Les documents de l’audit de Géorgie révèlent d’importantes défaillances électorales dans le plus grand comté de l’État

Article original datant du 17/06/21

Les dossiers suggèrent que plus de 100 lots de bulletins de vote par correspondance du comté de Fulton pourraient manquer. Certains experts considèrent qu’il s’agit d’une « fraude électorale », alors que les fonctionnaires de l’État cherchent à destituer les principaux superviseurs électoraux du comté.

Les documents que le plus grand comté de Géorgie a soumis aux autorités de l’État dans le cadre d’un audit postélectoral mettent en évidence d’importantes irrégularités dans la région d’Atlanta lors du scrutin de novembre dernier, allant de décomptes de voix identiques répétés plusieurs fois à d’importants lots de bulletins de vote par correspondance qui semblent ne pas figurer dans les registres officiels de comptage des bulletins par scanner.

Les problèmes rencontrés dans le comté de Fulton, majoritairement démocrate, pourraient avoir un impact sur des milliers de bulletins de vote dans une élection présidentielle dans laquelle Joe Biden a été déclaré vainqueur au niveau de l’État par moins de 12 000 voix.

Les mémos examinés par Just the News comprennent les feuilles de décompte manuscrites de tous les bulletins de vote par correspondance comptés par le comté, ainsi qu’un rapport privé d’un entrepreneur engagé par le secrétaire d’État Brad Raffensperger pour surveiller le processus électoral dans la région d’Atlanta. Le rapport, qui relate sept jours de problèmes, fait état de comportements troublants, comme le retrait mystérieux d’une valise contenant des données électorales sensibles, connues sous le nom de « polls pads », utilisées pour authentifier les électeurs.

« Apprenez que Rick reprogrammant les feuilles de vote plus tôt était en train de mettre en place un nouveau secteur pour SC11 parce que quelqu’un a pris la mauvaise valise mais n’en a pris qu’une », a écrit l’entrepreneur Seven Hills Strategy tard le 2 novembre, la nuit avant le jour du scrutin. « Il semble que ce soit un mystère de savoir qui était cette personne –> Il devrait y avoir des papiers de la chaîne de possession ! !! Cela signifie qu’un inconnu est parti avec du matériel électoral sensible ? »

L’entrepreneur a également observé que du matériel électoral sensible était laissé sur le quai d’un entrepôt sans surveillance. « Plusieurs caisses (dont SC11) ont été simplement laissées sur le quai de chargement à l’extérieur de l’entrepôt », a-t-il écrit. « Heureusement, les scellés étaient intacts ».

Télécharger PDF : SOS7HillStrategyFultonCountyNotes.pdf

Ces révélations interviennent alors qu’un juge de l’État a pris la mesure extraordinaire d’ordonner la levée des scellés des bulletins de vote par correspondance dans le comté afin qu’un audit privé dirigé par l’avocat Bob Cheeley puisse examiner les documents réels et résoudre les divergences. Cheeley a déclaré mercredi à Just the News que les preuves qu’il a vues jusqu’à présent indiquent une « erreur de tabulation électorale ».

Les experts privés et les responsables électoraux de l’État ne sont pas d’accord sur la question de savoir si les preuves montrent un schéma de fraude potentielle ou simplement une incompétence flagrante dans le comté qui englobe Atlanta.

Mais ils sont pour la plupart d’accord pour dire, pour la première fois, que les principaux superviseurs des élections dans le comté de Fulton devraient être démis de leurs fonctions. Certains responsables discutent même d’une intervention spectaculaire, comme la mise sous tutelle du système électoral du comté, afin qu’il soit géré par des fonctionnaires de l’État et non par des fonctionnaires locaux.

« Je n’ai pas arrêté de demander que le directeur des élections soit démis de ses fonctions, et les dirigeants du comté de Fulton ont continué de ne pas agir », a déclaré M. Raffensperger à Just the News mercredi.

Le secrétaire d’État a déclaré qu’il s’en tenait à l’évaluation de son contrôleur privé, selon laquelle la fraude n’a pas eu lieu à une échelle suffisante dans le comté de Fulton pour avoir un impact sur le résultat de l’élection, mais il a ajouté que les défaillances de la gestion électorale du comté méritaient néanmoins d’être réparées de manière spectaculaire.

« Ce n’est un secret pour personne que le département des élections de Fulton connaît des problèmes depuis des décennies, c’est pourquoi j’ai insisté pour qu’un contrôleur de l’État soit présent pour être les yeux et les oreilles sur le terrain », a-t-il déclaré. « Il n’a pas vu de preuve de fraude malgré un accès total, mais il a constaté une mauvaise gestion, une mauvaise communication, une impréparation et un manque de rigueur. Les électeurs de Géorgie méritent mieux. »

Les responsables des élections du comté de Fulton n’ont pas répondu aux demandes répétées de commentaires.

Just the News a examiné les documents que le bureau de Raffensperger a collectés auprès du comté de Fulton lors d’un audit de limitation des risques réalisé en novembre dernier. Parmi les problèmes que ces mémos ont exposés :

  • Plus de 100 lots de bulletins de vote par correspondance – chacun contenant environ 100 bulletins ou plus – se sont vus attribuer des numéros de suivi avant d’être envoyés à l’une des cinq machines de comptage des votes par correspondance dans le comté de Fulton, mais ils n’ont pas été enregistrés par la suite dans les journaux manuscrits indiquant quels lots ont été scannés et comptés, ce qui fait craindre que les bulletins puissent manquer.
  • Plus de deux douzaines de lots de bulletins de vote par correspondance ont été identifiés comme ayant été scannés deux fois sur les feuilles de pointage.
  • Cinq lots séquentiels de votes par correspondance sont apparus avec exactement le même décompte de 392 voix pour Biden, 96 pour le président Donald Trump et 3 pour le libertaire Jo Jorgensen, un décompte que les responsables de l’État ont admis comme étant une impossibilité statistique.
  • De nombreuses feuilles de contrôle pour les lots de bulletins de vote par correspondance comptés lors de l’audit de l’État ne cochaient pas la case indiquant que le bulletin provenait d’un conteneur sécurisé, ce qui soulève la possibilité que les bulletins aient été stockés de manière non sécurisée ou que plusieurs lots de bulletins aient été scellés dans un seul conteneur.

Un fonctionnaire travaillant pour Raffensperger, qui a examiné les documents signalés par Just the News, a déclaré qu’ils étaient la preuve évidente d’une défaillance humaine importante dans l’administration des élections du comté de Fulton. Le fonctionnaire a déclaré, par exemple, que les lots de bulletins identiques ont probablement entraîné le décompte d’environ 1 000 votes supplémentaires.

Télécharger PDF : batches1.pdf

Le fonctionnaire a également déclaré que certaines lacunes dans les bulletins de vote par correspondance pouvaient s’expliquer par des erreurs commises par les responsables du comté, qui ont mélangé des bulletins de vote par correspondance comptés par une machine avec d’autres. Mais il a reconnu que d’autres lacunes dans les lots de bulletins ne pouvaient être expliquées immédiatement et qu’il faudrait mener une enquête approfondie pour déterminer si quelque chose de plus infâme que l’incompétence était à l’œuvre.

Un deuxième fonctionnaire de l’État a déclaré que la nature bâclée des documents du comté de Fulton laissait ouverte la possibilité d’une fraude ou d’une autre inconduite. « Un audit n’est valide que dans la mesure où les données qui y sont étudiées le sont aussi, et dans ce cas, les dossiers du comté de Fulton sont si problématiques que je ne suis pas sûr qu’une personne raisonnable puisse leur faire confiance », a déclaré le fonctionnaire. « Lorsque vous ajoutez à cela les rapports de bulletins apparaissant comme par magie sous des tables ou déplacés hors du centre de comptage, il y a des questions légitimes en suspens. »

Les conclusions de l’examen de Just the News reflètent étroitement celles de l’audit privé mené par l’équipe de Cheeley sous la supervision du juge.

Un expert privé en fraude engagé par Cheeley, le comptable judiciaire David Sawyer, a spécifiquement signalé des dizaines de lots de bulletins de vote par correspondance qui semblaient manquer dans les documents et plus de deux douzaines de lots de bulletins de vote par correspondance qui semblent avoir été comptés deux ou trois fois dans le comté de Fulton.

M. Sawyer a déclaré que le fait que les numéros de lots de bulletins de vote ne figurent pas dans les documents d’audit du comté de Fulton « contredit les concepts d’exhaustivité, d’existence et d’exactitude » de l’audit de novembre, et « aurait dû être facilement visible pour quiconque effectue un rapprochement, sans parler d’un audit ».

« Ces éléments doivent faire l’objet d’une enquête plus approfondie, et ils indiquent la possibilité qu’il existe des lots manquants qui n’auraient pas été comptés », a déclaré M. Sawyer.

Les avocats du comté qui ont contre-interrogé Sawyer ont fourni peu d’explications ou de réponses avant que le juge n’ordonne officiellement la levée des scellés de tous les bulletins de vote par correspondance afin que l’équipe de Cheeley puisse mener une enquête plus approfondie. Ce processus est en cours.

M. Cheeley a déclaré à Just the News mercredi soir que l’audit en cours avait permis de repérer plusieurs milliers de bulletins de vote par correspondance qui n’avaient pas été comptabilisés correctement ou qui présentaient d’autres problèmes graves.

« L’incapacité du comté de Fulton à rendre compte d’un si grand nombre de lots signalés lors d’un audit de recomptage manuel en novembre équivaut à une faute professionnelle de tabulation électorale », a-t-il déclaré. « Toute personne sachant compter devrait savoir que c’est inacceptable. Ces preuves produites au tribunal le 21 mai ont justifié l’audit que le juge Amero a ordonné sur les bulletins de vote par correspondance et les enveloppes. »

Georgia audit documents expose significant election failures in state's largest county
Records suggest more than 100 batches of absentee ballots in Fulton County could be missing. Some experts see "election tabulation malpractice" as state officials seek to remove county's top election supervisors.

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations