L’engagement envers l’actualité s’est effondré en 2021

Article original datant du 04/01/2022

Changement en pourcentage des habitudes de consommation d’actualité, 2020 à 2021

  • Interactions des médias sociaux avec les articles d’actualité : -65%
  • Téléspectateurs des informations câblées aux heures de grande écoute : -36%
  • Téléchargements d’applications de médias d’information : -33%
  • Visites uniques des 5 principaux sites d’information : -8%

Données : NewsWhip, Apptopia, SimilarWeb, Nielsen
Note : Les audiences du câble ne comprennent que Fox, MSNBC et CNN, du lundi au dimanche

L’engagement pour les contenus d’actualité s’est effondré l’année dernière par rapport à 2020, et compte tenu de la baisse continue de l’intérêt pour les actualités sur le COVID-19 et la politique, il ne semble pas que 2022 sera beaucoup mieux.

Pourquoi cela est important : L’ère Trump et le début de la pandémie de COVID-19 ont créé un moment médiatique unique qui sera difficile à reproduire pour les sociétés d’information.

  • Avec moins d’intrigues singulières captant l’attention collective de l’Amérique, la consommation de nouvelles a été plus dispersée et détournée vers le sport.
  • Les données montrent que le variant Omicron ne relance pas l’engagement des Américains dans les informations COVID comme elle l’a fait au début de la pandémie.

Les chiffres : L’audience des informations aux heures de grande écoute a baissé de 36 % sur les trois principaux réseaux câblés, Fox News, CNN et MSNBC, la baisse la plus forte pendant cette période ayant été enregistrée par CNN, selon les statistiques de Nielsen.

  • Le nombre de téléspectateurs a également diminué pour les émissions d’information du soir des réseaux de radiodiffusion, mais la baisse n’a pas été aussi radicale, note l’Associated Press.
  • Les téléchargements d’applications pour les 12 principaux éditeurs grand public ont chuté de 33 %, selon les données d’Apptopia. La chute des téléchargements d’applications d’information a été la plus importante au cours du second semestre de l’année.
  • L’engagement dans des articles d’actualité sur les médias sociaux a chuté, selon les données de NewsWhip. Les interactions (likes, commentaires, partages) ont chuté de 65 % entre 2020 et 2021, malgré la publication d’un plus grand nombre d’articles.
  • Les visites des sites d’information les plus performants aux États-Unis, suivis par Similarweb, ont chuté de 8 % au cours des 11 premiers mois de 2021.

Oui, mais : Comme Axios l’a déjà noté, le trafic des éditeurs hyper-partisans et politiques a pris un coup sévère en 2021, tandis que les éditeurs d’informations classiques s’en sont mieux sortis.

Soyez malin : la chute de l’engagement dans l’actualité sur l’ensemble de l’année aurait été encore plus dramatique sans l’énorme quantité de trafic d’actualité générée par le siège du Capitole en janvier.

  • Les émeutes du Capitole ont entraîné un pic de trafic mondial massif en janvier 2021, selon Bonnie Ray, responsable de la science des données de la société d’analyse du trafic Chartbeat (Chartbeat est une entreprise technologique qui fournit des données et des analyses aux éditeurs mondiaux).
  • Globalement, Chartbeat a constaté que parmi plus de 4 000 éditeurs dans le monde, le trafic a diminué de 8 % entre 2020 et 2021, mais si l’on compare le trafic global de décembre 2021 à celui de janvier 2021, il a baissé de près de 20 %.

Ce qu’il faut surveiller : Quelques événements marquants – comme les Jeux olympiques d’hiver de Pékin et les élections de mi-mandat de 2022 – pourraient donner un coup de pouce au trafic bien nécessaire aux éditeurs qui cherchent à conserver des abonnés éphémères.

  • Mais même ces grands événements, en plus des « tentpoles » (Programme ou un film qui soutient la performance financière d’un studio de cinéma ou d’un réseau de télévision) comme les cérémonies de remise de prix à Hollywood, le Super Bowl (WIKI) et d’autres championnats sportifs, semblent prêts à soutenir le déclin de l’audience de la télévision à mesure que les Américains migrent vers le streaming.
News engagement fell off a cliff in 2021
It doesn't look like 2022 will be much better.

Chapitres