Live du 24 nov 2020

Le coût (élevé) du confinement : Un rapport préliminaire
24 novembre 2020
ALERTE INFO : Le KRAKEN vient d’être relâché !!!
25 novembre 2020

Lou Dobbs, une figure importante à la télévision US, sur CNN.
En 2006, il a fait un rapport complet sur les liens entre le Venezuela et Smartmatic. Les démocrates du Congrès ont écrit au Département du Trésor pour enquêter sur les liens entre le Venezuela et Smartmatic.

Mais maintenant, quiconque soulève ces questions en 2020 est un « théoricien de la conspiration » ?

Ces derniers jours, de multiples allégations ont affirmée que Sidney Powell a été écartée de l’équipe légale de Trump.
Ces allégations sont erronnées.
Sidney Powell déclare ne jamais avoir fait parti de l’équipe légale de Trump.
Elle réalise son action non pas au nom de Trump, mais au nom du peuple américain.

Le Général Flynn a publié le communiqué suivant émanant de Sidney Powell (elle n’a pas été en mesure de le publier elle-même car Twitter avait bloqué son compte pour 12h):

« Je suis d’accord avec la déclaration de la campagne selon laquelle je ne fais pas partie de l’équipe juridique de la campagne. Je n’ai jamais signé de mandat de représentation ni envoyé au président ou à la campagne une facture pour mes dépenses ou mes honoraires.

Mon intention a toujours été de dénoncer toutes les fraudes que j’ai pu trouver et de laisser les choses aller où elles peuvent – que ce soit sur les républicains ou les démocrates.

Les preuves que je rassemble sont accablantes : cet outil logiciel a été utilisé pour faire passer des millions de votes du président Trump et d’autres candidats républicains à Biden et à d’autres candidats démocrates. Nous sommes en train de préparer notre procès et prévoyons de le déposer cette semaine. Ce sera épique.

Nous ne permettrons pas que cette grande République soit volée par des communistes de l’extérieur et de l’intérieur ou que nos votes soient altérés ou manipulés par des acteurs étrangers à Hong Kong, en Iran, au Venezuela ou en Serbie, par exemple, qui n’ont aucun respect pour la vie humaine ni pour les personnes qui sont le moteur de ce pays exceptionnel.

Nous avons élu Donald Trump et d’autres candidats républicains pour restaurer la vision de l’Amérique comme un lieu de vie, de liberté et de poursuite du bonheur.

Vous pouvez contribuer à cet effort en versant une contribution non déductible des impôts à www.DefendingTheRepublic.org. #KrakenOnSteroids »




La lettre de la GSA oblige Biden à divulguer les conflits d’intérêts avec lui-même et son équipe, y compris les ressortissants et agents étrangers.

(II) interdit à un membre de l’équipe de transition
les conflits d’intérêts ».

Trump met Biden échec et mat ! 🔥


Je tiens à remercier Emily Murphy, de la GSA, pour son dévouement et sa loyauté sans faille envers notre pays. Elle a été harcelée, menacée et maltraitée – et je ne veux pas que cela lui arrive, ni à sa famille, ni aux employés de la GSA. Notre affaire se poursuit FORTEMENT, nous continuerons à faire le bien…
…se battre, et je crois que nous vaincrons ! Néanmoins, dans le meilleur intérêt de notre pays, je recommande à Emily et à son équipe de faire ce qui doit être fait en ce qui concerne les protocoles initiaux, et j’ai dit à mon équipe de faire de même.

Qu’est-ce que le fait que la GSA soit autorisée à travailler de manière préliminaire avec les Démocrates a à voir avec la poursuite de nos différentes affaires sur ce qui sera considéré comme l’élection la plus corrompue de l’histoire politique américaine ? Nous avançons à toute vitesse. Nous ne céderons jamais aux faux bulletins de vote & « Dominion ».

Souvenez-vous, la GSA a été formidable, et Emily Murphy a fait un excellent travail, mais la GSA ne détermine pas qui sera le prochain président des États-Unis.



Le 12 Novembre, Trump a signé un ordre exécutif concernant l’appareil militaro-industriel chinois, qu’il associe à une menace pour la sécurité des US.

Ainsi, de multiples investissements dans ces entreprises deviendront interdits à partir de janvier prochain.
Il est encore un peu tot pour établir quelles ramifications peuvent découler de ce document et dans quel objectif il a été rédigé.
Néanmoins il est possible que ce soit en lien avec les multiples allégations de corruption entre la famille Biden et la Chine.

Voici l’introduction de ce texte:
« Je, DONALD J. TRUMP, Président des États-Unis d’Amérique, constate que la République populaire de Chine (RPC) exploite de plus en plus les capitaux américains pour financer et permettre le développement et la modernisation de ses appareils militaires, de renseignement et de sécurité, ce qui continue à permettre à la RPC de menacer directement le territoire national des États-Unis et les forces américaines à l’étranger, notamment en développant et en déployant des armes de destruction massive, des armes conventionnelles avancées et des cyberactions malveillantes contre les États-Unis et leur population.

La clé du développement des appareils militaires, de renseignement et de sécurité de la RPC est l’importante économie du pays, ostensiblement privée. Grâce à la stratégie nationale de fusion militaire et civile, la RPC augmente la taille du complexe militaro-industriel du pays en obligeant les entreprises civiles chinoises à soutenir ses activités militaires et de renseignement. Ces entreprises, tout en restant ostensiblement privées et civiles, soutiennent directement les appareils militaires, de renseignement et de sécurité de la RPC et contribuent à leur développement et à leur modernisation.

Dans le même temps, ces sociétés mobilisent des capitaux en vendant des titres à des investisseurs américains qui négocient sur des bourses publiques ici et à l’étranger, en faisant pression sur les fournisseurs d’indices et les fonds américains pour qu’ils incluent ces titres dans les offres du marché, et en se livrant à d’autres actes pour garantir l’accès aux capitaux américains. De cette manière, la RPC exploite les investisseurs américains pour financer le développement et la modernisation de son armée.

J’estime donc que le complexe militaro-industriel de la RPC, en soutenant directement les efforts des appareils militaires, de renseignement et de sécurité de la RPC, constitue une menace inhabituelle et extraordinaire, dont l’origine se situe en grande partie en dehors des États-Unis, pour la sécurité nationale, la politique étrangère et l’économie des États-Unis. Afin de protéger la patrie et le peuple américain, je déclare par la présente une urgence nationale en ce qui concerne cette menace. »



Petit point sur les stock markets

Le Parisien est en train de virer totalement conspirationniste… Contre-attaque imminente des «fact-checkers» dans 3… 2…. 1… … ou pas !


Hasard ou clin d’œil ? Suivant une tradition américaine, le président en exercice doit choisir parmi deux dindes laquelle il doit pardonner.

La Maison Blanche a tweeté hier pour demander au public quelle dinde devrait être pardonnée, et présente deux dindes, nommées Cob et Corn.


Les superbes dessins de Raphaël