traite sexuelle active impliquaient une exploitation dirigée par des gangs ou des groupes criminels organisés plus formels. Dans la plupart des cas, il s’agit plutôt de trafiquants individuels qui agissent comme des proxénètes, sans direction ni lien avec un réseau criminel plus important, et qui exploitent même parfois des victimes au sein de leur propre famille.

Les procureurs ont déposé plus d’affaires de traite des êtres humains en 2020 qu’en 2019, mais ont inculpé moins de prévenus. Le nombre d’affaires déposées en 2020 a augmenté de 11 % pour atteindre 165, après deux années de baisse. En revanche, le nombre de prévenus inculpés a chuté à 257, soit une baisse de 8 % par rapport à 2019.

Internet est une plateforme majeure permettant aux trafiquants de recruter des victimes de la traite sexuelle et de solliciter des acheteurs de services sexuels commerciaux. En 2020, 59 % des recrutements de victimes en ligne dans les affaires actives de traite sexuelle ont eu lieu sur FACEBOOK.

En 2020, les tribunaux fédéraux ont condamné le moins d’inculpés dans des affaires de traite des êtres humains depuis 2012. En 2020, 163 défendeurs ont été condamnés, soit un taux de condamnation de 89 %. Il s’agit d’une baisse de 51 % des inculpés condamnés par rapport à 2019.

Le rapport a révélé que 30 % de toutes les victimes identifiées dans des affaires fédérales de traite sexuelle depuis 2000 ont été recrutées en ligne. En 2020, 59 % du recrutement en ligne dans les affaires actives a eu lieu sur Facebook. 65 % des enfants victimes de traite sexuelle identifiés et recrutés sur les médias sociaux ont également été attribués à Facebook.

Les enfants représentaient 53 % des victimes identifiées dans les affaires criminelles actives de traite des êtres humains en 2020, indique le rapport, et une « grande majorité » d’entre eux étaient des femmes.

Un cas actif est défini comme un cas où les défendeurs ont été inculpés en 2020, ou étaient accusés dans des affaires en cours en 2020 des années précédentes. – LIRE PLUS

Écoutez le Podcast Thomas Paine ci-dessous — (en anglais)

Facebook "Overwhelmingly" Being Used For Online Recruitment In Active Sex Trafficking Cases – ...
A stunning new report ties social media platforms – the most prominent of which is Facebook – to “the majority” of online recruitment in active sex trafficking cases. The data was revealed in the Human Trafficking Institute’s 2020 Federal Human Trafficking Report, according to CBS. ...