Le CDC indique que sur les 5 800 Américains entièrement vaccinés qui ont contracté le COVID-19, 74 sont morts

Les législateurs démocrates ont proposé d’élargir la Cour suprême à 13 juges
16 avril 2021
Live du 16 avril 2021
16 avril 2021

Article original datant du 16/04/21

Le CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) a déclaré : « Comme on le voit avec d’autres vaccins, nous nous attendons à ce que des milliers de cas de contamination après vaccin se produisent même si le vaccin fonctionne comme prévu. »

Sur les quelque 5 800 Américains qui ont contracté le COVID-19 alors qu’ils avaient déjà été entièrement vaccinés contre le virus à l’origine de la maladie, près de 400 ont dû être hospitalisés et 74 sont décédés.

Les personnes ont contracté le virus à l’origine du COVID-19 alors qu’elles avaient déjà reçu une injection du vaccin Johnson & Johnson ou les deux injections requises pour les vaccins Pfizer et Moderna, ont indiqué le CDC à l’Epoch Times par courriel.

Un peu plus de 40 % des infections sont survenues chez des personnes âgées de 60 ans ou plus et 65 % étaient des femmes, selon le journal, qui précise que les statistiques représentent les cas survenus jusqu’au 13 avril.

« Jusqu’à présent, aucune tendance inattendue n’a été identifiée dans les données démographiques des cas ou les caractéristiques des vaccins », ont noté les CDC. « Les vaccins COVID-19 sont efficaces et constituent un outil essentiel pour maîtriser la pandémie. Tous les vaccins disponibles se sont avérés efficaces pour prévenir les maladies graves, les hospitalisations et les décès. Cependant, comme c’est le cas avec d’autres vaccins, nous nous attendons à ce que des milliers de cas de contamination après vaccin se produisent même si le vaccin fonctionne comme prévu. »

La directrice du CDC, Rochelle Walensky, a informé une audience du Congrès jeudi que les causes des cas de contamination après vaccins sont étudiées : « Certaines de ces contaminations sont, bien sûr, dues à l’échec d’une réponse immunitaire chez l’hôte, et d’autres pourraient être liées à une variante qui circule, alors nous examinons les deux », a-t-elle déclaré, selon l’Epoch Times.

« Le nombre de cas identifiés par le CDC, grâce aux données des États, ne comprend pas les personnes qui contractent le COVID-19 moins de deux semaines après leur dernière dose, selon Walensky. »

Le vaccin Pfizer-BioNTech était efficace à 95 % pour prévenir le COVID-19, tandis que le vaccin Moderna serait efficace à 94,1 % pour prévenir la maladie, selon la Food and Drug Administration (FDA) américaine. En ce qui concerne le vaccin de Johnson & Johnson : « Dans l’ensemble, le vaccin a été efficace à environ 67 % pour prévenir les cas de COVID-19 modérés à graves/critiques survenant au moins 14 jours après la vaccination et à 66 % pour prévenir les cas de COVID-19 modérés à graves/critiques survenant au moins 28 jours après la vaccination », selon la FDA.

Le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, a noté la semaine dernière, selon l’Epoch Times, que « je pense que la chose importante est de regarder quel est le dénominateur commun des personnes vaccinées, parce qu’il est très probable – ce que nous entendons, indirectement du moins, et que nous allons certainement confirmer – que ce nombre d’individus qui étaient des contaminations après vaccin n’est pas du tout incompatible avec une efficacité du vaccin de plus de 90 %. »

CDC says out of 5,800 fully vaccinated Americans who have gotten COVID-19, 74 died
The CDC said, "like is seen with other vaccines, we expect thousands of vaccine breakthrough cases will occur even though the vaccine is working as expected."