La carte militaire

https://twitter.com/BrianTh37895972/status/1345154872245706754

Souvenez-vous que si trois États ne décident pas de décréter le 6 janvier, date à laquelle les votes du collège électoral sont comptés, toutes les preuves sont abandonnées en dehors des tribunaux et du Congrès.

Les personnes qui prennent au sérieux leur serment de défendre cette nation contre les menaces intérieures sont prêtes à faire leur devoir.

Ils ne vont **PAS** laisser une menace très réelle et très dangereuse pour la sécurité nationale s’emparer du Bureau ovale.

Leurs serments ne le permettent pas. Ils seraient forcés de prendre des mesures.

@BrianTh37895972

Dans ce fil de discussion, le président Trump indique clairement qu’il va donner aux tribunaux, au Congrès et aux assemblées législatives des États toutes les chances possibles de faire ce qu’il faut avant de jouer la dernière carte.

S’il doit le faire.

@realDonaldTrump

Avant même de parler de la corruption massive qui a eu lieu lors de l’élection de 2020, qui nous donne bien plus de voix qu’il n’en faut pour gagner tous les États balancés (il n’en faut que trois), il faut noter que les législatures des États n’étaient en aucune façon responsables de la corruption massive….

Bien sûr, les personnes du Trump et du renseignement militaire dont je vous ai montré les photos espèrent qu’il ne sera pas nécessaire d’abandonner les preuves de fraude et de corruption à la vue du public en dehors des tribunaux ou du DOJ (Département de la Justice).

Mais ce qui doit être fait sera fait, si l’on en arrive là.

Les preuves classées aux plus hauts niveaux et actuellement utilisées dans des affaires criminelles fédérales et des affaires de renseignement militaire qu’ils ne voudraient VRAIMENT pas rendre publiques seront rendues publiques.

Parce que cela devrait être fait.

Ils n’auraient pas le choix.

/fin

Comptons 19 jours avant l’inauguration présidentielle !

#JoeNyArriveraPas

Chapitres