L’affaire de fraude contre la « Fondation Clinton » vient de devenir très intéressante

La Maison Blanche aurait secrètement fait venir des enfants migrants dans l’État du Tennessee
23 mai 2021
Pilule Rouge – La Prophétie de Nexus
24 mai 2021

Article original datant du 20/05/21

Saviez-vous que la Fondation Clinton est actuellement au cœur d’une affaire de fraude massive ? Personne dans les médias n’en parle…

Laissez-moi vous dire, les amis, que ce n’est pas facile de faire tomber le régime Clinton.

C’est en fait presque impossible, mais deux lanceurs d’alerte du nom de Lawrence W. Doyle et John F. Moynihan essaient de le faire.

Et c’est difficile – parce que les Clinton s’isolent avec des équipes d’avocats très puissants dont le travail est de [les] protéger.

Mais les lanceurs d’alerte viennent de remporter une victoire judiciaire contre les Clinton… et bien que cela ne change PAS énormément la donne, compte tenu de la difficulté de s’attaquer aux Clinton, cela peut être considéré comme une très grosse avancée.

Les dossiers de cette affaire sont scellés, mais nous pouvons vous dire ceci : un juge du tribunal fiscal des États-Unis a ordonné à l’Internal Revenue Service (IRS – Service américain des Impôts) de révéler s’il a mené une enquête criminelle sur la Fondation Clinton.

Cette décision s’inscrit dans le cadre d’une affaire en cours impliquant des lanceurs d’alerte qui ont depuis longtemps allégué que l’organisation caritative qui porte le nom de l’ancien président Bill Clinton et de son épouse, l’ancienne secrétaire d’État Hillary Clinton, aurait commis des actes répréhensibles.

Le juge chargé de l’affaire a relevé une « lacune » dans les dossiers de l’IRS et a déclaré que l’affirmation du Service selon laquelle il n’avait jamais mené d’enquête criminelle sur l’organisation caritative des Clinton « n’était pas étayée par le dossier administratif et constituait donc un abus de discrétion ».

Désormais, l’IRS devra s’exprimer officiellement et s’exposer à de graves accusations de fraude s’il ment.

Cette décision contribue à valider les rumeurs et les allégations selon lesquelles les Clinton ont utilisé leur fondation pour blanchir de l’argent en échange de faveurs politiques de la part d’entités étrangères.

Le Western Journal a rapporté que les deux lanceurs d’alerte ont allégué que la Fondation Clinton s’était livrée à des activités illégales de lobbying à l’étranger lorsqu’elle a accepté des dons de l’étranger tout en essayant d’influencer la politique américaine.

L’organisation caritative « a commencé à agir comme un agent à la solde de gouvernements étrangers dès le début et tout au long de son existence », a déclaré M. Moynihan devant un panel de représentants de la Chambre.

« En tant que telle, la fondation aurait dû se faire enregistrer en vertu de la loi FARA (Foreign Agents Registration Act). En fin de compte, la fondation a reconnu, ainsi que les personnes qui en ont vérifié les comptes, dans des formulaires et documents administratifs, qu’elle a effectivement opéré en tant qu’agent (étranger), par conséquent la fondation n’a pas droit à ses privilèges d’exonération fiscale 501c3 tels que décrits dans l’IRS 170 (c)2″, a-t-il déclaré.

Il est étonnant que toute cette affaire impliquant les Clinton et leur fondation soit en cours, mais que nous n’en entendions littéralement RIEN dans les médias.

C’est dire à quel point les Clinton sont isolés et protégés.

Vous ne pouvez presque pas les toucher… mais ces deux lanceurs d’alerte n’abandonnent pas.

Priez pour leur sécurité. Ils en auront besoin.

Suivre sur Telegram
Suivre sur GAB

Bill and Hillary Getting Nervous? Fraud Case Against "Clinton Foundation" Just Got Very ...
Let me tell you, folks, it’s not easy to take down the Clinton regime. TIRED OF THE ADS? BECOME A PREMIUM USER TODAY!! It’s actually nearly impossible, but a couple of whistleblowers by the names of Lawrence W. Doyle and John F. Moynihan are trying to do that. And it’s been tough – because ...