La Maison Blanche aurait secrètement fait venir des enfants migrants dans l’État du Tennessee

Article original datant du 20/05/21

Les républicains disent qu’ils n’ont pas été informés des projets de l’administration et cherchent des réponses.

Les forces de l’ordre locales supportent le poids de l’immigration clandestine. La représentante Nicole Malliotakis aborde la crise frontalière : « il ne s’agit pas seulement d’une crise humanitaire, mais aussi d’une crise de sécurité nationale ».

Les législateurs du Tennessee tirent la sonnette d’alarme après avoir appris que l’administration Biden a fait entrer des mineurs non accompagnés dans l’État au milieu de la nuit, à leur insu.

La Maison-Blanche fait atterrir les migrants dans un aéroport de Chattanooga, au Tennessee, d’où ils sont acheminés vers des villes du Sud-Est, comme l’a rapporté le média local WRCB-TV Channel 3.

La sénatrice Marsha Blackburn (Elue républicaine du Tennessee) a déclaré à Fox News que le transport des migrants a lieu « en pleine nuit, sans que les communautés concernées le sachent ou l’autorisent ».

Les législateurs de l’État considèrent cette situation comme un symptôme des politiques de l’administration Biden et de son incapacité à contrôler le flux de migrants à la frontière, ce qui met désormais leurs communautés en danger.

Le sénateur Bill Hagerty, (Elu républicain du Tennessee), a déclaré dans une déclaration à Fox News que ses résidents méritent des réponses de l’administration.

« J’ai averti depuis des mois que l’échec du président Biden à la frontière entraînerait une réinstallation systématique des migrants dans nos communautés, pesant sur nos écoles, nos hôpitaux et nos forces de l’ordre, et entraînant une augmentation du trafic de drogue et de contrebande d’êtres humains », a déclaré Hagerty. « Une nouvelle réalité est en train de se produire dans notre pays – chaque ville est maintenant une ville frontière ».

Mme Blackburn a déclaré que M. Biden n’avait pas seulement mis ces enfants en danger, mais qu’il mettait également les habitants du Tennessee en danger, et elle aussi a exigé des réponses.

Le gouverneur du Tennessee, Bill Lee a envoyé une lettre, co-signée par une vingtaine d’autres gouverneurs républicains, à l’administration Biden pour lui demander d’agir à la frontière sud, notant que la crise de l’immigration débordait sur de nombreux États américains.

@GovBillLee
La crise à notre frontière est trop importante pour être ignorée, et elle se répand dans TOUS nos États. Je suis à l’origine d’une lettre commune avec d’autres gouverneurs républicains demandant à l’administration Biden de prendre des mesures immédiates à la frontière sud de l’Amérique.

« L’administration Biden refuse de sécuriser la frontière et disperse au contraire les enfants non accompagnés dans tout le pays sans se soucier des conséquences », a déclaré Lee dans une déclaration à Fox News. « Lorsque nous réagissons et exigeons des réponses, ils opacifient et favorisent l’une des pires crises de trafic d’êtres humains que nous ayons vues à notre frontière au cours des 20 dernières années. »

Les porte-parole de la Maison Blanche, du ministère de la Sécurité Intérieure et du ministère de la Santé et des Services sociaux n’ont pas répondu aux demandes de commentaires de Fox News.

Comme l’a précédemment rapporté Fox News, l’administration a parlé de favoriser une diminution du nombre d’enfants migrants dans les centres de détention des douanes et de la patrouille frontalière des États-Unis. Cependant, la semaine dernière, le nombre d’enfants sous la garde du DHS (Département de la Sécurité intérieure des États-Unis) était supérieur à 20 000.

Le secrétaire du DHS, Alejandro Mayorkas, a déclaré que le nombre de personnes rencontrées à la frontière avait baissé à environ 1 830 par jour, mais il a fait remarquer qu’un nombre « assez élevé » d’enfants migrants continuait à passer.

Tennessee lawmakers alarmed by reports White House secretly flying migrant children into state
Lawmakers from Tennessee are sounding the alarm after reports that the Biden administration has been flying unaccompanied minors into the state in the middle of the night without their knowledge.

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations