Le plan machiavélique exposé !!!

Live du 14 septembre 2021 – Un plan machiavélique… EXPOSÉ !!!
14 septembre 2021
Facebook exempte l’élite secrète sur « liste blanche » de ses règles d’utilisation et lui permet de publier du contenu interdit grâce au programme spécial XCheck
15 septembre 2021

Chapitres de la partie 1

00:00:44 Le début de la fin d’un monde, 2020
00:03:31 La dictature sanitaire
00:05:03 Le contexte et la rhétorique
00:08:12 La suite de leur plan
00:19:36 Et ce n’est pas tout
00:24:54 Evidement, ils ne vont pas les appeler camps de concentration !!!


Part 1

Le début de la fin d’un monde, 2020

On ne va pas passer des heures à parler des inepties et absurdités qu’on a pu voir depuis le début de 2020. En peu de mots, un virus comparable à la grippe a touché la terre. Le virus n’étant pas assez mortel, l’OMS a dû changer la définition de la pandémie pour que nous puissions perdre nos libertés sous une nouvelle forme de dictature sanitaire qui nous a fait connaitre les confinements, les couvre-feux et surtout, qui nous a montré à quel point l’humain peut être aveugle et parfois, franchement pas intelligent. Les marionnettistes se sont carrément foutu de nous en testant leur pouvoir avec cette histoire de PQ et devinez quoi ? Le PQ n’a pas mis longtemps à disparaître des rayons. Comment les gens qui faisaient le plein de PQ ont pu justifier leurs actes, j’essaye encore de le comprendre… En tout cas, l’ingénierie sociale avait parfaitement fonctionné.

Il y a beaucoup beaucoup beaucoup de leçons à apprendre des cette vidéo. Ceux qui oublient sont condamnés à répéter les erreurs du passé. L’humain peut-être bon d’une manière qu’on peut difficilement imaginer mais cela s’applique aussi dans l’autre sens.

La dictature sanitaire

Des souvenirs amers de mon passé et celui de ma famille ressurgissent quand aujourd’hui, on me demande si j’ai l’autorisation du gouvernement pour manger un pain au chocolat dans une brasserie. Bah oui, c’est exactement ce qu’est le  »pass sanitaire ». Comme en Albanie, les gens devaient montrer patte blanche au pouvoir du dictateur pour pouvoir simplement exister et vivre, le  »pass sanitaire » est un signe de patte blanche pour l’autorité sanitaire qui œuvre sous les yeux de l’État Français.

Pas plus loin que ce matin, je suis allé manger un pain au chocolat dans une brasserie. Je suis arrivé avec le sourire, on m’a demandé de le cacher derrière un masque. J’ai commandé un pain au chocolat mais je n’avais pas de pass sanitaire, on m’a dit qu’on veut bien de mon argent mais que je dois aller prendre mon café et mon pain au chocolat debout, à l’extérieur de l’établissement parce que je ne voulait pas me soumettre à une folie qui ne tient pas debout… À moins d’un mètre de moi, un monsieur buvait une bière dès le bon matin au comptoir, sans masque. Lui il avait le droit parce qu’il consommait et qu’il avait le pass sanitaire. On a complètement oublié pourquoi on avait mis en place toutes ces choses. On ne parle même plus du virus et des contaminations. Tout tourne autour d’une piqûre expérimentale qui n’a rien à voir avec un vaccin mais qu’on a décidé d’appeler comme ça malgré tout, tout comme la pandémie où on a du changer la définition pour que le Covid puisse répondre à ses critères. Plus rien n’a de sens. Bienvenu en 2021.

Le contexte et la rhétorique

Le chemin qui nous a emmenés ici, vous le connaissez plus ou moins mais prenons une minute pour étudier le contexte. Un TRI vient d’être fait. Un tri entre ceux qui obéissent aux autorités de ce monde et ceux qui ne le font pas. Ceux qui ont accepté la piqûre ont fait leur choix, soit par contrainte, soit par conviction. Quant à ceux qui n’ont pas encore accepté la piqûre, il y a peu de chances qu’ils l’acceptent par la suite. Le pass sanitaire n’est qu’un dernier effort de forcer les derniers indécis à faire leur choix.

Cette entité qui veut dominer le monde sait maintenant qui seront ses ennemis et qui seront avec elle. Comme chaque dictateur qui se respecte, elle va commencer à éliminer l’opposition. Maintenant il est clair à quoi a servi la piûure. Elle a servi à faire le tri entre ceux qui se soumettent aux autorités de ce monde et ceux qui se soumettent à autre chose, qui n’est pas de ce monde. Pour certains c’est Dieu, pour d’autres l’Univers, pour d’autres la Nature, pour d’autre, l’éthique… Ceux-là sont les ennemis du dictateur mystérieux qui veut mettre la main sur le monde entier. Il est temps pour lui de passer à la partie obscure de son plan.

Nous voila en automne 2021. Cela fait maintenant presque 2 ans que j’ai retrouvé la force pour reprendre mon activité de lanceur d’alerte depuis que le Christ est entré dans ma vie. IL est en train de préparer son retour qui est imminent. C’est LUI qui me donne la force de faire ce que je fais d’une manière trop longue à expliquer ici et ce n’est pas le sujet. Vous savez que chez les DéQodeurs, on vous parle d’un plan, mis en place par l’armée américaine, qui serait en train d’arriver à sa fin. Ce plan a déjà mis des bâtons gigantesques dans les roues du  »dictateur sanitaire », ou de  »l’état profond » comme les militaires aiment bien appeler cette entité mystérieuse et si macabre.

Le plan machiavélique a déjà échoué avant même d’avoir commencé. L’être diabolique qui voulait mettre la main sur le pouvoir mondial a eu les yeux plus gros que le ventre et a clairement surestimé son pouvoir, comme il l’avait fait il y a 2000 ans. Cela dit, nous sommes prévenus que l’armée américaine va laisser l’état profond pousser l’humanité au précipice avant de réagir avec fermeté afin qu’un maximum de monde se réveille. Ce précipice n’est rien d’autre que la fin du plan de l’état profond. Voici à quoi il ressemble :

La suite de leur plan

Il est fort probable que nous voyions un nouveau variant apparaître d’ici quelques semaines, ou une dégradation de la situation avec le variant Delta, Lambda… Vous comprenez l’idée. Il y aura une nouvelle vague de contaminations d’un variant qui sera  »dangereux » selon les médias et ceux qui nous bombardent de peur depuis presque deux ans. Certains devront aller à l’hôpital à cause des symptômes. A l’hôpital, ils auront à faire à deux protocoles de traitement différents, un pour les piqués et un pour les non piqués.

Les piqués vont recevoir un protocole de traitement doux et anodin pour leurs corps alors que les non piqués seront ni plus ni moins, mis à mort par le traitement qu’on leur donnera. Ce que je vous dis ici n’est pas nouveau car c’est exactement ce que nous avons vu au début de la pandémie, en petite échelle et uniquement sur la population âgée car cela rendait moins suspect le protocole, dans une période où les gens se rappelaient encore du monde avant le virus. Actuellement, on est à un stade des évènements similaires à la deuxième guerre mondiale se produisent et la majorité n’y prête même pas attention. Ce matin on m’a refusé l’entrée à une brasserie parce que je ne voulais pas être marqué avec leur expérience médicale qui n’est même pas officiellement validée et qui est utilisée en tant que vaccin alors que des traitements existent. Aujourd’hui, les masques tombent et chacun a l’occasion de montrer qui il est réellement. Aujourd’hui, la vérité est devenue comme une aiguille dans le stock d’un fabricant de bottes de foin. La réalité dépasse la fiction dans sa brutalité.

Il y a aussi la rhétorique à prendre en compte. Les  »vaccinés » évitent les formes graves du virus donc forcément, beaucoup plus de non  »vaccinés » vont se retrouver à l’hôpital. Il y a aussi le fait qu’on a forcé le tri dans le milieu médical. Ceux qui n’obéissaient pas et ne voulaient pas se faire piquer ont du quitter leurs postes. Ceux qui restent sont donc majoritairement très obéissants et ne poseront pas de questions quand on leur demandera de traiter une invasion de fourmis avec une tête nucléaire, sauf quelques exceptions :

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article

C’est comme ça qu’ils font toujours. Ils essayent à petite échelle en tant que test pour voir les réactions, puis ils appliquent leur plan à l’échelle globale, après avoir peaufiné leur plan. Il semblerait que les Antilles représentent ce test. Ils envoient les  »leurs » pour surveiller l’opération.

Pris dans le live du 13 août 2021, live dans lequel

Il s’agit là d’un avant goût de ce qu’ils essayeront d’appliquer à grande échelle.

Source : Pris sur le Twitter de Minimoog

Cela ne va pas tarder à arriver chez nous aussi. Je suis parfaitement conscient de ce que je vous annonce et je maîtrise parfaitement mes mots et la conséquence de ce que je dis mais au point où nous en sommes… Je n’ai plus vraiment d’autre choix que de suivre mon coeur.

Et ce n’est pas tout

Il y aura aussi les  »cas contacts » qui seront isolés de force si quelqu’un de leur entourage a été contaminé. Evidement, cette mesure sera utilisée pour éliminer toute opposition trop bruyante à leur goût. Cela a déjà commencé aux États-Unis avec le cas de Veronica Wolski. Renseignez-vous sur son cas car ce n’est pas aussi simple que les médias le disent. Elle passait son temps à troller les institutions et était ouvertement contre toute la rhétorique, avec beaucoup de suiveurs derrière elle. Quand elle a été emmenée à l’hôpital, ses suiveurs se sont mobilisés pour la sortir et ont tout fait, jusqu’à emmener une ambulance avec un médecin qui voulait la soigner avec de l’ivermectine mais au final, l’endroit où elle était ne l’a pas laissé sortir, puis elle est morte quelques heure plus tard. Ses suiveurs ont beaucoup réagi sur les réseaux sociaux pour demander qu’elle soit libérée mais sans succès. Regardez maintenant comment les médias réagissent.

 »Veronica Wolski, partisane de QAnon au centre de la tempête de l’ivermectine, est morte d’une pneumonie liée au COVID à l’hôpital de Chicago. »

…L’hôpital de Chicago a déclaré la semaine dernière que ses médecins et cliniciens, suivant les conseils de la Food and Drug Administration et des Centers for Disease Control and Prevention, n’utilisent pas l’ivermectine pour les cas de COVID-19. L’hôpital avait refusé de commenter le diagnostic de Wolski, invoquant les lois fédérales sur la confidentialité.

Au cours du week-end, certains partisans de Mme Wolski ont tenté de convaincre l’hôpital de la laisser sortir. Une vidéo publiée dimanche soir sur la chaîne Telegram de l’avocat d’extrême droite Lin Wood le montre en train d’exiger par téléphone que l’hôpital remette Wolski à une personne titulaire d’une procuration médicale.

« Il y a une ambulance qui l’attend dehors, il y a un médecin qui l’attend pour la soigner », dit-il. « Si vous ne la libérez pas, vous allez être coupable de meurtre. Comprenez-vous ce qu’est un meurtre ? »

Une autre vidéo publiée sur la chaîne de Wood montre un policier de Chicago à l’extérieur de l’hôpital en train de parler avec une personne demandant, sans succès, à être autorisée à entrer pour effectuer un contrôle de bien-être. Une porte-parole de l’hôpital a déclaré que la police « (aidait) à maintenir l’ordre à l’extérieur de l’hôpital avec un petit groupe d’individus ».
..

On a laissé le pouvoir entre les mains de psychopathes sans nom. Le tri est fait entre ceux qui obéissent et ceux qui refusent de se laisser faire. Il est temps de passer à la prochaine étape aux yeux de ces criminels.

Voici ce qu’a publié CodeMonkeyZ (créateur du site où publiait Q, source fiable) ce 9 septembre :

Au fur et à mesure que ces « camps de quarantaine » se mettent en place, nous verrons inévitablement cette histoire se développer :

  1. La personne n’est pas vaccinée.
  2. La personne tombe malade.
  3. La personne prend le bus pour aller en quarantaine.
  4. La famille se voit refuser tout contact avec la personne.
  5. « Oh désolé, il est mort. Il aurais dû être vacciné. »

Les « camps de quarantaine » risquent de devenir rapidement des « camps de mise à mort » et les non-vaccinés seront les premiers en ligne.

Evidement, ils ne vont pas les appeler camps de concentration !!!

Tout comme ils appellent l’outil de la pire discrimination de l’histoire  »pass sanitaire », ils vont probablement appeler ça  »les camps des bisounours » ou  »les camps des arcs-en-ciel »… Ce n’est même pas dit qu’il y ait des camps puisqu’ils font déjà des mises à mort dans des hôpitaux.

Les bonnes nouvelles

1 – Nous ne sommes pas seuls

En effet, comme on vous le dit depuis presque deux ans, l’armée américaine n’est pas d’accord avec l’état profond et ils les ont piégé de plusieurs manières. Ils auraient déjà arrêté ces psychopathes mais malheureusement, la population mondiale est trop manipulée pour comprendre. Ils croient que des gens comme Obama, les Clinton, ou encore chez nous, des gens comme Attali ou Macron sont  »gentils » et ne comprendrons pas si ils les voient arrêtés.

2 – Nous sommes prévenus

Ceux qui œuvrent pour nous libérer de ces psychopathes nous ont prévenu qu’ils allaient laisser l’état profond montrer leur vrai visage avant d’agir, afin que tout le monde comprenne ce qu’il se passait en arrière plan. Tout sera révélé, TOUT et les criminels vont payer pour leurs crimes. En attendant donc cette intervention, soyons très très attentifs et faisons un maximum de bruit sur ce sujet pour ralentir le projet de l’état profond et mettre un maximum de bâtons dans leurs roues.

3 – On va y arriver, c’est écrit

Plus que jamais, la foi sera déterminante pour traverser cette période difficile, la foi ET la prière. Plus que jamais, il est important de mettre l’armure de Dieu :

10 Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. 12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. 13 C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté. 14 Tenez donc ferme: ayez à vos reins la vérité pour ceinture; revêtez la cuirasse de la justice; 15 mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix; 16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin; 17 prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.

Le livre de l’Apocalypse finit en happy end, malgré le passage concernant cette période obscure. Ceux qui ont les yeux et les oreilles ouvertes et qui lâchent prise des choses de ce monde vont traverser la tempête et sortir de l’autre côté renforcés et prêts pour le nouveau monde.

Nous, on ne lâchera rien, peu importe où tout ceci nous emmènera. Notre choix est déjà fait !!!

🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏 Partagez Partagez Partagez 🙏🙏🙏🙏🙏🙏🙏


Chapitres de la partie 2

00:02:10 D’où vient cette analyse ? (le parcours d’un « questionniste »)
00:06:37 Le réveil
00:14:28 La perte d’espoir
00:21:16 Pourquoi parler du passé ?


Part 2

D’où vient cette analyse ? (le parcours d’un  »questionniste »)

En décembre 2001, je suis venu dans le pays des droits le l’homme, moi qui venait d’une famille de résistants contre une des dictatures les plus plus violentes de l’histoire. Mon expérience en Albanie m’avait appris que les institutions ne font que servir le pouvoir qui les dirige et rien d’autre. À l’école on m’avait appris que notre dictateur pensait lancer la guerre à la Russie mais qu’il ne l’a pas fait parce qu’il avait pitié du peuple russe… Oui oui… À l’école !!! Pour information :

Alors que la carte du monde expose la vérité mathématique et universelle, moi à l’école, on me montraient ce genre d’images :

Forcément, ma confiance aux institutions était nulle et je ne me sentais pas obligé de croire qui que ce soit sur parole. Pourquoi ? Parce qu’en Albanie, les institutions étaient présentées comme gentilles par les médias qui étaient là pour endormir et endoctriner la population. Je voyais la différence entre la vérité universelle et la « vérité obligatoire » de mes propres yeux. Je voyais aussi que la population était séparée en deux. Il y avait les communistes qui avaient accepté la « vérité obligatoire » comme vérité universelle et qui la servaient en la faisant passer avant leurs familles, amis, et parfois, même leurs propres enfants… et de l’autre coté, les gens qui avaient un  »dossier noir », c’est-à-dire, les gens qui faisaient comprendre à tout le monde qu’ils acceptaient la « vérité obligatoire » parce qu’elle était obligatoire, pas parce qu’elle était universelle. Ceux-ci n’avait droit à rien. Ils travaillaient du matin au soir dans des camps de concentration à ciel ouvert, à travers un système de volontariat obligatoire (je ne déconne pas, ca s’appelait comme ça par tout le monde même si officiellement c’était du volontariat). Ma famille était de ceux là.

Je suis donc venu au pays des droits de l’homme avec une confiance inexistante en monde extérieur car j’avais appris par expérience que ce qu’on voit n’est pas forcement ce qui est. Forcement, avec le referendum de 2005 concernant la constitution européenne qui a été complètement ignoré en 2008, j’ai vite compris que la « pays des droits de l’homme » était une description incomplète de la France car elle n’expliquait pas de quel homme elle parlait.

Entre temps, j’avais assisté aussi à l’évolution de l’histoire du 11 septembre qui est devenu l’argument principal pour des changements fondamentaux au niveau des droits humains dans l’occident. On a vu la naissance du Patriot Act qui s’est rapidement exporté en Europe sous d’autres formes, puis une série de guerres qui ont conduit à des millions de morts, et à la naissance de plusieurs groupes terroristes. En Albanie, tout le monde se présentait comme  »gentil » mais certains qui travaillaient pour le gouvernement, pouvaient détruire ta vie pour un mot de travers ou parce qu’ils voulaient quelque chose que tu avais. De ce fait, j’ai appris à ne pas écouter ce qu’on me dit mais de regarder ce que les autres font et qui profite de chaque situation. J’ai appliqué cet enseignement précieux de la vie à toutes mes interactions, qu’elles soient avec un voisin ou avec une institution. J’ai donc vu une guerre en Iraq qui est à l’origine d’environ 2 millions de morts et un tas d’autres conséquences désastreuses pour des millions d’autres, commencée sous un faux prétexte. Même quand l’escroquerie de cette guerre est devenue publique, personne n’est allé en prison pour tous ces morts et tous ces désastres.

Colin Powell avec une fiole de chépaquoi, en train de mentir au monde entier à l’ONU, discours qui est à l’origine de millions de morts et d’un tas d’autres désastres jusqu’à aujourd’hui. Cet individu vit confortablement quelque part aux Etats Unis, avec un compte en banque bien fourni et sans avoir eu à rendre des comptes à qui que ce soit pour ces mensonges et leurs conséquences.

Il y a de quoi avoir de gros gros doutes, n’est-ce pas ? La justice était devenue une sorte d’illusion subjective d’un autre monde auquel plus personne ne comprenait rien, même au pays des droits de l’homme…

Tous mes rêves se sont effondrés parce que j’ai compris quelque chose de fondamental. La France n’était pas différente de l’Albanie en dictature, à la différence qu’en France, les institutions, politiciens et médias étaient devenus maîtres dans l’hypocrisie et la manipulation. Un peu plus tard, je suis tombé sur une page facebook, tenue par un certain Pépito (entre autres), qui a commencé à apporter une vision différente de la réalité, comme un doigt qui pointait vers quelque chose que je ne pouvais pas encore voir.

Le réveil

Très vite, j’ai compris ce qui se passait, j’ai compris mon ignorance, je l’ai accepté et donc enfin, j’ai recommencé à apprendre. Un an plus tard, je lançais le site Jaiundoute.com à l’aide de deux amis. Dans ce site, je cumulais une série de documentaires très intéressants, qui contenaient des vérités qui résonnaient en moi bien plus que celle des médias ou des institutions, question de cohérence.

On a aussi commencé à faire des vidéos qui sont tout aussi pertinentes aujourd’hui qu’il y a 10 ans, quand j’écrivais les textes de ces dernières.

Quand nos vidéos ont commencé à avoir un peu de visibilité, nous avons subi la même censure qu’on aurait reçu en Albanie en tant qu’opposition. On est devenus les  »complotistes »,  »antisémites »,  »climatosceptiques », on est donc vite devenus les  »dossiers noirs » en France. Dans un souci de crédibilité et afin de pouvoir continuer à creuser plus en profondeur, j’ai lancé Thinkerview en parallèle après avoir fait la rencontre de celui dont on ne dit pas le nom, allias Sky.

Et voici la toute première vidéo/teaser de Thinkerview que j’ai fait, en créant tout ce qui est devenu la base de l’identité de Thinkerview, à l’aide de mes collègues de Jaiundoute.com (logo, musique, identité visuelle et montage).

Thinkerview m’a permis de discuter avec des gens comme Hervé de Carmoy (2004 – 2010 : Vice-Président de la Section Européenne et membre du Comité exécutif mondial de la Commission Trilatérale et grand banquier d’envergure internationale), Bernard Ésambert (lisez sa bio et vous comprendrez) et d’autres personnalités d’envergures similaires (Eric Filiol, Alain Chouet, Denis Robert…).

La perte d’espoir

En 2017, j’ai suivi comme tout le monde les manipulations médiatiques où l’on voyait le visage de Macron OMNIPRESENT et une série d’inepties et  »d’erreurs » au niveau des cartes électorales et autres. Ensuite, j’ai suivi l’élection et j’avais du mal à croire que le peuple français pouvait être si bête que de voter pour quelqu’un qui vient directement du milieu de la finance (Rothschild), après avoir voté pour  »l’ennemi de la finance ». Alors j’ai cherché encore. J’ai téléchargé ( »aspiré » en langage technique) tout le site du gouvernement contenant les résultats officiels du dimanche des élections qui, sans surprise, étaient différents des fois suivantes. En effet, ils avaient annoncé des résultats temporaires le dimanche des élections car il y avait un problème de comptage ou quelque chose comme ça. Les résultats définitifs ont été donnés mercredi, 72h après l’horaire habituel. Alors je suis retourné et j’ai retéléchargé (réaspiré) le site entier du gouvernement contenant les résultats officiels afin de comparer avec la version du dimanche précèdent et sans surprise, j’ai trouvé beaucoup de résultats étranges. Beaucoup de villes avec 0 votes blancs ou annulés, des villes entières annulées, etc, etc. Voici quelques exemples :


Voici 3x 2 images ou 3  »couples » d’images. La première image des  »couples » est celle du site du 24/04/2017 et la deuxième, celle du Jeudi 27/04/2017. Elles sont mises l’une après l’autre pour comparer.


Si vous avez les compétences, n’hésitez pas à fouiller. Vous verrez par vous mêmes les bizarreries de cette élection, en plus de ce qu’on savait déjà d’un point de vue manipulation médiatique et erreurs de protocole (cartes électorales, etc). À l’époque, nos entourages avaient tout fait pour nous décourager de partager le résultats de nos recherches et nous avions reçu des menaces de morts déguisées de personnes qui nous tournaient autour. De ce fait, on a tout supprimé, on s’est résigné MAIS… on avait gardé quelques exemples (ci-dessus) et aussi, les fichiers originaux des deux téléchargements, du 25/04/2017 et du 28/04/2017. Les voici :

Résultats officiels du premier tour des élections 2017 (25/04 et 28/04)

Pourquoi parler du passé ?

Ce passé est celui qui m’a conduit à la conclusion de ce que nous vous annonçons ce soir. Ce long chemin en quette de vérité constante, sans filtres et sans a priori m’a permis de comprendre une chose et le temps n’a fait que confirmer mes craintes. Ce monde est dirigé par des forces obscures qui voient l’humain comme un  »parasite sur leurs terres ». Depuis plus de dix ans, j’essaye de prévenir ceux qui veulent bien entendre, du fait qu’un jour, ces forces obscures vont passer à l’acte et vont vouloir exterminer  »ces parasites ». Evidemment, j’étais loin d’être seul mais je ne peux pas parler à la place des autres.

Certains me disaient que j’avais nagé trop longtemps dans des eaux obscures et que j’étais devenu parano quand je leur parlais de 2020 ou 2021. Je leur disais que quelque chose de gigantesque allait se produire soit en 2020, soit en 2021, comme le 11 septembre 2001 mais cette fois, ça allait être à l’échelle mondiale. La stratégie du choc allait être utilisée une dernière fois.

D’où je tenais ces dates ? De la vidéo ci-dessous :

Quelqu’un peut m’expliquer pourquoi la présidente du FMI parle de numérologie publiquement, dans une réunion où elle est sensée parler de l’économie ? Enfin… La vidéo date de 2014 et elle parle du 7 magique, en sous-entendant qu’elle attend 7 ans de croissance… Et après ces 7 ans ? Ils se passe quoi ? Donc, 2014 + 7 = 2021 mais si on compte 2014 aussi, cela donne 2020. Ce n’était pas clair pour moi mais bon, 2020 est venu et on a tous vu ce qui s’est passé.

On finit sur cette vidéo que nous avions mise en ligne en 2012, qui donne quelques conseils qui sont plus pertinents aujourd’hui qu’à l’époque (partagé par un de vous sur Youtube) :