Live du 15 Juin 2021

Le département de la justice américain a saisi des enregistrements de métadonnées de Schiff et de Swalwell en 2017/2018 pour découvrir qui divulguait des informations sur l’enquête russe
15 juin 2021
La fraude statistique : Un exemple détaillé
15 juin 2021

Ce live est une sorte de suite au précédent. Plus le temps passe, plus les choses deviennent claires. Q disait que ça sera biblique et il ne se trompait pas. Les changements sont en train de se faire devant nos yeux. Soyons attentifs. Venez nombreux et partagez 🙏

Un souci pour regarder le live sur notre site ?
Regardez sur Odysee, DLIVE, Twitch 1, Twitch 2, Twitch 3, 5:5


L’actualité continue sur notre site

Consultez l’ensemble de l’actualité que nous publions chaque jour sur notre site !


Des sénateurs US exposent le complot du COVID au public américain

Dans cette vidéo, plusieurs sénateurs américains s’expriment publiquement sur la situation, prés de 18 mois après le début de la crise COVID.

Ils dénoncent notamment :
– Le rôle prépondérant du PCC dans la création et la libération du virus
– La responsabilité de Fauci
– La complicité de Big Tech et des médias mainstream pour censurer toute tentative de narratif alternatif en usant de mensonge et d’intimidation
– L’existence de traitements thérapeutiques (Ivermectine) massivement censurés
– Les dizaines de milliers de décès qui auraient pu être évités si ces traitements n’avaient pas été massivement censurés

Enfin il est également mentionné que grâce à la censure bienveillante de Big Tech, la Chine a disposé de 18 mois pour faire disparaître les preuves, et qu’il est ainsi probable que l’on ne connaîtra jamais le fin mot de l histoire.

On apprend enfin qu’une refonte de la fameuse section 230 ainsi qu’un projet de loi sont en cours pour pallier la situation.

Jon Stewart nous donne sans l’ombre d’un doute sa vision des « Origines du Covid »

Daszak: Mes collègues chinois développent des virus tueurs

Peter Daszak est un zoologue britannique et un expert en écologie des maladies, et notamment en zoonoses. Il est actuellement président d’EcoHealth Alliance, une organisation non gouvernementale à but non lucratif basée à New York et qui soutient divers programmes de santé à travers le monde et œuvre pour la prévention des pandémies. Il est chercheur, consultant et expert public spécialiste des épidémies de zoonoses comme le virus du deep state chinois, Ebola ou Nipah entre autres.

Manipulation médiatique

 »La perquisition a été menée par la section financière de la police judiciaire de Marseille. Elle avait pour seul objectif de saisir des documents, dans le cadre d’une enquête préliminaire pour «suspicion de prise illégale d’intérêt» et «détournement de fonds publics». Aucune garde à vue n’est prévue à ce stade, indique au Figaro une source policière. »

Rien à voir avec Didier Raoult

« En 2018, Marsactu avait révélé les soupçons de l’AFA autour d’un présumé conflit d’intérêts entre l’ancien président-direction général de l’IRD, Jean-Paul Moatti, et son épouse, Yolande Obadia, présidente de l’IHU, portant sur plusieurs conventions entre les deux institutions scientifiques et notamment la location de bureaux de l’IHU à l’IRD. »

À mettre dans le contexte

« C’est mon souhait » : le général François Lecointre explique pourquoi il quitte ses fonctions

Audit électoraux

Un fonctionnaire électoral du comté de Fulton, en Géorgie, admet que les documents de la chaîne de possession légalement requis manquent sur 24 % des bulletins de l’élection de 2020 – soit 1 bulletin sur 4 !

« Nous avons constaté une différence entre 5 et 10 % des votes », déclare à NATIONAL FILE Josh Barnett, un organisateur de l’audit qui a mené la campagne de déclaration sous serment pour que l’audit ait lieu. « Il semble que deux cent mille bulletins ne soient pas comptabilisés. Les bulletins de vote ont disparu. »

AZ Audit n’a jamais dit « l’audit sera fait le 6/14 ».

1. Ils ont dit que le comptage brut des bulletins de vote sera fait aujourd’hui.
(Premier passage pour compter les bulletins de vote et comment ils montrent le vote présidentiel).
2. Ils doivent encore finir de tester le papier de tous les bulletins de vote.
3. Et d’autres tests médico-légaux qu’ils font.
(Ces deux étapes disqualifieront certains des bulletins trouvés et comptés au point 1).
4. Et rédiger leur rapport.
5. Et le soumettre au Sénat.
6. Puis le Sénat l’examinera.
7. Puis le Sénat éditera un rapport public.
8. Puis le Sénat publiera le rapport public.

Exemple documenté de fraude statistique

Ou comment une petite note en bas de page peut augmenter le nombre de décès du virus du deep state chinois de 20%

Panic in DC

Le DOJ a saisi des enregistrements de métadonnées de Schiff, Swalwell en 2017/2018 pour découvrir qui divulguait des informations sur l’enquête russe.

Gare aux terroristes Qanon, c’est reparti pour un tour

Le FBI a averti les législateurs que les théoriciens de la conspiration en ligne de QAnon pourraient commettre d’autres actes de violence en passant du rôle de « soldats numériques » à celui d’acteurs du monde réel après l’attentat du 6 janvier contre le Capitole.

Ce changement est alimenté par la conviction de certains des adeptes les plus militants de la conspiration qu’ils « ne peuvent plus faire confiance au plan » établi par son mystérieux porte-étendard, connu simplement sous le nom de « Q », selon une évaluation non classifiée des menaces du FBI sur QAnon envoyée aux législateurs la semaine dernière, qui a été obtenue par CNN.

«  Nous estimons que certains adhérents DVE de QAnon commenceront probablement à croire qu’ils ne peuvent plus « faire confiance au plan » mentionné dans les messages de QAnon et qu’ils doivent cesser de servir de « soldats numériques ». le plan » dont il est question dans les messages de QAnon et qu’ils ont l’obligation de passer du statut de « soldats numériques » à celui de et de s’engager dans la violence dans le monde réel, y compris en faisant du mal aux membres perçus de la « cabale » tels que les démocrates et les républicains. »

G7 : Bienvenue au club!

« …Je pense que c’est formidable d’avoir un président américain qui fait partie du club et qui est très désireux de coopérer », a déclaré le président français Emmanuel Macron.

Il s’agit d’une citation du président français. Lui et beaucoup d’autres dirigeants avant lui, en France et dans toute l’Europe, ont arnaqué les États-Unis comme jamais auparavant. Nous étions traités de manière très injuste avec des accords commerciaux horribles, et nous payions pour une grande partie de leur défense. Ils profitaient des États-Unis et c’est pourquoi, bien sûr, ils apprécient Biden, car ils seront désormais autorisés à reprendre leurs anciennes méthodes d’escroquerie. Si j’étais un dirigeant de ces pays, j’aimerais moi aussi Biden bien mieux que le président Trump. Ils vont maintenant s’enrichir aux dépens des États-Unis, comme ils l’ont fait par le passé, jusqu’à ce qu’un changement soit opéré. Je suis pour l’AMERIQUE D’ABORD !

Une réalité superposée devant nos yeux

Séance de photos autour d’un monolithe numérique au sommet de l’OTAN

Défilé Écarlate au G7

La Bête sur les Eaux

Le Grand Problème des complotistes…

L’Algérie est complotiste (oui, oui, tout le pays!)

Les autorités algériennes affirment que ce retrait est motivé par « le non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie », a affirmé le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer, cité par l’agence officielle APS.

Ils ne pourront plus marcher dans la rue…

Son nom est Nicholas Watt – Rédacteur politique, BBC Newsnight – BBC.

« Nicholas « Nick » Watt est un journaliste britannique. En 2016, il est devenu rédacteur en chef politique de l’émission Newsnight de la BBC.