Le Parti Communiste Chinois achète l’influence des médias en versant des millions de dollars aux journaux américains

Article original datant du 04/07/21

Le journal de propagande chinois China Daily a versé des millions de dollars à d’importants journaux et magazines américains au cours des six derniers mois afin d’acquérir une influence médiatique, a rapporté un analyste indépendant citant des documents déposés auprès du ministère américain de la Justice.

Selon les informations communiquées par le ministère de la Justice, le journal d’État de langue anglaise China Daily a versé plusieurs centaines de milliers de dollars à des publications américaines de premier plan, telles que les magazines Time et Foreign Policy, en l’espace de six mois.

Pas moins de 700 000 dollars ont été versés au magazine Time, 371 577 dollars au Financial Times, 291 000 dollars au magazine Foreign Policy, 272 000 dollars au Los Angeles Times et plus d’un million de dollars à d’autres.

Le mois dernier, The Daily Caller avait rapporté que China Daily, contrôlé par le Parti Communiste Chinois, avait versé plus de 4,6 millions de dollars au Washington Post et près de 6 millions de dollars au Wall Street Journal depuis novembre 2016. Les deux journaux auraient publié des suppléments payants que China Daily produit, appelés « China Watch ». Ces encarts sont conçus pour ressembler à de véritables articles d’actualité, bien qu’ils contiennent souvent une tournure pro-Pékin sur des événements d’actualité contemporains.

Selon le ministère de la Justice, China Daily a également payé des publicités dans plusieurs autres journaux, dont le New York Times (50 000 USD), Foreign Policy (240 000 USD), The Des Moines Register (34 600 USD) et CQ-Roll Call (76 000 USD).

Elle a dépensé un total de 11 002 628 USD en publicité dans les journaux américains et 265 822 USD en publicité sur Twitter.

Depuis des années, le ministère de la justice exige de China Daily qu’il divulgue ses activités deux fois par an, conformément à la loi sur l’enregistrement des agents étrangers (FARA). La déclaration la plus récente, soumise par China Daily le 1er juin, est la première à inclure une ventilation détaillée des paiements effectués aux organes de presse américains. Le média a divulgué ces dépenses pour la période comprise entre novembre 2016 et avril 2020.

Le Los Angeles Times, le Seattle Times, l’Atlanta Journal-Constitution, le Chicago Tribune, le Houston Chronicle et le Boston Globe figurent tous parmi les clients de China Daily. Selon les documents déposés auprès de la FARA, le journal chinois a versé 657 523 dollars au Los Angeles Times pour des services d’impression.

Les groupes pro-démocratie mettent en garde depuis longtemps contre les tentatives du gouvernement chinois de diffuser sa propagande par le biais des médias américains.

Ce rapport intervient à un moment où le China Daily ainsi que d’autres médias de propagande contrôlés par Pékin font l’objet d’un examen approfondi en raison de la pandémie de coronavirus.

Les responsables du gouvernement chinois ont tenté de rejeter la responsabilité de la propagation du virus sur les États-Unis et d’autres pays occidentaux. De nombreux médias contrôlés par le régime, dont le China Daily, ont repris les arguments des dirigeants communistes.

CCP buys media influence by paying millions to US dailies, magazines: Report - Times of India
China News: WASHINGTON: China's propaganda outlet China Daily paid millions to prominent US newspapers and magazines in the last six months to buy media influence.

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations