Les scientifiques du NIAID de Fauci ont participé au sommet du laboratoire de Wuhan…

Le FBI publie des documents sur l’enquête concernant la mort de Seth Rich, membre du Comité National Démocrate
27 avril 2021
Créons un groupe de musique (conditions de participation)
27 avril 2021

Article original datant du 26/04/21

…maintenant effacé d’Internet.

Outre le financement de groupes de recherche collaborant avec l’Institut de Virologie de Wuhan, le Dr Anthony Fauci a également approuvé la participation de chercheurs de l’Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses (NIAID) à une conférence parrainée par le laboratoire que beaucoup suspectent d’être la source du COVID-19.

Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses (NIAID)

La conférence de 2016 sur la « contamination virale et la réponse immunitaire », organisée par la revue scientifique Nature, a été supprimée du site Web sur lequel elle avait été publiée, mais The National Pulse a retrouvé des versions archivées du site. Nous avons également sauvegardé le communiqué de presse de l’Institut de Virologie de Wuhan (WIV).

Deux chercheurs de l’Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses (NIAID) du Dr Fauci étaient présents à l’événement de 2016, qui a abordé les maladies virales émergentes, les contaminations et l’immunité antivirale – tous essentiels à la réponse au COVID-19.

Le Dr Fauci est directeur de l’institut depuis 1984 et reste l’employé du gouvernement américain le mieux payé, malgré une ribambelle de faux pronostics et de mensonges purs et simples.

Au moment de la conférence, le participant Kanta Subbarao était cheffe de la section des virus respiratoires émergents du NIAID et Nancy Sullivan était cheffe de la section de recherche sur la biodéfense au centre de recherche sur les vaccins du NIAID. Mme Sullivan est toujours sous les ordres de M. Fauci, tandis que Mme Subbarao a quitté l’agence pour devenir directrice du Centre de Référencement et de Recherche sur la Grippe, qui collabore avec l’Organisation Mondiale de la Santé.

La conférence d’octobre comportait six sessions : épidémiologie des maladies virales émergentes, infection virale persistante et dérèglement immunitaire, pathogénie virale, intervention immunitaire et prévention des maladies, immunité antivirale innée et induction de l’immunité adaptative systémique.

Parmi ses organisateurs et intervenants figuraient plusieurs chercheurs des institutions du Parti communiste chinois, dont l’actuel directeur du Centre Chinois de Contrôle et de Prévention des Maladies et le directeur général du WIV.

CONFÉRENCE DE LA REVUE NATURE.

Le WIV entretient également des relations étroites avec le Parti Communiste Chinois, signant des accords de « coopération globale » avec les gouvernements municipaux du Parti Communiste Chinois. Les chercheurs ont également reçu des prix de la Ligue de la jeunesse du Parti Communiste Chinois et du Conseil d’État.

Le laboratoire a également retransmis à la télévision le Congrès National du Parti Communiste Chinois. Un communiqué de presse du WIV témoigne :

« Pendant la retransmission, la salle de conférence était parfaitement en ordre. Tout le monde écoutait attentivement le rapport de travail du secrétaire général Hu Jintao et prenait des notes avec attention. L’atmosphère était chargée d’excitation et la salle a résonné de vagues d’applaudissements. »

La conférence fait suite à des rapports révélant que le NIH de Fauci a envoyé des millions de dollars des contribuables américains pour financer des recherches menées par EcoHealth Alliance, le partenaire américain du WIV.

Le NIAID a financé six subventions distinctes pour un total de près de 3 750 000 dollars, axées sur la « compréhension du risque d’émergence du coronavirus de la chauve-souris » en Chine.

Fauci's NIAID Scientists Attended Wuhan Lab Summit, Now WIPED From The Internet.
Scientists working under Dr. Fauci attended a now-scrubbed-from-the-internet conference at the infamous Wuhan Lab in 2016.