Le Sénat du Michigan demande des documents sur la façon dont la gouverneure Whitmer gère les maisons de retraite

Combien d’Américains sont morts après avoir reçu un vaccin contre le COVID ?
15 mai 2021
Un juge fédéral indique qu’il pourrait mettre fin à l’immunité de Twitter dans l’affaire Dr. Shiva
17 mai 2021

Article original datant du 14/05/21

Gretchen Whitmer, gouverneure du Michigan, annonce de nouvelles restrictions dans le cadre de la pandémie de COVID-19 à Lansing, Michigan, le 15 novembre 2020.

La commission de surveillance du Sénat du Michigan a émis jeudi une assignation pour obtenir des documents relatifs à la gestion des maisons de retraite par la gouverneure Gretchen Whitmer pendant la pandémie, après que la demande initiale ait été ignorée pendant plus de deux mois.

Le comité a émis une assignation au Michigan Department of Health and Human Services (MDHHS – Département de la Santé et des Services sociaux du Michigan) requérant tous les documents et communications relatifs aux politiques et informations sur le COVID-19, y compris les politiques concernant les établissements de soins de longue durée.

Le président du comité de surveillance, Edward McBroom, a déclaré au cours de la réunion que le comité a envoyé la demande initiale le 2 mars et une demande de suivi le 8 avril, mais jusqu’à présent, « nous n’avons rien reçu du tout. »

Emily Schwarzkopf, directrice des services législatifs, des crédits et des services constitutifs du MDHHS, a expliqué que la demande entraînerait l’identification de plus de 55 000 documents pour un coût estimé à 70 000 dollars. Elle a déclaré que le département n’a pas de personnel dédié ou de financement pour répondre à ces demandes, mais a ajouté que le ministère « a l’intention de se conformer à une demande de la commission, qu’une assignation soit émise ou non ».

La vice-présidente du comité de surveillance du Sénat, Lana Theis, a noté qu’une assignation est nécessaire.

« Chaque fois que nous envoyons quelque chose, et que nous recevons quelque chose en retour, il semble qu’ils décortiquent tout. Il semble donc évident que ce département essaie d’éviter de produire l’information », a déclaré Mme Theis.

La commission a voté à l’unanimité (3 voix contre 0) pour émettre une assignation. Le seul démocrate de la commission, Jeff Irvin, était absent.

L’assignation (Fichier PDF) stipule que les documents requis doivent être fournis au plus tard le 27 mai à 17 heures. Le refus d’obtempérer peut être sanctionné comme un outrage à la législature, en plus de tout autre recours prévu par la loi.

Au début de la pandémie, le Michigan, ainsi que New York et quatre autres États, ont mis en œuvre une politique visant à prévenir la surpopulation hospitalière en renvoyant dans des maisons de retraite les personnes âgées stables sur le plan médical qui se remettent du COVID-19. Whitmer a publié un décret en avril 2020 pour désigner 21 maisons de retraite comme « clusters régionaux ».

La gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, s’adresse aux membres de la presse au Ford Field à Detroit, Michigan, le 6 avril 2021.

Selon les données de l’État, 5 712 personnes décédées du virus COVID-19 dans le Michigan étaient des résidents ou des membres du personnel d’établissements de soins de longue durée, soit environ 31 % des décès liés au virus dans l’ensemble de l’État, selon le Detroit News.

Les législateurs républicains du Michigan ont demandé une enquête pour déterminer si les politiques de Mme Whitmer ont exacerbé l’épidémie dans les maisons de soins.

Mme Whitmer s’est défendue en mars en affirmant que ses ordres suivaient les directives fédérales et qu’il n’y avait pas d’obligation de renvoyer les patients positifs au COVID-19 dans les établissements de soins de longue durée, mais seulement des conditions imposées pour assurer leur sécurité.

La procureure générale du Michigan, Dana Nessel, une démocrate, a refusé d’enquêter sur Mme Whitmer, déclarant qu’elle ne voyait aucune preuve « suggérant que les efforts de la gouverneure Whitmer pour contenir le COVID-19 dans les maisons de retraite du Michigan ont entraîné une augmentation des décès ».

Dana Nessel, procureure générale du Michigan, s’exprime lors d’une conférence de presse à Lansing, Michigan, le 5 mars 2020.

« Plus d’un tiers des personnes qui sont mortes du COVID-19 dans notre État étaient des résidents et des travailleurs d’établissements de soins de longue durée », a déclaré Theis dans un communiqué. « Nous méritons de savoir quelles décisions ont conduit l’administration Whitmer à mettre en œuvre, à maintenir et à défendre publiquement sa politique tragique. »

« L’administration doit faire preuve d’une transparence totale, et une enquête complète doit être menée pour déterminer si des actes répréhensibles ont été commis et, le cas échéant, pour s’assurer que justice est rendue », a ajouté Theis.

Michigan Senate Subpoenas Documents Over Gov. Whitmer’s Handling of Nursing Homes
The Michigan Senate Oversight Committee issued a subpoena Thursday requiring documents relating to Gov. Gretchen Whitmer's handling of ...