Selon de nouveaux courriels provenant de son ordinateur portable, Hunter Biden a payé la facture de téléphone de Joe et a dépensé des milliers de dollars pour les réparations de sa maison lorsqu’il était vice-président

36 États et Washington D.C. poursuivent Google pour de prétendues violations antitrust dans sa boutique d’applications Android
8 juillet 2021
Le Parti Communiste Chinois achète l’influence des médias en versant des millions de dollars aux journaux américains
9 juillet 2021

Article original datant du 05/07/21

  • Les courriels de 2010 entre Hunter et son partenaire commercial Eric Schwerin détaillent les paiements pour « JRB » – probablement Joseph Robinette Biden.
  • Ils comprennent 190 dollars par mois sur une facture AT&T et des paiements pour les réparations d’une maison.
  • Des milliers de dollars ont été dépensés pour de nouveaux murs, à la peinture et à la réparation de la climatisation de la maison de Biden à Wilmington.
  • À l’époque, il gagnait 230 000 $ par an en tant que vice-président.
  • Il a toujours dit qu’il n’y avait pas de conflit d’intérêts entre les transactions de Hunter et ses responsabilités de vice-président.
  • Les détails des factures établissent un lien tangible sur la façon dont il a bénéficié financièrement des transactions commerciales de Hunter.
  • En 2017 et 2018, Joe et Jill ont gagné plus de 11 millions de dollars et ont échappé aux impôts.
  • Mais Hunter s’est plaint dans un texte envoyé à sa fille en 2019 que « la moitié » de son salaire servait à payer les factures de son père.
  • Il lui a dit : « Ne t’inquiète pas, contrairement à Pop, je ne t’obligerai pas à me donner la moitié de ton salaire ».

Hunter Biden s’est plaint que « la moitié » de son salaire a servi à payer les factures de son père pendant qu’il était vice-président, ce qui jette un doute sur les affirmations précédentes de Joe selon lesquelles il n’a jamais bénéficié des affaires de son fils.

Les factures comprenaient une facture de téléphone AT&T de 190 $ par mois et des milliers de dollars de réparations sur la maison de Joe au bord du lac à Wilmington.

Les paiements ont été décrits dans un e-mail de 2010, alors que Joe Biden gagnait 225 000 $ par an en tant que vice-président. Il avait déjà gagné bien plus de 100 000 $ par an pendant des décennies auparavant en tant que sénateur et auteur.

Selon les courriels, Hunter a dû payer une facture de téléphone AT&T (Fournisseur d’accès et opérateur mobile américain, NdT) de 190 $ par mois pour son père, et payer les réparations de sa propriété au bord du lac à Wilmington, dans le Delaware. À l’époque, Hunter travaillait comme PDG par intérim de Paradigm Global Advisors et il avait également fondé la société d’investissement Rosemont Seneca Partners.

Il a rejoint le conseil d’administration de la société gazière ukrainienne Burisma Holdings en 2014.

Joe a toujours insisté sur le fait qu’il n’avait ni mis en place ni bénéficié des relations d’affaires internationales de Hunter lorsqu’il était vice-président.

Mais dans des courriels échangés entre Hunter et Eric Schwerin, son partenaire commercial chez Rosemont Seneca, en 2010, ils discutaient de la somme qu’ils devaient dépenser pour payer les factures de Joe.

Le sujet était « factures JRB » – qui correspondent aux initiales de Joe – et décrivait comment 2 600 dollars devaient être versés à un entrepreneur pour un « mur de soutènement en pierre » au domicile de Joe, ainsi que 1 475 dollars à un peintre pour le « mur arrière et les colonnes » de la propriété et 1 239 dollars à un constructeur qui avait réparé la climatisation de la maison de la défunte mère de Joe. Il a loué cette maison aux services secrets pour 2 200 $ par mois.

Pour info, il y a quelques factures en suspens qui doivent être payées et je ne sais pas lesquelles.
Il y a environ 2 000 $ de plus sur mon compte que ce qui est utilisé pour les dépenses mensuelles. Je pourrais probablement payer #2, #3 et ensuite #4(d) maintenant (et éventuellement #4(a)) et ensuite me faire savoir s’il y a quelques unes que nous pouvons payer à partir du compte Wilmington Trust.

1) Pour votre information, votre prime annuelle d’indemnisation des travailleurs est arrivée à échéance (pour votre employé de maison) et j’ai dû la payer le 28 mai. C’était 632 $.

2) Vous devez 436,80 $ à Fran Person pour les choses qu’il a payées lors de votre voyage en Arizona et à Madrid

3) Nous avons votre première facture pour votre nouvelle ligne de crédit de la Senate Credit Union. qui s’élève à 383,10 $ par mois. Je suppose que vous voulez que je fasse déduire ce montant automatiquement de votre salaire. Si c’est le cas, ce sera évidemment 383,10 $ de moins par mois sur le compte des factures du ménage.

4) Il y a un certain nombre de factures de Mike Christopher en suspens : a) 1 238 $ pour les réparations de l’air conditionné dans le chalet de Mom-Mom (cela date de l’été dernier je pense et doit être payé très bientôt) b) 1 475 $ à Ronald Peacock pour le mur arrière et les colonnes à la maison du lac c) 2 600 $ à Earle Downing pour un mur de soutènement en pierre au lac d) 475 $ pour des volets de RBI Construction.

Enfin, je voulais discuter du revenu locatif que vous allez recevoir pour la location du chalet de Mom-Mom. Comme cela compte comme un revenu, nous devrions en retenir un peu pour pouvoir payer les impôts à la fin de l’année. Si vous voulez qu’il soit déposé sur mon compte, je peux en retenir une partie et déposer le reste sur le compte Wilmington Trust. Je voulais savoir ce que vous en pensiez.

Eric D. Schwerin Rosemont Seneca Partners

Dans un courriel adressé à Hunter par Eric Shwerin, son associé chez Rosemont Seneca, ce dernier parle des factures qu’ils devaient payer pour Joe.
Shwerin à Hunter dans d’autres courriels intitulés JRB Future et JRB factures

Mike Christopher me harcèle donc je paie quelques petites choses puisque je n’ai pas eu de nouvelles de votre père. Je sais qu’il est occupé – donc c’est pas grave. Mais si vous pensez qu’il a un moment de libre ou deux pour revoir le courriel que je vous ai envoyé, faites-le moi savoir.

SMS de Hunter à sa fille Naomi en 2019 où il se plaignait de devoir donner à Joe la moitié de son salaire. Il a également menacé de ne plus jamais lui donner un « centime ».

Vraiment, j’ai juste fait en sorte qu’à partir de ce semestre et pour le reste de sa vie, tu trouves un moyen de subvenir à tes besoins et je ne te donnerai plus jamais un centime. Si tu veux aller voir Pop (Joe Biden, NdT), tu peux si tu veux. Je t’aime mais tu ne te bats jamais, même pour ce qui est le mieux pour ta sœur.

Trouve un nouvel appartement avec Peter d’ici la semaine prochaine. Et renvoie-moi les clés et laisse tous mes meubles et mes œuvres d’art .

Je vous aime tous. Mais je ne reçois aucun respect et c’est bien ainsi, je suppose – ça marche pour toi apparemment. J’espère que vous pourrez tous faire ce que j’ai fait et payer tout pour cette famille entière pendant 30 ans. C’est vraiment dur. Mais ne t’inquiète pas, contrairement à Pop, je ne t’obligerai pas à me donner la moitié de ton salaire.

Dans d’autres SMS à son assistant personnel, il a dit que son père avait utilisé des lignes de crédit sur son compte.

Mon père a utilisé la plupart des lignes sur ce compte, que j’ai payées pendant les 11 dernières années grâce aux offres gracieuses d’Eric.

Ha Ok. Laisse-moi demander à Joan.

Les coordonnées de Jimmy ?

J’ai envoyé sa fiche

*Pièce jointe*

The texts about AT&T were from 2018 - when Joe Biden had earned more than $11million
Les SMS concernant AT&T dataient de 2018 – alors que Joe Biden avait gagné plus de 11 millions de dollars

WF m’a envoyé paître à nouveau – trop de cuisiniers dans la cuisine. Trop de changements de profil et autres. C’est arrivé il y a 10 jours aussi… De quoi as-tu besoin. Je vais à la banque sous peu. Pour vérification d’identité en personne

Appelle Joan, ce ne sont pas les comptes bancaires que Kath utilise à présent. C’est …

… juste l’assurance et le prêt

Je dois payer AT&T

J’ai appelé USAA et échangé des e-mails avec Joan

Ok, mettons en place le prélèvement automatique. Appelle AT&T et donne-leur le numéro de carte de crédit

Mais il faudra peut-être rembourser des frais de carte de crédit

Et rien. Ok j’essaierai. Peux-tu m’envoyer toutes les infos sur le compte?

Met-le sur la carte de débit et il y a de la place sur la carte de crédit

C’est la ligne de crédit Wells Fargo

Joe et Hunter Biden en 2010, alors que le premier était vice-président et que Hunter devait payer les factures familiales grâce à ses fonctions dans une société d’investissement
Dans les années qui ont suivi l’envoi des e-mails, Hunter est devenu accro au crack et à l’alcool. Des photos comme celle-ci ont été trouvées sur le même ordinateur portable que les e-mails

Des années plus tard, dans un message adressé à sa propre fille, Hunter – qui se battait depuis des années contre la toxicomanie – il se plaignait : « J’espère que vous pourrez tous faire ce que j’ai fait et payer pour toute cette famille pendant 30 ans. »

« C’est vraiment dur. Mais ne vous inquiétez pas, contrairement à Pop [Joe], je ne vous obligerai pas à me donner la moitié de votre salaire. »

C’est un SMS qu’il a envoyé à sa fille Naomi en 2019.

Hunter a commencé à travailler pour Burisma Holdings, la société gazière ukrainienne, en 2014.

Il a gagné 83 333 dollars par mois chez Burisma jusqu’à deux mois après que Joe a quitté ses fonctions.

Avant que Joe ne quitte ses fonctions, il a été appelé « le grand manitou » et décrit dans un courriel d’un cadre ukrainien de Burisma qui laissait entendre qu’il avait eu accès à lui par l’intermédiaire de Hunter.

Cela a soulevé de sérieuses questions car le cadre faisait également l’objet d’une enquête de la part d’un procureur ukrainien qui a été évincé après que Joe ait mobilisé 1 milliard de dollars d’argent des aides américains pour le faire sortir.

La Maison Blanche n’a pas répondu aux demandes de commentaires lundi matin.

Par le passé, Joe a nié avoir jamais offert un accès à lui ou à la Maison Blanche à l’un des associés d’affaires de Hunter.

Dans l’un des e-mails, Scherwin écrit à Hunter : « Pour votre information, il y a quelques factures en suspens qui doivent être payées et je ne suis pas sûr de savoir lesquelles sont prioritaires et lesquelles doivent être payées sur ‘mon’ compte et lesquelles doivent être mises en attente ou payées sur le ‘Wilmington Trust Social Security Check Account’. »

« Il y a environ 2 000 $ de plus sur ‘mon’ compte que ce qui est utilisé pour les dépenses mensuelles. »

De nombreuses factures concernaient des réparations de la maison de la famille Biden à Wilmington, dans le Delaware. Il y avait des factures pour de la peinture et des nouveaux murs que Hunter et son partenaire commercial ont payé

On ne sait pas pourquoi il a mis le mot « mon » entre guillemets.

Dans une autre lettre, il dit : « Mike Christopher [le constructeur] me harcèle, alors je paie quelques petites choses puisque je n’ai pas eu de nouvelles de ton père. Je sais qu’il est occupé – donc c’est pas grave. »

« Mais si tu penses qu’il a un moment ou deux pour lire le courriel que je t’ai envoyé, fais-le moi savoir. »

« Le mois suivant, il m’a dit : « Est-ce qu’il serait judicieux de voir si ton père a un peu de temps pour en parler au cours des deux prochaines semaines pendant que tu seras à Washington ? Ton père vient de m’appeler au sujet de son prêt hypothécaire… et j’ai pensé que ce serait peut-être le bon moment pour lui donner des nouvelles positives sur son potentiel de gains futurs ».

Dans les années qui ont suivi son départ de la vice-présidence, Joe et Jill Biden ont gagné des millions grâce à des contrats de livres et des conférences, mais une grande partie de l’argent a transité par des sociétés qui leur ont permis de contourner les factures fiscales.

Rien qu’en 2017, le couple a déclaré 11,1 millions de dollars de gains, soit plus du double de ce qu’il avait gagné au cours de n’importe quelle autre année pendant les 18 années précédentes. Joe a toujours insisté sur le fait que l’argent était gagné en toute légalité.

Dans un courriel de 2018 adressé à l’un de ses propres assistants, Hunter s’est plaint d’avoir été exclu de son propre compte bancaire et que son père s’en soit servi.

« Trop de cuisiniers dans la cuisine. Trop de changements de profil et autres. C’est arrivé il y a 10 jours aussi… »

« Mon père a utilisé la plupart des lignes de ce compte que j’ai payées ces 11 dernières années grâce à la générosité d’Eric », a-t-il déclaré.

Hunter a écrit dans ses mémoires ‘Beautiful Things’ comment il a glissé dans la dépendance à la drogue et à l’alcool tout en travaillant dans ces rôles commerciaux.


COMMENT LES E-MAILS DE HUNTER ONT EXPLOSÉ ALORS QUE DEUX MONDES ENTRAIENT EN COLLISION

Janvier 2009 : Hunter Biden (à droite) abandonne le lobbying parce que son père est devenu vice-président, et crée la société d’investissement et de conseil Rosemont Seneca avec ses amis Christopher Heinz – le beau-fils de John Kerry – et Devon Archer (à gauche), un ancien collaborateur de Kerry.

Juillet 2010 : L’oligarque ukrainien Mykola Zlochevsky, qui possède sa plus grande entreprise de gaz naturel, Burisma, rejoint le gouvernement de son président Viktor Ianoukovitch.

Février 2014 : Ianoukovitch est déposé lors d’une révolution qui fait des dizaines de morts et Mykola Zlochevsky est également chassé du gouvernement.

16 avril : Burisma est secrètement accusé de blanchiment d’argent par le Serious Fraud Office britannique. Le même jour, Archer rencontre Joe Biden à la Maison Blanche. Six jours plus tard, Archer rejoint le conseil d’administration de Burisma.

28 avril : le Serious Fraud Office britannique gèle 23 millions de dollars d’argent liquide de Burisma, chaque dollar existant dans le système bancaire britannique

12 mai : Hunter rejoint le conseil d’administration de Burisma pour améliorer la « gouvernance d’entreprise ». Le salaire de Hunter est révélé plus tard comme étant de 50 000 $ par mois. Le conseiller du conseil d’administration de Burisma, Vadym Pozharskyi, qui avait rencontré Hunter au lac de Côme, en Italie, quelques jours plus tôt, lui envoie un courriel lui demandant d' »user de son influence » pour arrêter les poursuites. Au cours de l’été, le nouveau procureur général d’Ukraine ouvre une enquête sur Burisma.

Février 2015 : Le diplomate principal George Kent, en mission temporaire à Kiev, apprend le rôle de Hunter. Il téléphone à un membre du personnel du bureau de Biden pour lui dire que cela pourrait « créer la perception d’un conflit d’intérêts ». Ce mois-là, Viktor Shokin prend ses fonctions de procureur général d’Ukraine, bien qu’il fasse déjà l’objet de questions sur ses propres liens avec la corruption.

Cher Hunter, merci de m’avoir invité à Washington et de m’avoir donné l’occasion de rencontrer votre père et de passer du temps ensemble. C’est vraiment un honneur et un plaisir. Comme nous avons parlé hier soir, ce serait formidable de se rencontrer rapidement aujourd’hui pour un café. Qu’en pensez-vous ? Je pourrais passer à votre bureau vers midi, avant ou sur le chemin de l’aéroport. Best . V

17 avril : Un e-mail provenant de l’ordinateur portable de Hunter montre que Pozharskyi écrit à Hunter : « Merci de m’avoir invité à Washington et de m’avoir donné l’occasion de rencontrer votre père et de passer du temps ensemble ».

Été : L’enquête sur la Birmanie semble être mise en sommeil.

Janvier 2016 : Biden se rend en Ukraine dans un contexte de dégoût international croissant face à l’incapacité de Shokin à lutter contre la corruption. L’une des préoccupations soulevées par l’Union européenne et le FMI est qu’il n’a pas enquêté sur la Birmanie. Biden dit à Porochenko qu’il doit partir. Il se vante ensuite : « Je les ai regardés et j’ai dit : Je pars dans six heures. Si le procureur n’est pas renvoyé, vous n’aurez pas l’argent. Eh bien, putain. Il a été viré ». En fait, Shokin est finalement démis de ses fonctions en mars après des troubles internes à Kiev.

2018 : Rudy Giuliani, l’avocat de Trump, commence à « enquêter » sur les liens des Biden avec l’Ukraine, en s’assurant l’aide de Lev Parnas et Igor Fruman, qui sont maintenant inculpés pour fraude. Le dernier procureur général d’Ukraine annonce qu’il va enquêter sur la Birmanie au début de l’année prochaine.

12 avril 2019 : Hunter – ou un homme disant être Hunter – apporte trois Macs endommagés à l’atelier de réparation Apple de John Paul MacIsaac à Wilmington, dans le Delaware. MacIsaac place les données de l’un d’eux sur un nouveau disque dur.

25 avril : Joe Biden annonce sa candidature à la présidence

11 juillet : Les ordinateurs portables n’ont pas été récupérés et sont désormais considérés comme « abandonnés » selon les conditions générales de MacIsaac.

Été : MacIsaac affirme qu’il commence à s’inquiéter de ce qu’il a vu sur l’ordinateur portable dont il a mis le contenu sur un disque, et pense qu’il pourrait être tué par un associé de Biden pour l’avoir eu dans sa boutique

Automne : MacIsaac contacte le FBI ou est contacté par eux ; il a dit les deux.

9 ou 19 décembre : Le FBI récupère l’ordinateur portable, mais MacIsaac en a fait une copie pour lui-même. Giuliani dira plus tard que le commerçant en a fait quatre. Ils lui donnent une assignation à comparaître devant un grand jury pour le remettre, même s’il allait le faire de toute façon.

Début janvier 2020 : Le FBI dit à MacIsaac de ne parler à personne et de gagner du temps si un représentant de Biden vient récupérer l’ordinateur portable.

Février : Trump est acquitté à l’issue de son procès en destitution.

Mai : Sur le compte de Giuliani, MacIsaac remet le disque dur à Robert Costello, l’avocat de Giuliani, plus tard le même mois, et tente de le donner à d’autres républicains.

Septembre : Steve Bannon, l’ex-aide de Trump et désormais inculpé pour fraude, révèle au New York Post l’existence d’un ordinateur portable.

28 septembre : Bannon se vante auprès d’un journaliste de la télévision néerlandaise : « J’ai le disque dur de Hunter ».

11 octobre : Giuliani donne le disque dur au Post.

14 octobre : Le Post publie des courriels et des photos partiellement vêtues de Hunter provenant de l’ordinateur portable – l’une d’elles avec une apparente pipe à crack – et dit avoir une vidéo de 11 minutes contenant du sexe et de la drogue. Giuliani promet qu’il y a « plus à venir », les sénateurs républicains promettent d’enquêter mais les démocrates disent que l’ancien maire de New York a « paradé avec des agents russes ».

Hunter Biden complained 'half his salary' went on paying Joe's bills
In 2010, Joe Biden was earning $225,000-a-year as Vice President and he'd already made well over $100,000-a-year for decades prior as a senator and author.