Le fournisseur d’accès Internet de l’Idaho du Nord bloque Facebook et Twitter en invoquant la censure

Le site web du département d’État américain indique par erreur que le mandat de Trump a pris fin
11 janvier 2021
La dictature de la pensée unique
12 janvier 2021

Le fournisseur d’accès internet « T1 WiFi » a indiqué qu’il bloquait les sites de certains clients qui en faisaient la demande pour des raisons de « censure ».

SPOKANE, Wash – Un fournisseur d’accès Internet du nord de l’Idaho, « Your T1 WIFI », a confirmé qu’il bloquait Facebook et Twitter de son service WIFI pour certains clients en raison de prétendues mesures de censure.

T1 WIFI fournit des services Internet dans le nord de l’Idaho et dans la région de Spokane.

Cette décision intervient après que Twitter et Facebook aient interdit au président Trump de participer à leurs plateformes en raison de l’incitation à la violence et de l’atteinte à la transition du pouvoir au président élu Joe Biden.

« Your T1 WIFI » prétend avoir bloqué les sites de médias sociaux en raison de la censure, mais les actions de ces sites ne violent pas les droits du Premier Amendement. Twitter et Facebook étant des sociétés privées, leur interdiction d’accès au président ne viole pas le Premier amendement, qui protège la liberté d’expression contre les restrictions imposées par le gouvernement.

Le fournisseur d’accès à Internet a déclaré avoir reçu plusieurs appels de clients concernant les deux sites.

« Il a été porté à notre attention que Twitter et Facebook sont engagés dans la censure de nos clients et de l’information », peut-on lire dans un courriel adressé aux clients.

Le fournisseur de services a déclaré que le changement entrerait en vigueur le mercredi 13 janvier.

Dans le courriel envoyé à Twitter par un client, l’entreprise dit qu’elle recevait des appels de clients demandant que le service n’affiche pas les sites sur Internet, et qu’elle ne voulait pas que leurs enfants puissent y accéder.

« Your T1 WIFI » a déclaré qu’il bloquerait Facebook et Twitter sur son service internet pour les clients qui le demanderaient.

Blocage de site pour la censure


Cher client,
Nous avons appris que Twitter et Facebook sont engagés dans la censure de nos clients et de l’information.

Ces derniers jours, nous avons reçu des appels de clients qui nous ont fait savoir qu’ils ne voulaient pas que ces sites soient affichés sur leur flux Internet et qu’ils ne voulaient pas que leurs enfants aillent sur ces sites. Ils pourraient le faire eux-mêmes, mais certains n’ont pas les connaissances techniques pour le faire et il serait très fastidieux pour nous de le faire pour eux et il serait coûteux de rendre visite à chaque client qui le souhaite.
Il y a trop de gens qui nous ont demandé de le faire un à la fois et nous allons donc bloquer ces deux sites ainsi que tout autre site web qui pourrait également faire l’objet d’une censure, que ce soit par l’algorithme qu’ils utilisent pour leur site ou par tout autre moyen.

Nous avons donc une solution si vous ou votre famille souhaitez toujours pouvoir vous connecter à Facebook ou Twitter. Faites-le nous savoir et nous pourrons vous ajouter à la liste des personnes autorisées à ne pas être bloquées sur ces sites et celles qui veulent être bloquées ne feront rien, elles n’apparaîtront tout simplement pas.
Notre société ne croit pas qu’un site web ou réseau social […]

Au départ, l’entreprise a déclaré que trop de clients avaient demandé le blocage des sites. Elle a donc décidé de les bloquer pour tous les clients sauf ceux qui ont appelé l’entreprise et demandé l’accès. Cependant, la société a fait marche arrière lundi et a déclaré que ceux qui n’avaient pas demandé le blocage des sites y auraient toujours accès.

« Nous allons donc bloquer Facebook et Twitter ainsi que tout autre site web qui pourrait également faire l’objet d’une censure (sic), que ce soit par l’algorithme qu’ils utilisent pour leur site ou par tout autre moyen », peut-on lire dans le courriel.

L’entreprise n’a pas précisé quelles plaintes les clients avaient déposées.

Le client de « Your T1 WIFI » a transmis des courriels supplémentaires de l’entreprise à KREM. Dans ceux-ci, l’entreprise indique que deux tiers des clients ont demandé le blocage de Twitter et de Facebook.

Les courriels indiquaient également que le contrat et la politique d’utilisation acceptable de l’entreprise leur permettaient de bloquer des sites web s’ils jugeaient le contenu « contraire aux règles (sic) ou illégal ou nuisible pour nos clients et plus encore ».

Lors d’un appel téléphonique avec KREM, le propriétaire de l’entreprise, Brett Fink, a de nouveau déclaré que les sites web ne seraient bloqués que pour les clients qui en feraient la demande.

« Nous avons eu des clients qui ont demandé à être bloqués par elle. C’est le sujet du courriel, donc non, nous ne bloquons personne, seulement ceux qui l’ont demandé », a déclaré Fink.

T1 WIFI bloque Facebook et Twitter sur son service internet

Faites-le nous savoir et nous pourrons vous ajouter à la liste des personnes autorisées à ne pas être bloquées sur ces sites et celles qui veulent être bloquées ne feront rien, elles n’apparaîtront tout simplement pas.

Notre société ne croit pas qu’un site Web ou un site de réseautage social ait le pouvoir de censurer ce que vous voyez et de publier et de vous cacher des informations. Vous empêcher de voir ce que vos amis et votre famille publient, c’est pourquoi, vu le nombre de préoccupations, nous avons pris la décision de bloquer l’accès à ces deux sites Web à partir de notre réseau. Nous ne prenons pas position par rapport aux démocrates, aux républicains ou à tout autre affilié politique, mais seulement par rapport à une communication juste et décente.

Your T1 Wifi ne tolère aucune violence de quelque nature qu’elle soit. Tout client ayant connaissance de ce fait sera renvoyé. Lisez notre Politique d’utilisation acceptable sur notre site web : http://www.yourt1wifi.com

Nous ne cautionnons pas non plus ce que Google fait. Amazon. Twitter, Facebook et Apple font l’un ou l’autre à Parler en essayant de les armer fortement pour les soumettre. En réalité, on dirait qu’ils essaient d’exterminer la compétition, voilà à quoi elle ressemble.
Désolé si cela dérange quelqu’un.

Cette mesure entrera en vigueur le mercredi 13 janvier 2021

Appelez-nous ou envoyez-nous un courriel ou un texte et nous pourrons vous ajouter à la liste des personnes qui ne sont pas bloquées si vous le souhaitez.

Merci

Your T1 WiFi

« Notre société ne croit pas qu’un site web ou un réseau social ait le pouvoir de censurer ce que vous voyez et publiez et de vous cacher des informations, de vous empêcher de voir ce que vos amis et votre famille publient », peut-on lire dans le courriel. « C’est pourquoi, devant l’ampleur des inquiétudes, nous avons pris la décision de bloquer l’accès à ces deux sites web à partir de notre réseau. »

Un représentant du procureur général de l’Idaho a déclaré que son bureau n’avait pas la compétence initiale pour être l’autorité chargée de l’application de la loi dans cette affaire.

Le KREM a contacté le bureau du gouverneur de Washington Jay Inslee, la FCC, et le bureau du procureur général de l’État de Washington pour obtenir leurs commentaires.

(VPN conseillé)