France : La prostitution infantile a augmenté de 600% entre 2014 et 2020

Le « Fact Checker » du Washington Post défend le mensonge de Biden sur les vaccins : C’était un faux pas verbal
18 février 2021
1er tour des Présidentielles 2017 en France : Retour sur une journée inédite
19 février 2021

Entre 2014 et 2020, le nombre d’enfants signalés comme étant exploités et vendus par des trafiquants sexuels en France a augmenté de 600%, selon l’agence nationale de lutte contre la traite des êtres humains.

L’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH) a révélé que le nombre de mineurs signalés comme étant exploités comme enfants prostitués était de 28 en 2014, mais que ce nombre est passé à 198 en 2020, ce qui représente une augmentation de 600 % en six ans seulement.

L’une des régions où le nombre de cas de prostitution d’enfants s’est particulièrement multiplié ces dernières années est Lille, où le procureur Carole Étienne a déclaré que ces chiffres devraient servir de « signal d’alarme » pour les autorités, rapporte Actu.

Au début de ce mois, la ville a connu la dernière affaire impliquant deux jeunes hommes impliqués dans un réseau de trafic sexuel incluant des enfants.

@BreitbartLondon
Un tiers des jeunes prostituées ont moins de 15 ans dans les banlieues Parisiennes

Environ un tiers des jeunes prostituées de la Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne, ont moins de 15 ans, certaines n’ayant que six ans, selon une ONG locale.

Un homme est accusé d’avoir pris des photos des filles et de les avoir utilisées pour faire de la publicité pour leurs services sur les réseaux sociaux, tandis que l’autre est accusé d’avoir assuré la sécurité des jeunes victimes.

a déclaré le procureur Carole Étienne : « En 2020, parmi les affaires de proxénétisme que nous avons eu à traiter, il y a eu 33 victimes et 22 étaient des mineurs. C’est un signal d’alarme que je veux lancer ».

« Il s’agit souvent de personnes vulnérables, en fuite, âgées de 14 à 17 ans », a déclaré Mme Étienne. Elle a ajouté : « Nous constatons une banalisation du proxénétisme et de la prostitution chez les jeunes, pour financer un mode de vie ».

Plusieurs autres cas de prostitution d’enfants ont fait la une des journaux l’année dernière en France, notamment un reportage de Dijon dans lequel un juge a été accusé d’avoir forcé sa fille de 12 ans à se prostituer pour des hommes par le biais d’un site de rencontres en ligne.

En 2019, l’Observatoire des violences faites aux femmes en Seine-Saint-Denis a publié un rapport affirmant qu’environ un tiers des prostituées mineures de la banlieue parisienne avaient moins de 15 ans et que certaines n’avaient que six ans.

@BreitbartLondon
Un juge français arrêté pour tentative de prostitution d’une fille de 12 ans en ligne