Fauci a averti les responsables mondiaux de santé que le COVID pourrait être une fuite de laboratoire au printemps 2020

Fauci le mégalomane
6 juin 2021
La secrétaire d’Etat à l’énergie affirme que des ennemis sont capables de couper le réseau électrique américain (pensez blackout)
7 juin 2021

Article original datant du 07/06/21

Fauci warned world health leaders in spring 2020 that COVID could be lab leak
Il y a plus d’un an, Anthony Fauci a averti les responsables mondiaux de santé que le COVID-19 pouvait provenir d’un laboratoire.

Le Dr Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche pour les coronavirus, a informé les responsables mondiaux il y a plus d’un an des craintes que le COVID-19 ait fui d’un laboratoire chinois, a révélé l’ancien commissaire de la Food and Drug Administration (FDA) Scott Gottlieb.

« On m’a dit à l’époque, au printemps 2020, que le Dr Fauci s’était rendu à une réunion des responsables mondiaux de la santé en Europe, dans le cadre de l’Assemblée Mondiale de la Santé, et qu’il les avait informés des informations qu’ils examinaient – qu’il pouvait s’agir d’une fuite potentielle d’un laboratoire, que cette souche semblait inhabituelle », a déclaré Gottlieb à CBS News dimanche.

« Ces discussions étaient donc en cours », a insisté l’ancien directeur de la FDA dans l’émission « Face the Nation » (Faites face à la nation) au sujet des soupçons qui pèsent sur l’Institut de Virologie de Wuhan, situé à l’épicentre de la pandémie.

M. Gottlieb a déclaré que la nouvelle du briefing de M. Fauci avait été partagée par « un très haut responsable de l’administration Trump », l’ancien président faisant partie de ceux qui ont longtemps émis des soupçons sur la théorie de la fuite de laboratoire.

An aerial view shows the P4 laboratory at the Wuhan Institute of Virology in Wuhan in China's central Hubei province.
Une vue aérienne montre le laboratoire P4 de l’Institut de Virologie de Wuhan, dans la province chinoise du Hubei (centre).
Donald Trump speaking about COVID-19 alongside Anthony Facui and Deborah Brix on May 15, 2020.
Donald Trump parlant de COVID-19 aux côtés d’Anthony Facui et de Deborah Brix le 15 mai 2020.

Toutefois, M. Fauci n’a pas tardé à « dissiper certains de ces soupçons » dans la théorie qui a récemment pris de l’ampleur parmi les responsables mondiaux, le président Biden ayant ordonné une enquête de haut niveau qui doit être achevée dans les 90 jours.

Les scientifiques affirment désormais que le séquençage du coronavirus est « accablant » et suggère qu’il est d’origine humaine. Mais même si Fauci pensait que la contagion semblait naturelle, il n’aurait jamais dû écarter aussi facilement la théorie de la fuite en laboratoire », a déclaré Gottlieb.

Si l’on examine la question « sous l’angle de la sécurité nationale » et pas seulement « dans un esprit scientifique », il est clair que « l’évaluation globale est modifiée », a-t-il ajouté.

Former FDA Commissioner Scott Gottlieb claims that Anthony Facui briefed world health leaders that the COVID-19 lab leak theory was possible.
L’ancien commissaire de la FDA, Scott Gottlieb, affirme qu’Anthony Fauci a informé les responsables mondiaux de la santé que la théorie de la fuite du COVID-19 d’un laboratoire était possible.
Un ouvrier essuie le bureau où Anthony Fauci a témoigné lors de l’audience de la Commission Sénatoriale Américaine de la Santé, de l’Education, du Travail et des Retraites pour examiner le COVID-19, le 23 juin 2020.

« La science est un élément d’information, mais il y a beaucoup d’autres informations qui vont dans le sens d’une fuite de laboratoire; nous devons avoir une vision plus large sur le risque potentiel que ce soit une fuite de laboratoire », a-t-il dit.

Il a souligné le « comportement du gouvernement chinois, le comportement du laboratoire, d’autres preuves autour du laboratoire, y compris les contaminations dont nous savons maintenant qu’elles ont eu lieu. »

« Se tenir préparé dans le cadre de la santé publique est une question de sécurité nationale », a ajouté M. Gottlieb.

Des membres de l’équipe d’enquête de l’Organisation Mondiale de la Santé visitent le marché des fruits de mer de Huanan à Wuhan, le 31 janvier 2021.

Le traitement de la théorie par Fauci lui-même a été vivement critiqué depuis la publication de ses courriels, qui ont mis en évidence ses liens possibles avec le laboratoire de Wuhan et ses chercheurs.

Selon les données de l’Université Johns Hopkins, le COVID-19 a tué plus de 3,73 millions de personnes et infecté près de 175 millions de personnes dans le monde à la date de lundi.

Fauci warned world health leaders in spring 2020 that COVID could be lab leak
Former FDA Commissioner Scott Gottlieb said news of Anthony Fauci’s briefing to worldwide medical leaders was shared by “a very senior official in the Trump administration.”