John McAfee a averti à plusieurs reprises qu’il serait « suicidé » en prison « façon Epstein » et a dénoncé le « Deep State » quelques jours avant son arrestation

Article original datant du 23/06/21

« Sachez que si je me pends, façon Epstein, ce ne sera pas de ma faute », a promis McAfee après avoir été jeté en prison.

John McAfee, le pionnier de l’antivirus, défenseur des crypto-monnaies et ancien candidat libertaire à la présidence des États-Unis qui a été retrouvé mort dans une cellule de prison espagnole mercredi, avait averti à plusieurs reprises ses partisans qu’il pensait qu’il serait tué par le gouvernement américain pendant son incarcération via un assassinat déguisé en suicide. Les autorités locales ont affirmé que la mort de l’homme de 75 ans « ressemble à un suicide. »

Le 30 novembre 2019, McAfee avait tweeté : « Je reçois des messages subtils de responsables américains qui disent, en fait : « Nous venons pour vous McAfee ! Nous allons te tuer ». Je me suis fait tatouer aujourd’hui, juste au cas où : ‘Si je me suicide, je ne l’ai pas fait. On m’a buté’. Regardez mon bras droit. » Une photo accompagnant le tatouage montrait un tatouage sur le bras de McAfee intitulé « WHACKD » (de « whacked », « flingué » ou « buté » en argot anglais, NdT), une crypto-monnaie que McAfee avait lancée pour attirer l’attention sur le « suicide » de Jeffrey Epstein en prison plus tôt cette année-là.

@officialmcafee
Je reçois des messages subtils de la part des autorités américaines disant, en fait : « Nous venons pour vous McAfee ! Nous allons te tuer ». Je me suis fait tatouer aujourd’hui, juste au cas où. Si je me suicide, je ne l’ai pas fait. On m’a buté. Regarde mon bras droit.

$WHACKD disponible uniquement sur http://McAfeedex.com 🙂

« Je suis heureux ici. J’ai des amis. La nourriture est bonne. Tout va bien. Sachez que si je me pends, façon Epstein, ce ne sera pas de mon fait », a écrit McAfee depuis sa prison en octobre 2020, après son arrestation dans un aéroport espagnol.

@officialmcafee
Je suis heureux ici. J’ai des amis.

La nourriture est bonne. Tout va bien.

Sachez que si je me pends, à la Epstein, ce ne sera pas de mon fait.

Les tweets de McAfee depuis la prison ont continué à renforcer son affirmation selon laquelle il ne se suiciderait pas de sa propre main en prison, et ont même montré de l’optimisme quant à son avenir s’il pouvait éviter l’extradition vers les États-Unis.

« Dans une démocratie, le pouvoir est donné et non pris », a écrit McAfee le 18 juin 2021 dans le dernier tweet avant sa mort. « Mais cela reste du pouvoir. L’amour, la compassion, la sollicitude n’en ont que faire. Mais c’est un carburant pour la cupidité, l’hostilité, la jalousie… Tout pouvoir corrompt. Faites attention aux pouvoirs que vous permettez à une démocratie d’exercer. »

@officialmcafee
Dans une démocratie, le pouvoir est donné et non pris.

Mais c’est toujours du pouvoir.

L’amour, la compassion, la sollicitude n’en ont pas l’utilité. Mais c’est un carburant pour la cupidité, l’hostilité, la jalousie…

Tout pouvoir corrompt.

Faites attention aux pouvoirs que vous permettez à une démocratie d’exercer.

McAfee a affirmé en 2019 détenir « plus de 31 » téraoctets d’informations « compromettantes » sur des responsables mondiaux « d’élite », qu’il a promis de divulguer en cas de décès ou de disparition. Dans une vidéo publiée peu avant son arrestation, McAfee a expliqué avoir connaissance de l' »État profond » américain de manière assez détaillée.

@NetworksManager
Le 20 juillet 2020, John McAfee a publié cette vidéo dénonçant le soi-disant État profond américain. Une semaine plus tard, un mandat d’arrêt a été lancé contre lui et il a été arrêté en Espagne. Moins d’un an plus tard, il est mort dans une prison espagnole.

Le reportage inédit de National File sur la mort de McAfee en prison peut être lu ici.

John McAfee Repeatedly Warned He Would Be 'Suicided' In Jail 'A La Epstein,' ...
"Know that if I hang myself, a la Epstein, it will be no fault of mine," McAfee promised after being thrown in jail

Chapitres