Le responsable de l’audit en Arizona affirme que l’enquête sur la fraude électorale de 2020 prend de l’ampleur

Une fuite de documents révèle le plan de Xi Jinping pour contrôler l’Internet mondial
3 mai 2021
Les enquêteurs du procureur DePerno auraient découvert des puces modem intégrées dans les cartes mères des ordinateurs du système de vote du Michigan
4 mai 2021

Article original datant du 03/05/21

Certains des 2,1 millions de bulletins de vote déposés lors de l’élection de 2020, sont apportés pour être recomptés lors d’une vérification des bulletins de vote de l’élection de 2020 ordonnée par le Sénat de l’Arizona dirigé par les républicains, au Arizona Veterans Memorial Coliseum, lors d’une conférence de presse jeudi 22 avril 2021, à Phoenix.

Les audits électoraux pour les élections américaines de 2020 avancent malgré les tentatives continues des démocrates de faire dérailler le processus.

« En une nuit, nous sommes passés de 20 emplacements de comptage au sol à 46 », a déclaré l’ancien secrétaire d’État de l’Arizona et directeur des audits, Ken Bennett. « Avec un peu de chance, d’ici un jour ou deux, ils seront prêts à les doter de tout leur personnel et si nous passons à trois équipes, ce dont nous parlons, nous triplerons presque notre débit. »

Lors d’une interview dimanche, M. Bennett a déclaré qu’il ne partagerait aucune information sur leurs conclusions… l’audit est exhaustif. Il a ajouté que la sécurité des données et des informations est la principale priorité à mesure que l’audit avance.

Ils sont actuellement en train de compter les bulletins de vote et d’évaluer s’ils présentent des irrégularités comme des plis ou s’ils ont été marqués à la photocopieuse plutôt qu’avec un stylo.

Bennett a déclaré que malgré les journalistes des médias grand public qui tentent d’intimider les travailleurs électoraux en prenant des photos de leurs plaques d’immatriculation, ils n’arrêteront pas le recomptage manuel jusqu’à ce qu’il soit terminé.

Pendant ce temps, un autre audit électoral est en cours dans une petite ville du New Hampshire. Les fonctionnaires de l’État s’efforcent de choisir un entrepreneur pour effectuer l’audit électoral à la suite des révélations stupéfiantes de l' »incident de Windham ».

Le conseiller municipal Bruce Breton a déclaré que la décision de l’État de nommer Mark Lindeman au poste de directeur de l’audit est dangereuse car Lindeman a déjà critiqué un audit similaire en Arizona. Au lieu de cela, Breton soutient la candidature de Jovan Pulitzer qui s’est exprimé sur la fraude électorale.

Le gouvernement local de Windham doit se réunir lundi soir et discuter du vote pour le responsable de l’audit. Comme on s’attend à ce que les gauchistes du comité de Windham maintiennent leur vote en faveur de Lindeman, Breton encourage les résidents à s’impliquer et à assister à la réunion.

Ariz. audit chief says probe of 2020 fraud is gaining momentum
Election audits for the 2020 U.S. election are moving forward despite continued attempts by Democrats to derail the process.