Le co-fondateur du Lincoln Project est confronté à des allégations de harcèlement sexuel de la part d’au moins 21 jeunes hommes

Sephora coupe ses liens avec une influenceuse beauté parce que conservatrice
1 février 2021
La Commission d’assistance électorale du gouvernement américain est compromise
1 février 2021

John Weaver, co-fondateur du Lincoln Project, est confronté à des allégations de harcèlement sexuel de la part d’au moins 21 jeunes hommes. Le projet a publié la déclaration suivante.

LE PROJET LINCOLN

John Weaver a mené une vie secrète qui s’est construite sur une base de tromperies à tous les niveaux. C’est un prédateur, un menteur et un agresseur. Nous adressons nos plus sincères condoléances à ceux qui ont été la cible de son comportement déplorable et prédateur. Nous sommes dégoûtés et indignés qu’une personne en position de pouvoir et de confiance l’utilise pour ces moyens.

La totalité de ses tromperies dépasse tout ce que nous aurions pu imaginer et nous en sommes absolument choqués et écœurés. Comme beaucoup d’autres, nous avons été trahis et trompés par John Weaver. Nous sommes reconnaissants au-delà des mots qu’à aucun moment John Weaver n’ait été en présence physique d’un membre du Projet Lincoln.

John Weaver

Extrait de la page Wikipédia (Anglais) :

Le Lincoln Project est un comité d’action politique américain formé fin 2019 par d’anciens et actuels républicains. Lors de l’élection présidentielle de 2020, il visait à empêcher la réélection de Donald Trump et à vaincre tous les républicains en lice pour les réélections au Sénat des États-Unis. En avril 2020, le comité a annoncé qu’il soutenait le candidat démocrate à la présidence Joe Biden[5], qui a remporté l’élection.