Fox News : Joe Biden a rencontré au moins 14 des associés d’affaires de Hunter alors qu’il était vice-président

Le président Biden a rencontré au moins 14 des associés d’affaires de Hunter Biden alors qu’il était vice-président à la Maison Blanche d’Obama, jetant un nouveau doute sur les affirmations répétées du président selon lesquelles il n’avait aucune connaissance des affaires étrangères de son fils.

« Je n’ai jamais parlé à mon fils de ses transactions commerciales à l’étranger », a déclaré Biden en 2019.

Mais le président a rencontré au moins 14 associés d’affaires de Hunter des États-Unis, du Mexique, de l’Ukraine, de la Chine et du Kazakhstan au cours de sa vice-présidence, selon un examen de Fox News Digital.

Deux des associés d’affaires mexicains de Hunter, Miguel Aleman Velasco et Miguel Aleman Magnani ont visité l’aile ouest le 26 février 2014, selon le registre des visiteurs de la Maison Blanche d’Obama, et Joe a été photographié plus tard avec Hunter faisant visiter à Velasco et Magnani la salle de briefing de presse Brady de la Maison Blanche.

President Biden has repeatedly said that he has never spoken to his son, Hunter, about his overseas business dealings, despite attending several meetings with Hunter's business associates abroad and in the United States.
Le président Biden a déclaré à plusieurs reprises qu’il n’avait jamais parlé à son fils, Hunter, de ses transactions commerciales à l’étranger, bien qu’il ait assisté à plusieurs réunions avec les associés d’affaires de Hunter à l’étranger et aux États-Unis.

« Avez-vous des photos du déjeuner que j’ai eu dans le bureau de papa (le 26 février, je crois) avec Miguel Alleman [sic] Sr. et Jr. et Jeff Cooper ? Si oui, faites-le moi savoir et je peux envoyer quelqu’un pour les récupérer. Merci. Comment était Kiev ? » Hunter a écrit dans un e-mail d’avril 2014 à David Lienemann, le photographe officiel de Biden pendant ses 8 années de vice-présidence.

Hey Hunter, il semble que je vous les ai envoyées le 7 mars, je vous les renvoie dans une seconde.
DL

Le 24/4/14 7:43 AM, « Hunter Biden » […] a écrit :

Avez-vous des photos du déjeuner que j’ai pris dans le bureau de papa (je pense le 2/26) avec Miguel Alleman Sr. et Jr. et Jeff Cooper ? Si oui, faites-le moi savoir et je peux envoyer quelqu’un pour les récupérer. Merci. Comment était Kiev ?
[…]

Les courriels, qui ont été examinés par Fox News Digital, de plus d’un an plus tard ont montré que Hunter a organisé une vidéoconférence avec son père et Carlos Slim, un milliardaire mexicain avec lequel Hunter cherchait à faire des affaires à l’époque, le 30 octobre 2015.

Moins d’un mois après la vidéoconférence, Slim, Velasco et Magnani ont assisté à une réunion avec Joe, Hunter et Jeff Cooper, partenaire commercial et ami de la famille de Hunter, à la résidence de la vice-présidence au Number One Observatory Circle, à Washington D.C., selon des photos datées du 19 novembre 2015 et publiées par The Daily Mail.

Au moment de cette rencontre, Hunter et Cooper étaient en pourparlers avec Slim, Velasco et Magnani au sujet d’un investissement dans une société mexicaine d’énergie, a rapporté le Daily Mail, citant des documents provenant du tristement célèbre ordinateur portable abandonné de Hunter. Des courriels ont montré que les hommes ont également rencontré Joe à la Maison Blanche, selon le rapport.

En février 2016, quelques mois seulement après la rencontre à la résidence privée de Joe, le vice-président aurait transporté Hunter et Cooper à bord d’Air Force 2 à Mexico. Hunter a écrit un e-mail à Magnani pour l’en informer, disant qu’il assisterait à une réunion entre Joe et Enrique Pena Nieto, alors président mexicain.

« Nous arrivons tard ce soir sur Air Force 2 à MX City. Nous serons là pour jeudi – j’assiste à la réunion avec le président N avec papa. Jeff [Cooper] est avec moi sur la voie [sic] et nous serons avec nous toute la journée », a écrit Hunter à Magnani le 24 février 2016.

Hunter Biden's ex-wife revealed in her new memoir that Hunter's former business partner, Eric Schwerin, "managed almost every aspect of our financial life."
L’ex-femme de Hunter Biden a révélé dans ses nouvelles mémoires que l’ancien partenaire commercial de Hunter, Eric Schwerin, « gérait presque tous les aspects de notre vie financière. »

Hunter a invité Magnani à saluer le vice-président à son atterrissage, mais dans le même courriel, Hunter a exprimé son indignation à l’égard de Magnani, l’accusant de garder le silence sur leur partenariat commercial malgré le fait que Hunter lui ait donné accès à son père.

« J’ai amené toutes les personnes que vous m’avez demandé d’amener à la putain de Maison Blanche et à la maison du Vice-président et à l’inauguration et ensuite vous restez complètement silencieux », a écrit Hunter dans l’email.

« Je ne sais pas ce que j’ai fait, mais j’aimerais savoir pourquoi j’ai amené chaque personne que vous m’avez demandée – et que vous me donnez l’impression que j’ai fait quelque chose pour vous offenser », a-t-il poursuivi.

Nous arrivons tard ce soir sur Air Force 2 à MX City. Nous y serons pour jeudi – je participe à la réunion avec le président N (Nieto, NdT) avec papa. Jeff m’accompagne sur l’allée et nous serons avec nous toute la journée. J’aimerais bien te voir, mais tu ne réponds jamais.

Je suis vraiment contrarié par cela. Tu réponds quand c’est quelque chose dont tu as besoin. Tu es es la personne la plus généreuse que je connaisse mais Qu’est-ce qui se passe, b*rdel? Nous avons tellement de choses géniales à faire ensemble et je veux que tu sois dans l’avion quand le Vice-Président atterrira avec ta mère et ton père et tu m’ignores complètement.

J’ai regardé ce que ta famille a fait et je veux suivre cette tradition et tu dis toujours que tu vas m’aider mais je n’ai pas eu de nouvelles de toi depuis que je t’ai obtenu un rendez-vous pour Carlos et ton père. Cela fait 7 ans que nous parlons d’affaires et de partenariats. Et j’apprécie vraiment que tu me laisses séjourner dans votre villa de villégiature… mais j’ai amené toutes les personnes que tu m’as demandé d’amener à la Foutue Maison Blanche et à la maison du Vice-président et à l’inauguration et ensuite tu disparais complètement – je n’ai pas de nouvelles de vous pendant des mois.

Je ne sais pas ce que j’ai fait, mais j’aimerais savoir pourquoi j’ai fait tout ce que tu m’as demandé – et vous me donnez l’impression que j’ai fait quelque chose pour vous offenser.

RHB (pour Robert Hunter Biden, NdT)

Plus de deux ans plus tard, Hunter a confirmé dans un message texte à Cooper qu’il avait parlé de Slim avec son père, a rapporté le New York Post.

« J’ai parlé à mon père de ‘Slim ask' », a écrit Hunter le 24 juillet 2018, ce à quoi Cooper a répondu : « Oh, ça sent TELLEMENT BON ».

Joe a également rencontré l’ancien président colombien Andrés Pastrana Arango et Eric Schwerin, l’ancien président du fonds d’investissement Rosemont Seneca Partners, depuis dissous, de Hunter, à la résidence Naval Observatory de Joe le 2 mars 2012, selon une entrée dans l’agenda personnel de Hunter obtenue par le Post.

Plus tard le même jour, Hunter, dont Rosemont Seneca avait conclu un contrat quelques mois plus tôt avec OAS, une entreprise de construction brésilienne ayant des intérêts colombiens, a programmé un déjeuner au Café Milano à Washington, D.C., avec Arango et Juan Esteban Orduz, le président de la Fédération colombienne du café, selon le Post.

Joe a également assisté à un dîner avec les associés d’affaires de Hunter d’Ukraine, du Kazakhstan et de Russie au même Café Milano à Washington, D.C., le 16 avril 2015, selon les enregistrements de l’ordinateur portable abandonné de Hunter Biden.

La liste des invités du dîner, selon un courriel de Hunter à son partenaire commercial Devon Archer, comprenait Vadym Pozharskyi, un cadre de la société pétrolière et gazière ukrainienne Burisma Holdings, où Hunter a siégé au conseil d’administration. La liste des invités comprenait également le défunt maire de Moscou, Yury Luzhkov, et son épouse, la milliardaire russe Yelena Baturina, qui était en affaires avec la société de Hunter à Rosemont, bien qu’il ne soit pas clair s’ils ont effectivement assisté au dîner.

Rick Leach, qui était à l’époque le président et le directeur général de WFP USA, a déclaré au Washington Post en 2021 que Joe s’était effectivement présenté au dîner, mais qu’il n’était pas resté longtemps et qu’il n’avait pas été question de politique ou d’affaires.

Hunter Biden is seen during the annual White House Easter Egg Roll on April 18, 2022.
Hunter Biden est vu lors du ‘Easter Egg Roll’ (Chasse aux œufs de Pâques) annuel de la Maison Blanche, le 18 avril 2022.

Le lendemain du dîner, Hunter a reçu un e-mail de Burisma Pozharskyi qui disait : « Cher Hunter, merci de m’avoir invité à DC et de m’avoir donné l’occasion de rencontrer votre père et de passer [sic] du temps ensemble. »

L’ancien Premier ministre kazakh Karim Massimov et l’oligarque kazakh Kenes Rakishev sont également apparus posant aux côtés de Joe et Hunter sur une photo non vérifiée mise en ligne. Le Post a déclaré qu’elle semblait avoir été prise le même soir que le dîner, bien que la date de la photo n’ait pu être déterminée.

La liste des invités de Hunter pour le dîner comprenait « nos amis du KZ » (Kazakhstan), ce qui pourrait vraisemblablement être Massimov et Rakishev. Au même moment, Hunter essayait de négocier un accord pétrolier entre la Birmanie et une société énergétique chinoise située au Kazakhstan, a rapporté le Daily Mail, citant les e-mails de Hunter.

En décembre 2013, le vice-président de l’époque, M. Biden, s’est rendu à Pékin en raison d’une rencontre prévue avec le président chinois Xi Jinping. Hunter a manifesté son intérêt pour rejoindre son père lors du voyage et a fini par s’y rendre, où il a admis au New Yorker avoir présenté son père à son partenaire d’affaires chinois, Jonathan Li, qui dirigeait le fonds de capital-investissement chinois, Bohai Capital. Selon le rapport, Hunter a organisé une brève poignée de main dans le hall de l’hôtel où logeait la délégation américaine, puis Hunter a rencontré Li en privé.

En juin 2014, Hunter aurait organisé une rencontre entre un autre de ses associés d’affaires et son père. Le New York Post a rapporté que deux ans plus tôt, Hunter avait présenté Manuel Estrella, un associé d’affaires latino-américain, à Cooper comme étant « un bon ami à moi » et « le partenaire parfait alors que vous envisagez d’apporter les jeux en ligne en République dominicaine. » Le rapport mentionne ensuite qu’en juin 2014, Hunter a reçu un e-mail d’Estrella disant : « Hunter, je viens de rencontrer ton père ! C’est tellement excitant ! Francis Person m’a aidé ! Merci ! J’espère te voir bientôt ! »

En plus des associés d’affaires étrangers de Hunter, Joe a également rencontré plusieurs partenaires de son fils basés aux États-Unis, y compris Schwerin, qui a fait au moins 27 visites à la Maison Blanche pendant la vice-présidence de Joe, a rapporté Fox News Digital.

L’une des visites de Schwerin – le 17 novembre 2010 – a consisté en une rencontre avec Joe dans l’aile ouest et de multiples autres réunions ont eu lieu, notamment avec des assistants de Joe et Jill Biden. Le 14 mai 2016, Joe a assisté à un dîner organisé par Schwerin dans un restaurant italien du quartier de Chinatown à Washington, D.C.

L’ex-femme de Hunter, Kathleen Buhle, a récemment publié ses mémoires et a noté que Schwerin « gérait presque tous les aspects de notre vie financière », y compris Joe Biden.

Le vice-président a également rencontré Cooper au moins une autre fois après leur rencontre avec Hunter, Slim, Velasco et Magnani en novembre 2015. Selon un message texte de Joe à son fils le 15 juin 2018, le vice-président a dit qu’il était actuellement « avec » Cooper et qu’il « veut faire du travail avec toi », selon le livre de Miranda Devine « Laptop From Hell »(Ordinateur portable de l’enfer).

Un autre associé de Hunter que Biden a rencontré est Francis Person, un ancien conseiller de premier plan de Biden lorsqu’il était sénateur et vice-président. Après avoir quitté la Maison Blanche en 2014, il est devenu le président du Harves Group. Selon le compte Linkedin de Person, qui a été récemment supprimé au cours des deux dernières semaines, il « [a] aidé à guider la formation du Harves Group dont le siège est à Washington DC, servant de filiale américaine de Harves [Century Group] », une « société privée chinoise de développement immobilier de premier plan », selon un courriel envoyé par Person à Hunter en juillet 2015.

En 2016, lorsque Person dirigeait Harves et envoyait des courriels à Hunter et Schwerin concernant des affaires, il était également candidat au Congrès dans le 5e district électoral de Caroline du Sud. En septembre de cette année-là, Biden, alors vice-président, s’est rendu en Caroline du Sud pour une collecte de fonds pour Person. En plus de cette visite, Hunter et Schwerin recrutaient en coulisses leurs associés d’affaires pour qu’ils donnent des milliers de dollars à la campagne, selon des courriels examinés par Fox News Digital. Un article de profil de Politicologuey de 2014 sur Person cite la deuxième dame de l’époque, Jill Biden, qui déclare : « Fran a été comme un fils pour Joe et moi. Pendant huit ans, nous avons parcouru le pays, partagé des vacances ensemble… Fran va peut-être quitter le bureau, mais il fera toujours partie de notre famille. »

Fox News Digital a rapporté en avril que Person a visité la Maison Blanche Obama-Biden au moins sept fois entre 2015 et 2016 après avoir quitté la Maison Blanche pour travailler pour Harves, qui fait beaucoup d’affaires en Chine. L’une de ces visites était en compagnie de Steve Ricchetti, qui a été le chef de cabinet de Biden de 2013 à 2017 et qui est actuellement le conseiller de Biden à la Maison Blanche.

FOX Business a précédemment rapporté que la société de capital-investissement de Hunter, Rosemont Seneca Advisors, détenait des intérêts financiers dans plusieurs filiales de Harves, notamment une participation de 5 % dans Harves Amusement Parks et une propriété dans Harves Sports and Entertainment, qui relèvent toutes deux du groupe Harves basé à Washington, D.C.

Devon Archer, l’ancien partenaire commercial de Burisma de Hunter qui a été condamné à la prison fédérale en février pour son rôle dans un stratagème visant à escroquer une tribu amérindienne, a également rendu visite à Joe dans l’aile ouest de la Maison Blanche le 16 avril 2014, selon le registre des visiteurs. Archer et Hunter ont rejoint le conseil d’administration de Burisma le même mois.

Quatre mois après la rencontre avec Archer, ce dernier a été photographié en train de jouer au golf avec Joe et Hunter dans les Hamptons.

President Biden speaks during a news conference on the final day of the NATO summit in Madrid, June 30, 2022.
Le président Biden s’exprime lors d’une conférence de presse le dernier jour du sommet de l’OTAN à Madrid, le 30 juin 2022.

Un autre ancien associé de Hunter, Chris Heinz, ancien associé de Rosemont Seneca et beau-fils du sénateur John Kerry, a rencontré Joe dans l’aile ouest le 11 avril 2011, selon le registre des visiteurs.

Tony Bobulinski, l’ancien PDG de SinoHawk Holdings, une coentreprise de Jim et Hunter Biden avec une société d’énergie chinoise, a aussi apparemment rencontré Joe en mai 2017. Les messages texte obtenus par Fox News Digital indiquent qu’une rencontre a eu lieu, bien que la substance de la réunion ne soit pas claire.

« Super de te rencontrer et de passer un peu de temps ensemble, s’il te plaît remercie Joe pour son temps, c’était super de parler. Merci Tony b, » Bobulinski a écrit dans un texte à Jim Biden, le frère de Joe, le 2 mai 2017.

« J’ai vu le vice-président Biden dire qu’il n’avait jamais parlé à Hunter de ses affaires », a déclaré Bobulinski à Fox News Digital en octobre 2020. « J’ai vu de première main que ce n’est pas vrai, parce que ce n’était pas seulement l’entreprise de Hunter, ils ont dit qu’ils mettaient le nom de la famille Biden et son héritage en jeu. »

Tony Bobulinski, a former associate of Hunter Biden, talks with reporters before the presidential debate, Oct. 22, 2020, in Nashville.
Tony Bobulinski, un ancien associé de Hunter Biden, parle avec les journalistes avant le débat présidentiel, le 22 octobre 2020, à Nashville.

Bien qu’il ait rencontré au moins quatorze des partenaires commerciaux de Hunter, Joe a nié à plusieurs reprises avoir discuté de toute entreprise commerciale avec son fils, qui fait l’objet d’une enquête fédérale.

L’enquête sur les affaires fiscales de Hunter, qui a débuté en 2018, a atteint un « stade critique », a précédemment déclaré une source à Fox News Digital. Les fonctionnaires cherchent à savoir s’il faut inculper le « premier fils » de diverses violations fiscales et d’éventuelles violations de lobbying étranger.

Une source distincte a déclaré à Fox News Digital que le grand jury fédéral chargé d’examiner les relations d’affaires de Hunter a terminé son dernier mandat à la fin du mois dernier, mais a déclaré qu’aucune accusation n’avait été déposée. Hunter a nié à plusieurs reprises tout acte répréhensible.

La Maison Blanche et l’avocat de Hunter Biden n’ont pas répondu aux demandes de commentaires de Fox News Digital.

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations