Le trafic sexuel d’enfants au Super Bowl

Un supercalculateur montre que le double masque n’aide guère à prévenir la propagation des virus
7 mars 2021
Selon cette publication scientifique, le vaccin à ARN serait susceptible de modifier le génome humain
8 mars 2021

Article original datant du 06/02/21

Ashley Moody lors de la conférence « No Room for Trafficking »

Plus de 100 millions de personnes dans le monde entier vont regarder le Super Bowl dimanche. La plupart d’entre elles ignorent tout du secret qui sous-tend les grands événements sportifs tels que le Super Bowl : les enfants sont victimes de la traite des êtres humains dans la ville hôte et sont exploités sexuellement.

Pourquoi le Super Bowl, et d’autres événements sportifs majeurs, sont-ils un tel aimant pour ceux qui se livrent au trafic d’abus sexuels sur les enfants ? C’est simple, vraiment. Les proxénètes savent qu’il y aura une grande concentration de personnes dans la ville hôte. C’est donc une occasion pour eux de rapprocher les enfants victimes d’une plus grande concentration de consommateurs et d’augmenter leurs profits.

Sachant que le Super Bowl attire les abuseurs sexuels d’enfants, le FBI a lancé une opération de 11 jours en 2019, dans les jours précédant le match à Atlanta. Neuf enfants et neuf adultes ont été sauvés des trafiquants de sexe. Plus de 150 personnes ont également été arrêtées, dont certaines étaient des trafiquants et 34 avaient cherché à payer pour des relations sexuelles illicites avec des enfants. Le plus jeune enfant secouru avait 14 ans.

Avant le Super Bowl de l’année dernière, les forces de l’ordre locales en Floride ont procédé à 47 arrestations et sauvé 22 victimes.

Les autorités de Floride se préparent également à lutter contre le trafic sexuel lors du Super Bowl de ce dimanche. En prévision de ce match, elles mettent l’accent sur la prévention. Elles inspectent les lieux de divertissement pour adultes pour s’assurer qu’ils respectent les règles de la Floride concernant l’affichage d’informations sur la traite des êtres humains. Ils travaillent également avec des sociétés de covoiturage pour les former à reconnaître les signes qui indiquent qu’une personne est victime de la traite des êtres humains à des fins sexuelles. La Floride a intensifié sa campagne de sensibilisation, deux comtés ayant déclaré le mois de janvier « Mois de la sensibilisation à la traite des êtres humains », et a créé plusieurs groupes de travail pour s’attaquer à ce problème.

« Accueillir le Super Bowl en Floride pour la deuxième année consécutive est une grande victoire pour l’économie et le tourisme de notre État, mais comme nous l’avons appris lors du Super Bowl LIV, les trafiquants chercheront à exploiter cet événement pour faire progresser les entreprises illégales au détriment de victimes innocentes », a déclaré le procureur général de Floride, Ashley Moody, à propos de l’événement de cette année.

Ashley Moody – Procureur général de Floride depuis 2019

L’épidémie de pornographie infantile, d’images d’abus sexuels sur des enfants, alimente les abus sexuels sur les enfants et motive les délinquants à agir. L’organisme national chargé d’identifier les enfants représentés dans des images d’abus sexuels, le National Center for Missing and Exploited Children (Centre National pour les Enfants Disparus et Exploités), a examiné des centaines de millions de ces images horribles pour tenter d’identifier les enfants victimes.

La lutte contre l’épidémie de pornographie infantile exigera davantage de ressources pour les enquêteurs et les procureurs qui travaillent sur ces terribles affaires. Le Congrès alloue ces ressources, et le président a un rôle important à jouer pour attirer l’attention sur ce problème, qui affecte également la manière dont les enquêteurs et les procureurs fédéraux ciblent ces infractions.

Le Super Bowl n’est pas unique. Ces enfants sont victimes d’abus chaque jour de l’année, mais un événement comme le Super Bowl attire la foule, et les trafiquants du sexe saisissent l’occasion qu’il offre. Les trafiquants sexuels s’attaquent à la fois aux garçons et aux filles, et les plus vulnérables sont les enfants qui ont déjà subi des abus sexuels, les enfants placés en famille d’accueil et les enfants qui ont fugué ou ont eu des contacts avec le système de justice pour mineurs. Si nous nous concentrons davantage sur la lutte contre la pornographie infantile et sur la protection des enfants en situation de vulnérabilité en premier lieu, peut-être que davantage d’enfants pourront être sauvés avant le grand match de l’année prochaine.

Francey Hakes (@FranceyHakes) est une ancienne procureure fédérale et d’État qui a travaillé auparavant au ministère de la justice et a exercé devant le tribunal de la loi sur la surveillance du renseignement étranger. Elle co-anime le podcast sur la criminalité « Best Case Worst Case ». (Meilleur cas, pire cas)