Le comté de Maricopa admet que les machines à voter n’avaient pas de mot de passe pour les fonctions d’administration

Les superviseurs du comté de Maricopa refusent de fournir les routeurs demandés par les vérificateurs des résultats des élections
7 mai 2021
Live du 7 mai 2021
7 mai 2021

Article original datant du 06/05/21

Alors que l’audit des élections de 2020 se poursuit en Arizona, les superviseurs du comté de Maricopa a été contraint d’admettre aux enquêteurs de l’audit que les machines à voter ne disposaient pas de mots de passe pour les fonctions administratives pendant l’élection.

Les superviseurs du comté de Maricopa ont reconnu aujourd’hui aux enquêteurs de l’audit qu’ils n’avaient pas de mot de passe pour accéder à la fonction administrative de leurs machines à voter, selon un rapport de Christina Bobb de One America News (OAN). La fonction administrative est distincte de la fonction normale des machines à voter.

« Si vous y pensez comme à votre ordinateur, beaucoup de personnes peuvent se connecter en tant qu’utilisateurs, mais très peu de personnes peuvent se connecter en tant qu’administrateurs. Ainsi, lorsque les enquêteurs de l’audit ont examiné les machines, ils les ont examinées en tant qu’utilisateur », a expliqué Mme Bobb sur OAN. « Ils sont arrivés à un point où ils avaient besoin du mot de passe de l’administrateur, et lorsqu’ils ont contacté les superviseurs du comté, ceux-ci ont été forcés de reconnaître qu’ils n’avaient pas le mot de passe. Ce qui signifie qu’ils ne l’avaient pas pour l’élection. Ce qui signifie qu’ils n’avaient aucun contrôle sur les machines pour l’élection. »

@BackstromMicke

6 mai 2021
Les superviseurs du comté de Maricopa disent qu’ils n’ont AUCUN MOT DE PASSE ADMINISTRATIF pour l’équipement électoral ‼️.

Le segment d’OAN a été repris par le podcast War Room de Steve Bannon et un clip du segment a été posté par CD Media.

« De plus, vous m’avez écrit le 30 avril 2021 pour demander que le comté fournisse d’autres mots de passe, noms d’utilisateur et/ou clés de sécurité utilisés avec les tabulatrices du comté. Le comté a fourni tous les mots de passe, noms d’utilisateur et clés de sécurité dont il a la garde ou le contrôle, comme l’exigent les assignations du Sénat, et n’en a pas d’autres », a déclaré Allister Adel, procureur du comté de Maricopa, dans un courriel adressé à Ken Bennett.

Cette nouvelle intervient alors que les démocrates de l’Arizona viennent de conclure un accord avec le cabinet impliqué dans l’audit. National File a rapporté que les républicains du Sénat de l’Arizona feront en sorte que Cyber Ninjas, la société, cesse immédiatement la vérification des signatures, seulement 9 jours avant que l’audit ne soit terminé.

Selon le l’accord, Cyber Ninjas « et leurs agents ne compareront pas les signatures sur les enveloppes de vote anticipé avec les signatures du fichier d’inscription des électeurs. Les défendeurs du Sénat garantissent et déclarent qu’ils ne comparent pas actuellement les signatures sur les enveloppes de vote anticipé avec les signatures du fichier d’inscription des électeurs, et qu’ils informeront les plaignants dans les 48 heures de toute décision d’entreprendre une telle comparaison de signatures et donneront aux plaignants 48 heures pour répondre afin de résoudre toute préoccupation. »

HUGE: Maricopa County Admits Voting Machines Didn’t Have Password For Admin Functions
As the 2020 election audit continues in Arizona, Maricopa County was forced to admit to auditors that the voting machines