Live du 11 Juin 2021

Complot ou pas complot ? L’obstacle de la dissonance cognitive empêche beaucoup de gens de voir ce qui se passe. C’est tellement malsain qu’il est bien plus simple de juste ignorer une telle éventualité et pourtant… Nous mettrons ce live de côté pour passer quelques extraits lors de notre RDV du 22/02/2022 pour voir à ce moment-là si on avait raison ou pas.

Un souci pour regarder le live sur notre site ?
Regardez sur Odysee, DLIVE, Twitch 1, Twitch 2, Twitch 3, 5:5


L’actualité continue sur notre site

Consultez l’ensemble de l’actualité que nous publions chaque jour sur notre site !


Le complot visible aux yeux de tous

Dans un article donné, les informations qui confirment le narratif préféré du journal doivent figurer en haut de l’article, idéalement dans la première phrase.

  • Dans un article donné, les informations qui réfutent un narratif préféré ou confirment un narratif indésirable doivent apparaître plus loin dans l’article, voire pas du tout.
  • Le « héros » d’un article doit être toute personne qui défend les causes du mondialisme, de la mondialisation, du scepticisme à l’égard de l’Amérique et de ses valeurs, et/ou du gauchisme politique.
  • Des « points héros » supplémentaires non officiels sont ajoutés ou soustraits en fonction de la race, du sexe, de l’orientation sexuelle et/ou du statut socio-économique du héros.
  • Le « méchant » d’un article est généralement une personne qui défend les causes du nationalisme, du conservatisme ou des valeurs américaines traditionnelles.
  • Un méchant peut également être quelqu’un qui n’est pas suffisamment indigné par ceux qui n’embrassent pas le gauchisme moderne.
  • Lorsque quelqu’un est un méchant, sa race, son sexe, son orientation sexuelle et/ou son statut socio-économique ne sont pas pertinents, à moins qu’ils ne puissent être utilisés pour le dépeindre sous un jour encore plus défavorable.
  • Les héros n’ont pas besoin d’être de véritables héros ; ils peuvent simplement être des victimes.
  • Les héros sont photographiés de façon glamour lorsque cela est possible.
  • Les méchants obtiennent des photos peu flatteuses, voire aucune.
  • Les erreurs sont acceptables, tant qu’elles ne nuisent pas à la cause du mondialisme ou du gauchisme moderne. Les erreurs qui dépeignent négativement un narratif préféré ou positivement un récit défavorable ne doivent jamais être commises. Jamais.
  • Les corrections doivent être publiées discrètement, au plus profond du journal, voire pas du tout.

Les deux articles les plus importants promouvant la théorie des « origines naturelles » de l’épidémie de COVID-19 ont été rédigés par des scientifiques faisant partie d’une équipe d’ « experts » recrutés par les Académies Nationales des Sciences, de l’Ingénierie et de la Médecine (NASEM), en réponse à la demande d’un responsable de la Maison Blanche.

Ces articles influents ont été largement utilisés par les organisations médiatiques pour promouvoir la théorie des origines naturelles, tout en tournant en dérision les théories alternatives – y compris celle d’une possible fuite de laboratoire – comme des théories du complot.

Les articles semblent avoir fait partie d’un effort coordonné provenant d’une téléconférence organisée le 1er février 2020 par le Dr Anthony Fauci, directeur de l’Institut National des Allergies et des Maladies Infectieuses (NIAID), et le Dr Jeremy Farrar, directeur du Welcome Trust britannique, qui a eu lieu après qu’un groupe de responsables de la santé se soit démené fin janvier 2020 pour répondre aux rapports publics sur un lien potentiel entre le COVID-19 et l’Institut de Virologie de Wuhan en Chine.

À la suite des conversations des responsables, les plateformes de médias sociaux, les responsables de la santé et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont activement supprimé le débat public sur la possibilité que la source soit une fuite de laboratoire.

Le premier article, conçu plutôt comme une lettre ouverte au public, a été publié le 19 février 2020 et signé par un certain nombre de scientifiques. Un courriel envoyé tôt le matin du 6 février 2020 (p. 251), obtenu grâce à une demande de Freedom of Information Act (Loi sur la Liberté de l’information) par U.S. Right to Know, révèle que le président d’EcoHealth, Peter Daszak, a rédigé la lettre appelant à la « solidarité avec tous les scientifiques et les professionnels de la santé en Chine. »

L’organisation de Daszak avait reçu par le passé 3,7 millions de dollars de financement du NIAID de Fauci, dont au moins 600 000 dollars ont été envoyés au Wuhan Institute.

Le laboratoire P4 sur le campus de l’Institut de Virologie de Wuhan à Wuhan, dans la province de Hubei, en Chine, le 13 mai 2020.

La lettre de M. Daszak note que « le partage transparent des données sur cette épidémie est maintenant menacé par des rumeurs et des informations erronées sur ses origines ».

« Nous nous unissons pour condamner fermement les théories de la conspiration suggérant que le COVID-19 n’a pas une origine naturelle », indique la lettre signée par 27 scientifiques.

Le deuxième article, intitulé « The Proximal Origin of SARS-CoV-2« , publié le 17 mars 2020 dans la revue Nature, visait la communauté scientifique. Cet article était dirigé par l’ « auteur correspondant » Kristian Andersen, qui a récemment supprimé tout son profil Twitter, ainsi que quatre autres chercheurs.

Notamment, sur les cinq scientifiques crédités pour la rédaction de l’article, quatre avaient directement participé à la téléconférence Fauci-Farrar – décrite dans un courriel de Farrar du 1er février 2020 (p. 3 197) comme une  » discussion… partagée en toute confidentialité « .

Le seul auteur absent de la téléconférence du 1er février 2020 s’est depuis rétracté.

Un certain nombre d’universitaires, ainsi que les universités dans lesquelles ils travaillent, annoncent ouvertement leurs liens avec la Chine. Par exemple, l’Imperial College de Londres du controversé professeur Ferguson déclare sur son site web que : « L’Imperial College est la première université du Royaume-Uni à collaborer avec des institutions de recherche chinoises » et : « Plus de 600 articles de recherche sont publiés chaque année avec des institutions chinoises ». Étant donné que beaucoup attribuent le premier confinement mis en place par le gouvernement à la modélisation des prédictions de décès du professeur Neil Ferguson de l’Imperial College London, cette information peut susciter de nouvelles inquiétudes.

On va revenir à tous ça mais avant…

En France

« Nous ne proposons pas de limiter les libertés, nous cherchons un moyen de les retrouver »… Ah bon ?

Pendant qu’on parle de « la gifle », le Sénat propose un système pour désactiver vos titres de transport ou votre COMPTE BANCAIRE si vous ignorez votre quarantaine.

Pass sanitaire : la porte ouverte au crédit social

Le pass sanitaire est une atteinte aux droits naturels. Le gouvernement a fini par réussir à imposer le pass sanitaire. En transformant le passeport vaccinal en pass sanitaire, moins fermé, il tient formellement parole sur la « non-obligation vaccinale ».

Grâce à cela, il court-circuite le débat sur l’éthique de la vaccination de masse que le pass implique, et il essaie d’éviter de braquer ceux qui ne veulent pas être vaccinés.

Pour la vaccination, il agira par d’autres voies. En créant un seuil à partir duquel le pass sera obligatoire, il ne serre pas trop le nœud coulant pour éviter que les personnes ne se rebiffent. Serrer sera pour plus tard.

Or, le Conseil de l’Europe affirmait en janvier 2021 dans sa résolution n°2361 que la vaccination ne devait être ni obligatoire ni discriminatoire : «  La vaccination dans les États membres ne doit pas être obligatoire. En outre, les personnes qui n’ont pas été vaccinées ne doivent en aucune manière faire l’objet de discrimination. »

Extrait de la résolution 2361 du Conseil de l’Europe adoptée le 27 Janvier 2021

  • 7.3 en ce qui concerne la garantie d’un taux élevé de vaccination:
  • 7.3.1 s’assurer que les citoyens sont informés que la vaccination n’est PAS obligatoire et que personne ne subit de pression politique, sociale ou autre pour se faire vacciner s’il ne souhaite pas le faire lui-même;
  • 7.3.2 veiller à ce que personne ne soit victime de discrimination pour ne pas avoir été vacciné, en raison de risques sanitaires potentiels ou pour ne pas vouloir se faire vacciner;

Karine Lacombe admise au cercle très exclusif des voyants de la crise du virus du Deep State chinois : « Probablement que nous aurons une 4e vague à l’automne »

« La vaccination va agir  », nous annonce le Dr Lacombe. Donc plus de retour du virus ? Mais si… « mais nous n’aurons pas une quatrième vague de l’intensité des vagues antérieures ». On aura donc une quatrième vague, mais moins forte, parce que sinon, cela voudrait dire que le vaccin ne sert strictement à rien.

Retour au complot (parce qu’il est de plus en plus visible)

Rockefellers et le plan DS

Nous avions parlé du document étrange de la fondation Rockefeller le 29/09/2020 et nous avions dédié beaucoup de temps spécifiquement à ce document le 01/01/2021. Bien entendu, on a été attaqué sévèrement (comme toujours) pour avoir propagé des théories du complot, etc., etc., sauf que cette semaine, sur la chaîne télé qui cumule le plus d’audience aux États-Unis…

Virus invisible

LONDRES – La variante préoccupante du coronavirus Delta, identifiée pour la première fois en Inde, serait 60% plus transmissible que la variante Alpha qui dominait auparavant en Grande-Bretagne, a déclaré mercredi un éminent épidémiologiste britannique.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a déclaré que la réouverture complète de l’Angleterre après le confinement du COVID-19, prévue pour le 21 juin, pourrait être repoussée en raison de la propagation rapide de la variante Delta.

JUST IN – La commission scientifique allemande de vaccination (STIKO) recommande de ne pas vacciner les enfants en bonne santé contre le COVID-19.

Toutefois, la commission recommande la vaccination contre le coronavirus pour les jeunes de 12 à 17 ans présentant certaines conditions préexistantes rares.

Le président américain Joe Biden a déclaré mercredi qu’il allait annoncer un plan de vaccination pour le monde, alors qu’il se rendait en Europe pour son premier voyage à l’étranger en tant que président.
« J’en ai un, et je vais l’annoncer », a déclaré M. Biden aux journalistes avant de monter à bord d’Air Force One.

Partagez cette partie autour de vous. C’est important !

Un des spécialistes les plus calés niveau vaccins nous met en garde contre la technologie vaccinale ARN. Regardons cette vidéo et voyons de quoi il s’agit exactement. C’est cette partie là que nous devons re-regarder le 22/02/2022. Nous prions pour que nous ayons tort mais une hypothèse macabre commence à se former dans un avenir proche.

Le vaccin ARN compromettrait notre système immunitaire. Le Covid-19 semble avoir un frère maléfique que nous avons abordé en Octobre 2020, en lisant la lettre de l’archevêque Vigano, notamment ce passage :

‘Le prix de ces concessions du Fonds Monétaire International sera la renonciation à la propriété privée et l’adhésion à un programme de vaccination contre les Covid-19 et Covid-21 promu par Bill Gates avec la collaboration des principaux groupes pharmaceutiques… »

Le Covid-21 est à nos portes. Si la thèse du Dr. Geert Vanden Bossche s’avère juste, nous sommes à quelques mois du début d’un événement… je n’ai pas de mots pour le décrire. Je ne suis pas le seul à le penser (exemple : article The Atlantic, 26/03/2021). Il y a eu aussi un film qui est sorti cette année avec un titre intéressant. (COVID-21: Lethal Virus) Pourquoi ce film dans ce contexte ?

L’hypothèse est simple. Il y a complot. Le vaccin ARN Covid-19 sert à détruire le système immunitaire et préparer le terrain pour l’arrivée du Covid-21. Quand ce dernier arrivera, des millions de personnes devront faire face au virus avec un système immunitaire affaibli et le nombre de morts va exploser. Cela va donner les arguments aux États pour forcer la vaccination à ceux qui ne l’ont pas encore reçue avec la vaccination en anneau et le passe sanitaire en France, et avec des systèmes similaires pour d’autres pays. Ceux qui prendront le vaccin, se retrouveront dépendants aux vaccins pour toute type de maladie étant donné que leur système immunitaire sera affaibli ou détruit. Ils seront donc dépendants de la Big Pharma car ce n’est plus notre système immunitaire qui nous protégera des maladies mais nos vies qui dépendront des vaccins spécialisés. Cela rappelle énormément une partie du modèle économique de Microsoft qui permet l’existence des virus et qui a créé tout un marché d’antivirus… On peu élargir le scénario avec les conséquences graves que cela aura pour la démocratie et les rapports de pouvoir mais là déjà, il y a de quoi se tirer une balle. Je prie tous les jours pour me trompet ! J’espère que je me trompe !! Je ne veux surtout pas avoir raison !!!

Voici quelques autres liens pour approfondir par vous mêmes :

Fraude électorale

Un certain nombre de délégués de divers États se sont rendus sur le site de l’audit juridique qui se déroule actuellement dans le comté de Maricopa sur les résultats de l’élection de 2020. Comme le rapporte National File, les États qui ont envoyé des délégués en visite jusqu’à présent sont la Pennsylvanie, le Nevada, la Géorgie, l’Alaska et le Colorado. Beaucoup de ces délégués comprenaient des législateurs d’État pro-Trump, qui pourraient finir par plaider pour un audit judiciaire des résultats des élections dans chacun de leurs propres États.

Suzi Voyles, directrice de bureau de vote, affirme que lors du dépouillement des bulletins de vote par correspondance pour l’élection présidentielle de 2020, des milliers, voire des dizaines de milliers, de bulletins destinés à Joe Biden, alors candidat démocrate à la présidence, semblaient avoir été photocopiés.
 […]

« Ils étaient tous étrangement immaculés », a déclaré Mme Voyles, qui surveille depuis 20 ans les élections dans le comté de Fulton, qui comprend une grande partie d’Atlanta.

Mercredi matin, l’audit épique de l’Arizona s’est poursuivi avec seulement TROIS palettes intactes restantes.

Christina Bobb a rapporté sur OAN que « nous trouverons probablement substantiellement moins que 2,1 millions de bulletins de vote en raison de grandes divergences entre le nombre de bulletins répertoriés et le nombre réellement compté ».

Dans certaines boîtes, il manque jusqu’à 20 % des bulletins.

Soutenons un des rares médias qui ne porte pas d’œillères (NEXUS)

De temps en temps, nous allons vous offrir un abonnement annuel à ce magazine qui refuse de tomber dans le jeu de la  »rhétorique » et qui explore la réalité dans tous ces aspects, en quête de vérités vraies. Pour gagner cet abonnement, vous n’avez qu’à écrire dans le tchat Telegram que vous voulez le gagner. Nous choisirons l’un d’entre vous lors du live.

Ce magazine se fait attaquer injustement en ce moment. Ils ont besoin de notre soutien. Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde et  »votons » avec nos actes.

Bonus

Fake News media

En conséquence, nous avons déterminé que les preuves ne permettaient pas de conclure que l’USPP avait nettoyé le parc le 1er juin 2020, afin que le président Trump de l’époque puisse y entrer.

Selon Felix Salmon d’Axios, près de la moitié des allocations chômage versées par le gouvernement américain au cours de l’année écoulée pourraient avoir été volées par fraude, la majeure partie finissant en fin de compte à l’extérieur du pays, probablement entre les mains de syndicats du crime étrangers en Chine, au Nigeria, en Russie et ailleurs.

Selon certaines estimations, la fraude au chômage pendant la pandémie pourrait « facilement atteindre 400 milliards de dollars », car les États n’étaient pas préparés à la vague sans précédent de demandes d’allocations de chômage.

Ashli Babbitt a été mortellement touchée à l’épaule après avoir réussi, avec des centaines d’autres personnes, à pénétrer dans le bâtiment du Capitole pour tenter d’empêcher la certification des votes du collège électoral le 6 janvier 2021.

En plus de réclamer l’identité du tireur, la famille demande également l’accès aux images de la fusillade, aux documents recueillis lors de l’enquête de la police métropolitaine et aux déclarations des témoins, indique l’action en justice.

« C’est l’une des préoccupations que nous avons du point de vue de la sécurité nationale, car il semble y avoir une sorte de congruence ou d’intersection entre ces UAP (Phénomène aérospatial non-identifié) ou observations d’OVNI et notre technologie nucléaire avec la propulsion nucléaire, la production d’énergie nucléaire ou les systèmes d’armes nucléaires », a déclaré Elizondo.

Après avoir dit que d’autres pays ont connu des incidents similaires, Elizondo a ajouté : « Dans notre pays, nous avons eu des incidents où ces UAP ont interféré et ont effectivement mis hors service nos capacités nucléaires ».

ProPublica a obtenu une vaste quantité de données de l’Internal Revenue Service sur les déclarations d’impôts de milliers de personnes parmi les plus riches du pays, couvrant plus de 15 ans. Ces données offrent un aperçu sans précédent de la vie financière des titans américains, dont Warren Buffett, Bill Gates, Rupert Murdoch et Mark Zuckerberg. Elles montrent non seulement leurs revenus et leurs impôts, mais aussi leurs investissements, leurs transactions boursières, leurs gains au jeu et même les résultats des audits.

Ensemble, ils démolissent le mythe fondamental du système fiscal américain, à savoir que chacun paie sa juste part et que les Américains les plus riches paient le plus. Les dossiers de l’IRS montrent que les plus riches peuvent – en toute légalité – payer des impôts sur le revenu qui ne représentent qu’une infime partie des centaines de millions, voire des milliards, que leur fortune fait croître chaque année.

Et pourtant:

Twitter ne prend aucune mesure à l’encontre de l’article de ProPublica sur les fuites fiscales « illégales », bien qu’il ait censuré la couverture de Hunter Biden.

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations