Les premiers résultats de l’audit de Windham sont troublants

Article original datant du 17/05/21

L’hôtel de ville de Windham.

Alors que l’audit scientifico-légal de Windham, New Hampshire, entre dans sa deuxième semaine, une question fréquemment soulevée et répétée par Ken Eyring, résident de Windham et Président du Projet d’Intégrité Gouvernementale (GIP) récemment formé, est que :

« Les machines à voter, telles qu’elles ont été configurées le 3 novembre 2020, montrent que les machines vieillissantes Diebold ES2000 modèle A ne sont pas dignes de confiance. Et par extension… potentiellement, les élections à travers l’état du New Hampshire non plus. »

L’audit, dont UncoverDC rend compte depuis le mois de mars alors que le SB43 était encore en cours de rédaction, commence à attirer l’attention de la nation. Les trois enquêteurs de l’audit sélectionnés (Harri Hursti, Mark Lindeman et Phillip Stark) ont tous des liens avec l’organisation de gauche Verified Voting et ont déclaré publiquement qu’il n’y avait aucune preuve crédible de fraude lors des élections de 2020. Le sénateur d’État Bob Giuda – qui a été un défenseur inébranlable de l’intégrité des élections, tout comme Eyring et de nombreuses autres personnes de la communauté de Windham – a également exprimé son inquiétude quant à la réalisation d’un audit approfondi par le bureau du procureur général du New Jersey.

Après avoir découvert que le flux en direct de l’audit, qui est censé fonctionner 24 heures sur 24, était hors ligne pendant près de deux heures mercredi soir dernier, l’incertitude quant à la position du bureau du procureur général a continué à susciter des questions. L’assistante du procureur général, Anne Edwards, a passé beaucoup de temps la semaine dernière à parler dans les locaux de l’audit avec Jeff Silvestro, directeur de LHS Associates, une entreprise qui assure exclusivement la maintenance des machines à voter Dominion dans l’État du Granite (surnom de l’Etat du New Hampshire), ainsi que dans la majeure partie du New Hampshire.

Le président de la LHS, Jeff Silvestro (en veste sombre et masque), se tient à quelques pas d’une machine à voter pendant l’audit scientifico-légal de l’élection de vendredi à Windham, NH. Nous ne savons pas si cette activité d’audit est visible sur le flux en direct.

Selon M. Eyring, les résultats préliminaires des totaux des votes obtenus en faisant passer tous les bulletins de l’élection générale de Windham du 3 novembre 2020 par les quatre machines à voter configurées le 3 novembre soulèvent des questions importantes. Il a noté que le premier tableau et le premier graphique ci-dessous affichent certains résultats troublants de la course à la représentation de l’État dans le district 7 de Rockingham. M. Eyring, qui pense qu’il est temps de se débarrasser des machines Diebold vieillissantes et d’envisager de procéder à un comptage manuel de chaque vote le soir de l’élection, a élaboré :

« Les résultats de l’audit de chaque machine sont significativement différents des résultats produits le 11/3/20. Pourquoi ? Les résultats de l’audit sont plus proches des résultats du recomptage manuel supervisé par le bureau du Secrétaire d’État qui a eu lieu le 11/12/20, mais ces résultats sont également significativement différents pour cinq des candidats. Cela pourrait être dû au fait que certains des votes comptés lors du recomptage du 11/12/20 l’ont été sur la base d’une intention claire de l’électeur, reconnue par tous les observateurs. »

« Une autre observation troublante est la variation de 2 à 44 voix lorsque les résultats de chaque candidat sont comparés aux résultats de l’audit de chaque machine. Il y a une différence minuscule de 2 voix pour Ioana Singureanu entre les quatre machines et un nombre massif de 44 voix pour Bob Lynn entre AccuVote #2 et AccuVote #4. Une erreur potentielle de 44 votes est inacceptable dans n’importe quelle élection – parce qu’elle pourrait faire en sorte que la mauvaise personne soit déclarée gagnante et ensuite assermentée. »

Eyring fournit également des informations supplémentaires sur d’autres élections dans le New Hampshire, en partageant les résultats des machines de l’élection générale du 11/3/20 et les résultats des machines de l’audit de vendredi. Il note qu’il est important d’être conscient que « l’équipe de vérification judiciaire a attribué des numéros différents à chacune des machines par rapport à la façon dont les fonctionnaires électoraux de Windham numérotent les machines. Afin de comparer avec précision les résultats des machines du jour de l’élection à ceux de la même machine dans l’audit, les numéros des machines dans le tableau d’audit ci-dessous correspondent aux numéros des machines du jour de l’élection. »

Eying a partagé une décomposition du graphique suivant :

« Le tableau de gauche montre la ventilation des totaux des votes des machines le jour de l’élection + les 80 votes des bulletins UOCAVA dans la colonne Totaux. Les bulletins UOCAVA (Uniformed And Overseas Citizens Absentee Voting Act) ne peuvent pas être traités par les machines, ils doivent donc être comptés manuellement. »

« Le tableau de droite montre les résultats de l’audit de tous les bulletins pour chaque numéro de machine. Les colonnes TOTAL pour chaque machine incluent les votes UOCAVA qui ont été comptés le jour de l’élection. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un résultat préliminaire – et que l’équipe d’audit n’a pas encore compté les bulletins UOCAVA – donc afin de comparer les résultats avec ceux de l’élection générale, le petit nombre de votes UOCAVA de novembre est temporairement utilisé. Ces chiffres seront mis à jour en utilisant les votes UOCAVA après que l’équipe d’audit ait compté manuellement ces bulletins.

Vous pouvez ouvrir et agrandir le tableau ci-dessus en cliquant sur ce lien.

Alors que le cinquième jour de l’audit est en cours, Lisa Mazur et d’autres membres du Government Integrity Project tentent toujours de déterminer si les cartes mémoire des quatre machines à voter de Windham ont été compromises pendant l’audit. Et ils continuent de se demander pourquoi la voiture de Jeff Silvestro se trouve sur le parking du Centre de formation Edward Cross à Pembroke, NH, où se déroule l’audit de Windham. Ils ont tenté de poser la question à Silvestro vendredi, mais il les a ignorés et est parti avec sa voiture. Ils aimeraient savoir

1) Qui l’a invité à leur audit ?
2) Pourquoi est-il autorisé à participer à une enquête sur sa propre entreprise ?

La voiture de Jeff Silvestro dans un parking sur le lieu de la vérification judiciaire de Windham, le lun. 17 mai 2021.
Windham, NH Audit Update: Early Results Are Troubling As Dominion Rep's Presence Continues - ...
As the forensic audit in Windham, NH enters week two, the Dominion rep continues to be in attendance and early audit results are concerning.

Chapitres