George Soros a du sang sur les mains concernant l’augmentation des meurtres aux États-Unis

Article original datant du 01/12/2021

L’augmentation de la criminalité dans les villes du pays peut être partiellement attribuée aux procureurs de district soutenus par George Soros.

La vague de criminalité qui balaie le pays est le résultat direct d’une campagne menée depuis des années par George Soros pour financer l’élection de procureurs d’extrême gauche déterminés à saper la loi et l’ordre.

Au cours des six dernières années environ, Soros a versé des dizaines de millions de dollars dans les campagnes des candidats au poste de procureur d’un bout à l’autre du pays, obtenant un succès remarquable en écrasant simplement tous les autres candidats. Alors que les candidats normaux au poste de procureur disposent généralement d’un budget à cinq chiffres, les candidats soutenus par Soros disposent régulièrement d’un trésor de guerre à sept chiffres.

Soros est en mesure d’agir de la sorte parce que les limites du financement des campagnes fédérales ne s’appliquent pas aux élections locales. De nombreux États ont adopté leurs propres lois plafonnant les montants que les particuliers et/ou les comités d’action politique peuvent verser aux candidats, mais ces lois sont souvent truffées de lacunes. Dans certains cas, les limites ne s’appliquent qu’aux élections à l’échelle de l’État. Dans d’autres cas, Soros peut contourner les limites des contributions individuelles en faisant transiter l’argent par les PAC (Comités d’action politique, NdT) qu’il a créés à cet effet, qui sont généralement ironiquement dédiés à la sécurité et à la justice.

La raison pour laquelle Soros a dépensé autant d’argent dans des élections qui étaient auparavant des affaires locales relativement obscures est simple. Tout comme le président Barack Obama s’est emparé de la notion de « discrétion des poursuites » pour accorder une amnistie de facto à des millions d’immigrants illégaux après avoir échoué à faire adopter l’amnistie par le Congrès, Soros reconnaît que les procureurs locaux peuvent exercer la même discrétion pour faire appliquer les lois de manière sélective. Plutôt que de dépenser des dizaines de millions de dollars par État dans de nombreuses élections à haut profil pour les législateurs d’État, il peut dépenser des montants comparativement plus faibles dans des élections de procureur sachant que le résultat déterminera comment – et même si – les lois sont appliquées.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions déployées par l’investisseur d’origine hongroise pour promouvoir des politiques progressistes dans le monde entier par l’intermédiaire de ses fondations Open Society (WIKI).

Soros a soutenu des candidats au poste de procureur d’extrême gauche, dont Kim Foxx, procureure de Chicago.

Les candidats soutenus par Soros sont si ouvertement d’extrême gauche qu’ils font passer Bernie Sanders pour Richard Nixon. Le procureur de Philadelphie Larry Krasner a reçu 1 700 000 $ de Soros. La procureure de Chicago Kim Foxx, qui a traité Jussie Smollett avec des gants après qu’il ait inventé une histoire délirante sur une agression nocturne, a reçu 2 millions de dollars. Kim Gardner, la procureure de St. Louis qui a poursuivi les McCloskeys pour avoir défendu leur propriété, a également reçu le soutien de Soros. Grâce à Soros, le procureur de San Francisco est Chesa Boudin, le fils de terroristes du Weather Underground (WIKI) (et de meurtriers condamnés), qui a déjà servi de traducteur au dictateur communiste vénézuélien Hugo Chavez.

Une fois en poste, ces procureurs mettent en œuvre des politiques taillées sur mesure pour augmenter la criminalité et réduire la sécurité publique. Ils éliminent ou réduisent considérablement les exigences en matière de caution, ce qui permet aux criminels d’être remis plus facilement en liberté après avoir été arrêtés. Ils refusent de poursuivre certains crimes, comme le vagabondage, la prostitution et l’urination publique. Ces dernières années, ils ont même utilisé la pandémie de COVID comme excuse pour libérer de prison des criminels condamnés, dont beaucoup ont récidivé.

Soros poursuit les mêmes objectifs par d’autres moyens, également. Le Bail Project, qui décrit son objectif comme étant de « perturber le système des cautions monétisées » (Système controversé qui oblige le moindre délinquant à payer une caution pour être remis en liberté conditionnelle, parfois décrié comme étant une forme de racket judiciaire, NdT) tout en poursuivant sa « mission de mettre fin aux cautions monétisées », compte parmi ses dirigeants des anciens d’organisations soutenues par Soros.

Les résultats sont aussi tragiques que prévisibles : une recrudescence des crimes violents, les criminels profitant de l’indulgence des procureurs plus intéressés par l’application de leurs conceptions particulières de l' »équité » que par l’application de la loi ou la punition de ceux qui victimisent leurs concitoyens.

L’approche de Soros a récemment choqué le pays tout entier lorsque la politique de tolérance à l’égard de la criminalité de l’un de ses procureurs a conduit directement au massacre d’innocents participants à une parade – dont des enfants et des grands-mères âgées – à Waukesha, dans le Wisconsin.

Darrell Brooks – qui a prétendument foncé avec sa voiture dans un défilé de Noël à Waukesha, dans le Wisconsin – était dans la rue en raison des lois sur la réforme des cautions.

Le coupable était un criminel de carrière qui venait d’être libéré de la prison du comté de Milwaukee moyennant une caution de 1 000 dollars seulement, malgré des antécédents de crimes violents et d’évasion sous caution. Bien que John Chisholm, le procureur qui l’a libéré, ait reconnu par la suite que la caution avait été fixée « de manière inappropriée », il a une longue histoire de lutte pour réduire la caution dans le but exprès de minimiser le temps que les criminels passent en prison. Chisholm a félicité Boudin pour son élection en 2019, écrivant : « J’ai hâte de travailler avec le procureur Boudin et les réformateurs à travers les États-Unis pour forger un système judiciaire défini par la justice, l’équité et la proportionnalité. »

Ce ne sont pas seulement les tragédies très médiatisées qui démontrent les dangers du réseau de procureurs de district de Soros, cependant. Chaque jour, les procureurs soutenus par Soros cultivent une culture de l’anarchie qui met les habitants en danger.

À Philadelphie, les homicides ont plus que doublé depuis que Larry Krasner a été élu procureur en 2017, atteignant un niveau record cette année. Le comté de Cook dans l’Illinois (où se trouve la ville de Chicago), a enregistré plus de 1 000 homicides jusqu’à présent en 2021 – le plus grand nombre depuis 1994. À San Francisco, où les crimes dits de « qualité de vie » ne sont plus poursuivis, les sans-abri sont désormais décrits comme une « crise humanitaire. »

Robby Starbuck, candidat au Congrès du Tennessee, estime que les républicains doivent s’opposer aux candidats au poste de procureur soutenus par Soros.

La solution est simple : cesser de laisser Soros acheter les élections de procureur en finançant de manière adéquate les candidats qui feront respecter la loi, et commencer à relier publiquement les points entre les procureurs financés par Soros et le crime. Nous devons rendre inéligibles ceux qui acceptent son argent.

Cela fait des années que je préviens les républicains de l’establishment qu’ils doivent se bouger le cul et faire quelque chose contre le réseau croissant de procureurs soutenus par Soros. Plus nous laissons l’extrême gauche exécuter cette stratégie sans contestation, plus les citoyens innocents auront à souffrir.

L’une des raisons pour lesquelles je me présente au Congrès dans le Tennessee l’année prochaine est de contester ce genre d’apathie de l’establishment. Il y a peu de sujets qui s’approchent de l’importance de la loi et de l’ordre – des vies sont littéralement en jeu.

Tant que les conservateurs ne commenceront pas à financer des challengers viables aux procureurs de Soros, la vague de criminalité qui sévit dans les communautés de tout le pays va continuer à s’aggraver, et beaucoup plus de gens mourront inutilement.

Robby Starbuck est un réalisateur cubano-américain primé et un candidat au Congrès des États-Unis dans le Tennessee pour 2022.

George Soros has blood on his hands for the rise in killings nationwide
The crime wave sweeping across the country is the direct result of a years-long campaign by George Soros to bankroll the election of far-left district attorneys.

(Sur le même sujet, lire aussi cet article)

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations