Les clients américains d’Amazon ont une semaine pour refuser le partage massif des données de leurs appareils sans fil

Trump exige que la Chine « paie au monde dix mille milliards de dollars » en réparations de la guerre biologique
4 juin 2021
Le magazine BILD demande à tous les enfants de leur pardonner
4 juin 2021

Article original datant du 01/06/21

Amazon smart devices displayed on a screen

Le projet de transformer tous les appareils domestiques intelligents en « réseau maillé » suscite des craintes en matière de transparence.

Les clients d’Amazon ont une semaine pour se retirer d’un plan qui transformerait chaque enceinte Echo et chaque caméra de sécurité Ring aux États-Unis en un réseau sans fil partagé, dans le cadre du plan de l’entreprise visant à résoudre les problèmes de connexion de ses appareils domestiques intelligents.

La proposition, appelée Amazon Sidewalk, implique que les appareils de la société soient utilisés comme tremplin pour construire des « réseaux maillés » à l’échelle de la ville, ce qui permet de simplifier le processus d’installation de nouveaux appareils, de les garder en ligne même s’ils sont hors de portée du réseau wifi de la maison, et d’étendre la portée des dispositifs de suivi tels que ceux fabriqués par Tile.

Mais Sidewalk a été critiqué pour le manque apparent de transparence avec lequel Amazon a déployé la fonctionnalité, ainsi que pour le temps limité dont disposent les utilisateurs pour accomplir le processus délicat nécessaire pour se retirer. D’autres critiques craignent que le fait de ne pas désactiver ce paramètre ne mette les clients en infraction avec les conditions générales de leur fournisseur d’accès à Internet.

« Amazon Sidewalk est un réseau partagé qui aide les appareils à mieux fonctionner », a déclaré l’entreprise dans un document de questions-réponses destiné aux utilisateurs. « À l’avenir, Sidewalk prendra en charge une gamme de services provenant de l’utilisation d’appareils compatibles avec Sidewalk, tels que la sécurité et l’éclairage intelligents et les diagnostics pour les appareils et les outils. »

L’application fonctionne en créant un réseau à faible bande passante à l’aide d’appareils domestiques intelligents tels que les Amazon Echo et les caméras de sécurité Ring. Dans sa forme la plus simple, cela signifie qu’un nouvel Echo peut se configurer en utilisant le wifi d’un voisin, ou qu’une caméra de sécurité peut continuer à envoyer des alertes de mouvement même si sa connexion à Internet est interrompue, en se greffant sur la connexion d’une autre caméra en face. D’autres appareils qui n’ont pas besoin d’une connexion à large bande passante, comme les lampes intelligentes, les localisateurs d’animaux domestiques ou les serrures intelligentes, peuvent utiliser Sidewalk en permanence.

Mais les projets de l’entreprise ont suscité l’inquiétude des observateurs. Ashkan Soltani, ancien directeur de la technologie de la Commission Fédérale du Commerce des États-Unis, a déclaré au site technologique Ars Technica : « En plus de saisir les habitudes d’achat de tout le monde (à partir d’amazon.com) et leur activité Internet (car AWS (Amazon Web Services) est l’un des services d’hébergement Web les plus dominants) … maintenant, ils deviennent aussi effectivement un fournisseur d’accès Internet mondial en appuyant sur un bouton, le tout sans même avoir à poser un seul mètre de fibre ». Cette fonctionnalité peut également enfreindre les conditions générales des connexions Internet des utilisateurs, qui n’autorisent pas un tel partage, a averti Lydia Leong, analyste chez Gartner.

Les utilisateurs peuvent désactiver Sidewalk dans la section des paramètres des apps Alexa ou Ring, mais ont jusqu’au 8 juin pour le faire. Après cela, s’ils n’ont pris aucune mesure, le réseau sera activé et leurs appareils deviendront des « ponts Sidewalk ».

Amazon n’est pas la première entreprise à chercher à créer un tel réseau. Apple a adopté une approche similaire avec sa gamme de traqueurs d’objets AirTag (Wikipédia), qui peuvent se connecter à Internet par l’intermédiaire de tout iPhone compatible avec lequel ils entrent en contact, et pas seulement celui de leur propriétaire. Et Bluetooth, dans le cadre d’un partenariat à long terme avec Fon, a géré de 2007 à 2020 un service permettant aux clients du haut débit de partager la bande passante libre dans un réseau wifi public.

Amazon US customers have one week to opt out of mass wireless sharing
Critics raise transparency fears over plan to turn all smart home devices into ‘mesh network’