Le Sénat de l’Arizona sur le point de lancer un audit majeur des bulletins de vote du comté de Maricopa

18 raisons de ne pas se faire vacciner contre le COVID
17 avril 2021
La Chine a autorisé les banques nationales et internationales à importer 8,5 milliards de dollars d’or dans le pays
19 avril 2021

Article original datant du 17/04/21

Les résultats seront probablement prêts à la mi-mai, selon le président du Sénat du GOP (Parti Républicain).

Le Sénat de l’Arizona est sur le point d’entamer un audit majeur de plus de deux millions de bulletins de vote émis lors des élections de 2020 dans le plus grand comté de l’État, un processus qui, selon le président du Sénat de l’État, a été bloqué par les responsables du comté et qui, selon le comté, repose sur des bases juridiques incertaines.

Les assignations du Sénat visant le Conseil des superviseurs du comté de Maricopa pour obtenir les informations et le matériel nécessaires à la réalisation de l’audit sont en attente depuis le 15 décembre 2020 et ont été confirmées par un juge le 25 février. À la mi-mars, le Sénat de l’État a annoncé que les républicains de cette chambre mèneraient un examen « large et détaillé » des bulletins de vote de Maricopa, qui impliquerait, entre autres, de « tester les machines, de scanner les bulletins, d’effectuer un comptage manuel complet et de vérifier l’absence de failles informatiques ».

Les législateurs se sont efforcés de mettre au point les détails spécifiques de l’audit dans les semaines qui ont suivi. La présidente du Sénat de l’État, Karen Fann, a déclaré à Just the News que le processus d’audit proprement dit débutera au cours de la semaine prochaine.

Le Sénat de l’État a dû faire face à une bataille devant les tribunaux pour pouvoir procéder à l’audit, a fait remarquer Mme Fann, bataille qui a finalement tourné en faveur des républicains de l’Arizona.

« Il a fallu au Sénat deux mois et demi pour obtenir gain de cause devant le tribunal afin de faire respecter notre droit de délivrer des assignations pour le matériel électoral, a-t-elle déclaré, et six autres semaines de recherche pour sélectionner l’équipe d’audit qui effectuera l’audit judiciaire complet.

Mme Fann a affirmé que les républicains de l’État ont été confrontés à un « sabotage » de la part du conseil des superviseurs du comté de Maricopa.

« Le conseil de surveillance du comté de Maricopa a refusé de nous autoriser à effectuer l’audit dans ses locaux, a-t-elle déclaré, et est allé jusqu’à refuser de répondre à des questions simples telles que « comment les bulletins de vote sont-ils séquestrés » ?

Le Sénat a récemment « obtenu une installation de plus de 20 000 pieds carrés (plus de 1850 m2, NdT) connue sous le nom de Coliseum dans notre parc d’exposition d’État pour effectuer l’audit », a déclaré Mme Fann. Les responsables ont « pris des dispositions pour assurer une sécurité physique et une diffusion en direct 24 heures sur 24 », a-t-elle ajouté, et « les équipes d’audit sont en train d’assembler et de transporter l’équipement et le personnel en Arizona, la date de début étant prévue pour le 22 avril ».

Interrogée sur ce que le Sénat espère trouver, Mme Fann a nié toute présomption de la part des législateurs quant au déroulement de l’audit.

« Le Sénat de l’Arizona et les auditeurs n’ont aucune « attente » de résultats », a-t-elle déclaré. « Nous effectuons l’audit technico-légal complet pour soit dissiper les inquiétudes de nos électeurs, soit, si un problème est découvert, nous devons le résoudre avant les prochaines élections. »

« Nous n’avons jamais accusé quiconque de fraude ou de mauvaise conduite, qu’il s’agisse du matériel, des logiciels ou des actions du personnel », a-t-elle ajouté. « Nous espérons qu’il n’y a pas de falsification illégale intentionnelle mais, si c’est le cas, nous transmettrons l’information aux procureurs généraux de l’État et fédéraux pour qu’ils engagent des poursuites et nous procéderons aux corrections appropriées. »

Les déclarations sous serment signées par des résidents de l’Arizona depuis l’élection de novembre suggèrent « quelques problèmes avec une grande quantité de bulletins de vote par correspondance qui n’auraient pas dû être envoyés à des résidents qui ont déménagé de l’adresse connue ou sont décédés », a déclaré M. Fann. « Nous espérons que cet audit nous aidera à comprendre comment corriger ces erreurs ».

Contacté pour un commentaire par e-mail, Fields Moseley, porte-parole du comté de Maricopa, a déclaré que les affirmations de M. Fann concernant la réaction du comté n’étaient « pas une surprise ».

Moseley a déclaré que les républicains de l’Arizona « ont voté pour que les membres du conseil de surveillance soient poursuivis pour outrage alors que le conseil cherchait à obtenir des éclaircissements de la part du tribunal sur les assignations pour les bulletins de vote, les machines à compiler les résultats et certains autres matériels électoraux ».

Il a fourni à Just the News un courriel envoyé jeudi par le procureur du comté de Maricopa, Allister Adel, à l’agent de liaison du Sénat en matière d’audit, indiquant que, bien que le comté ait initialement fourni au Sénat des centaines de milliers de pages de documents assignés, il « a refusé de produire les bulletins de vote, les tabulatrices (machines à compiler les résultats) et d’autres documents cités parce que le comté a estimé qu’il n’était pas légal pour lui de le faire ».

Le comté « attend des instructions depuis un mois et demi concernant la date à laquelle il doit fournir le reste des documents cités », a ajouté M. Adel.

Entre-temps, le président du conseil des superviseurs du comté de Maricopa, Jack Sellers, a informé M. Fann par courriel au début du mois que l’audit prévu « n’est pas un effort conjoint entre le comté et le groupe parlementaire républicain du Sénat ».

« Le comté de Maricopa ne communiquera pas avec vos fournisseurs et n’interprétera pas la loi de l’Arizona pour eux », a déclaré M. Sellers, affirmant qu’en raison des ramifications juridiques incertaines des documents assignés, le comté « ne peut pas être impliqué dans le soutien de votre audit, car cela pourrait l’exposer à une responsabilité pour laquelle il ne dispose d’aucune protection juridique similaire ».

L’État d’Arizona lui-même a été placé au centre de la controverse avant même que l’élection ne soit annoncée, lorsque Fox News a annoncé le soir de l’élection que l’État était favorable au candidat Joe Biden, bien avant les autres réseaux.

Certains critiques ont accusé le bureau des élections de la chaîne d’avoir appelé l’État en avance dans le but d’influencer le processus électoral. L’État a finalement été certifié pour Biden, mais avec moins d’un tiers de point de pourcentage.

Les efforts déployés pour enquêter sur les résultats des élections dans le comté de Maricopa – le plus grand comté de l’Arizona – ont conduit les législateurs républicains à poursuivre le comté en décembre, un combat qu’ils ont finalement gagné en février.

Arizona Senate on the verge of beginning major audit of Maricopa County ballots
Results likely to be ready mid-May, according to GOP Senate president.