La variole du singe – Extrait du live du 20/05/2022

Variole du singe (MonkeyPox)

« Concernant les symptômes du « monkeypox », ils ressemblent à ceux de la variole, avec de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, des frissons et/ou de la fatigue. Des éruptions cutanées peuvent survenir, souvent sur le visage, et se répandre à d’autres parties du corps. Cette maladie provoque aussi un gonflement des ganglions lymphatiques (lymphadénopathie).

La durée d’incubation – intervalle s’écoulant entre l’infection et l’apparition des symptômes – est en général de 6 à 16 jours mais peut aller de 5 à 21 jours. Les symptômes durent de 14 à 21 jours et disparaissent, en général, spontanément. Néanmoins, ils peuvent parfois être fatals, le taux de létalité de la variole du singe étant de 1 à 10 %. Particularité notable, les cas graves touchent, généralement, des enfants.« 

Ce qui est rigolo, c’est ça :

ou encore, ça :

Bill Gates a demandé aux gouvernements de se préparer aux attaques terroristes de la variole et aux futures pandémies en investissant des milliards dans la recherche et le développement. Il parle également de l’OMS et de son idée de l’équipe GERM que nous avons abordé dans un des lives précédents.

Et voici encore une fois son équipe de germes :

Activer sous-titres et la traduction automatique

Momotchi l’explique bien:

Autre drôle de timing…

Les ministres de la santé du G7 participeront à un exercice de pandémie en Allemagne, simulant une épidémie dangereuse et à propagation rapide d’un « virus de la variole » provenant de léopards, rapporte BILD.

Le ministre allemand de la Santé lors de la réunion du G7 confirme : « Nous allons faire un exercice très réaliste dans lequel une pandémie de variole résulte d’une morsure de léopard. Le scénario aura la particularité que les jeunes seront très durement touchés. » – Source

Un timing vraiment…. vraiment très drôle….

12 Famous Laughter in Movies | Learn From Movie Scenes

En mars 2021, la Nuclear Threat Initiative (NTI) s’est associée à la Conférence sur la sécurité de Munich (CSM) pour mener un exercice sur table sur la réduction des menaces biologiques de haute gravité. […]
Le scénario de l’exercice décrivait une pandémie mondiale mortelle impliquant une souche inhabituelle du virus de la variole du singe, apparue dans la nation fictive de Brinia et qui s’est propagée dans le monde entier en 18 mois. En fin de compte, le scénario de l’exercice a révélé que l’épidémie initiale avait été causée par une attaque terroriste utilisant un agent pathogène fabriqué dans un laboratoire dont les dispositions en matière de biosécurité et de sûreté biologique étaient inadéquates et dont la surveillance était faible. À la fin de l’exercice, la pandémie fictive a entraîné plus de trois milliards de cas et 270 millions de décès dans le monde.

page 12 du document, on apprend que les premiers cas de Variole du singe apparaissent le 15 Mai 2022.

Les leçons du passé…

Le mea culpa d’un cadre de la chaîne d’information LCI au sujet du Covid : « On a donné la parole à des experts qui n’avaient pas plus de compétences médicales que vous et moi…»

Et n’oublions pas !

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations