La Chine construit de mystérieux réacteurs nucléaires et personne ne sait pourquoi

Article original datant du 31/05/21

image

Deux nouveaux réacteurs nucléaires pourraient permettre à la Chine de produire davantage de plutonium de qualité militaire dès 2023. Les scientifiques du monde entier sont inquiets.

La petite île chinoise de Changbiao, dans la province de Fujian, attire actuellement l’attention de la communauté internationale. Deux réacteurs nucléaires y sont en cours de construction, qui pourraient, entre autres, être utilisés pour développer massivement l’arsenal d’armes nucléaires de la Chine.

image

Les chercheurs du monde entier s’inquiètent du fait que l’on ne sait rien de l’objectif exact des réacteurs dits surgénérateurs hors de la République Populaire. Depuis quelques années, le pays garde secrètes les informations sur son propre stock de plutonium.

image

Plus d’énergie nucléaire pour les armes nucléaires de la Chine ?

Le premier des deux réacteurs nucléaires devrait être mis en service en 2023, et le second devrait suivre en 2026. Ce qui inquiète les chercheurs, c’est le traitement du plutonium de qualité militaire, qui est censé faire partie de l’opération. Cela pourrait avoir un impact sur les futures générations d’armes nucléaires de la Chine.

Les deux réacteurs nucléaires sont des types de la catégorie China Fast Reactor 600 (CFR-600), qui servent de « reproducteurs », c’est-à-dire qu’ils produisent plus de combustible qu’ils n’en consomment par le biais de réactions nucléaires. C’est précisément ce qui pose problème, car la plupart des réacteurs nucléaires ont pour objectif d’utiliser le plus possible leur combustible et non d’en produire davantage. Surtout, écrit Popular Mechanics, lorsqu’ils produisent du plutonium, qui peut être facilement converti en armes nucléaires.

Aucune information sur l’utilisation des armes nucléaires de la Chine

Comme le rapporte Al Jazeera , personne hors de Chine ne sait actuellement si le plutonium produit dans les réacteurs nucléaires en cours de construction à Changbiao servira à un usage purement civil ou militaire. D’une part, cela pourrait rapprocher le pays de ses objectifs de neutralité carbone pour 2060 et répondre à ses propres besoins énergétiques, mais d’autre part, un grand nombre d’ogives nucléaires pourraient être produites très rapidement dans le même temps.

Le mystère des nouveaux réacteurs nucléaires et de leur potentiel pour les armes nucléaires de la Chine est né principalement de l’arrêt de l’information annuelle et volontaire sur l’inventaire du plutonium civil à l’Agence internationale de l’énergie atomique [AIEA] en 2017. D’après Al Jazeera, à ce jour, les nouveaux réacteurs surgénérateurs ont également été en question.

L’expansion des armes nucléaires de la Chine serait énorme

Selon des experts comme Frank von Hippel, physicien spécialiste de la recherche nucléaire et cofondateur du programme de l’Université de Princeton sur la science et la sécurité mondiale, c’est ce manque de transparence qui inquiète de plus en plus la communauté internationale : « C’est sur ce point qu’il est maintenant unique », explique-t-il sur le silence de la Chine concernant le plutonium. Il craint qu’il puisse servir à un double usage.

Le fait que l’on ne puisse pas l’exclure montre également que ces surgénérateurs sont nettement plus coûteux que les autres réacteurs lorsqu’il s’agit de produire de l’énergie à partir du nucléaire : « En réalité, il est moins cher de ne pas recycler le combustible que de le recycler. Un cycle unique de combustible à l’uranium faiblement enrichi est une approche plus économique », a déclaré Nickolas Roth, directeur du programme de sécurité nucléaire du think tank Stimson Center à Washington, DC.

L’arsenal de la Chine contiendrait actuellement entre 300 et 350 ogives nucléaires. Avec le plutonium nouvellement produit, cette quantité pourrait connaître une énorme augmentation. Les estimations tablent sur 1 270 ogives nucléaires supplémentaires grâce au programme d’ici 2030, comme l’indique un rapport préparé par Hippel, entre autres (PDF).

China is building mysterious reactors - and no one knows why
Two new nuclear reactors could ensure that more weapons-grade plutonium is produced in China as early as 2023. Scientists around the world are concerned. The small Chinese island of Changbiao in the province of Fujian is currently attracting international attention. Two nuclear reactors are being ...

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations