La dictature de la pensée unique

Les amis, depuis vendredi soir, vous avez pu constater un mouvement de censure inédit de la part des plateformes, sous l’impulsion des GAFAM. Ces entreprises se livrent à la dictature de la pensée unique, décidant de ce qui a le droit d’exister ou non sur Internet.

Ces entreprises, implantées dans nos smartphones et dans nos vies, espionnent nos moindres faits et gestes, faisant leur fortune sur nos données personnelles et notre vie privée.

Nous ne pouvons plus laisser de telles personnes décider de ce chacun peut consulter ou non, de ce qui est publiable, ou non, de ce qui doit être pensé, ou non.

Que se passe-t-il depuis vendredi soir ?

La plupart des services majeurs étant hébergés par Amazon AWS ou Microsoft Azure, ils n’ont pas d’autre choix que de se plier à la pensée unique si ils ne veulent pas se voir pénalisés comme Parler.

Dans la nuit du vendredi 8 janvier, ce n’est pas moins de 4,5 millions de comptes Twitter qui ont été suspendus en même temps que celui du Président des Etats-Unis encore en fonction Donald Trump.

Tous ses partisans se sont vu suspendre leur compte sans appel, balayant ainsi en quelques minutes toute forme d’opposition sur la plateforme.

Cette censure du compte Présidentiel a été suivie par bon nombre de services.

Face à cette censure massive, tous les comptes impactés, ainsi que leurs followers, ont tenté de migrer sur Parler. En réponse à cela :

  • Google a supprimé l’application de sa plateforme
  • Apple a supprimé l’application de sa plateforme
  • La fondation Mozilla menace de bloquer tout contenu « dangereux » sur son navigateur
  • Amazon AWS a éjecté Parler de son infrastructure, réduisant ainsi la plateforme au silence.

Le PDG de Parler s’exprime sur cette censure

John Matze, PDG de Parler

Dimanche (demain) à minuit, Amazon fermera tous nos serveurs dans le but de supprimer complètement la liberté d’expression sur Internet. Il est possible que Parler ne soit pas disponible sur Internet pendant une semaine, car nous reconstruisons à partir de zéro. Nous nous sommes préparés à des événements comme celui-ci en ne nous reposant jamais sur une infrastructure propriétaire d’Amazon et en construisant des produits en métal nu.

Nous ferons de notre mieux pour passer à un nouveau fournisseur dès maintenant, car nous en avons beaucoup en concurrence pour notre entreprise, mais Amazon, Google et Apple l’ont délibérément fait dans le cadre d’un effort coordonné en sachant que nos options seraient limitées et en sachant que cela infligerait le plus de dommages alors que le président Trump a été banni des entreprises technologiques.

Il s’agissait d’une attaque coordonnée des géants de la technologie pour tuer la concurrence sur le marché. Nous avons trop réussi trop vite. Vous pouvez vous attendre à ce que la guerre contre la concurrence et la liberté d’expression se poursuive, mais ne nous excluez pas.

Le célèbre magazine Forbes met la pression sur les entreprises

« Que ce soit clair pour les entreprises : Embauchez un de ces fabulistes cités plus haut, et Forbes considérera que tout ce que votre entreprise relaiera est un mensonge. »

La France profite du mouvement pour faire aussi le ménage, ni vu, ni connu

Ce matin nous apprenons que Twitter a suspendu le compte de Camille Kouchner, l’auteur d’un livre incriminant Olivier Duhamel dans une affaire de pédophilie.

Rappelons que la nouvelle responsable des règles de la communauté Twitter France n’est autre qu’Alice Garza, militante LREM proche du pouvoir.

Pourquoi ne bannissent-ils pas les autres ?

Intervention de Hananya Naftali, personnage Israëlien militant pour la Paix au Moyen-Orient

https://twitter.com/hananyanaftali

Enough is enough !

Intervention du PDG de la plateforme GAB

Retrouvez-nous sur GAB sans plus attendre : https://gab.com/lesdeqodeurs

@lesdeqodeurs

Quelques alternatives aux GAFAMs

Brave, le navigateur internet

DuckDuckGo, le moteur de recherche

Protonmail, l’e-mail sécurisé

Telegram, la messagerie sécurisée et non censurée

https://telegram.org

Rumble, l’alternative à Youtube

GAB, l’alternative à Twitter

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations