Live du 25 mai 2021

Big Pharma prépare déjà des vaccins pour la prochaine pandémie mondiale
25 mai 2021
Biden en panique après que CNN ait révélé qu’il a annulé l’enquête sur les origines du COVID
27 mai 2021

Une cascade d’informations vous attend dans ce live. Pendant qu’en France, l’état profond prépare sa « solution finale », aux États-Unis, les patriotes sont en train de revenir en force. La tempête est sur le point de changer de nature et la transition vers la phase suivante a déjà commencé. Venez nombreux et partagez 🙏

Un souci pour regarder le live sur notre site ?
Regardez sur Odysee, DLIVE, Twitch 1, Twitch 2, Twitch 3, 5:5


L’actualité continue sur notre site

Consultez l’ensemble de l’actualité que nous publions chaque jour sur notre site !


Cascade d’informations !

Big brother is watching you

Les données de localisation mobiles de plusieurs millions de britanniques ont été analysées à leur insu par le gouvernement afin d’étudier le comportement des personnes vaccinées. L’affaire révélé par le Telegraph provoque l’indignation au Royaume-Uni.

«Entre les passeports Covid imminents et la surveillance téléphonique des vaccins, ce gouvernement est en train de transformer la Grande-Bretagne en un Etat Big Brother sous couvert du Covid. Cela devrait nous réveiller tous.», a notamment déclaré Silkie Carlo de l’ONG de défense de la vie privée Big Brother Watch au quotidien le Daily Telegraph.

La «vaccination en anneau» : Le nouveau délire du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale (COSV)

La vaccination en anneau est une « stratégie de vaccination utilisée en situation épidémique pour éviter la diffusion de l’agent infectieux à partir d’un foyer de transmission. Cette stratégie consiste à vacciner tous les individus ayant été en contact avec un sujet présentant une infection confirmée, ainsi que toutes les personnes en contact avec ce premier cercle de sujets contacts »

Le colère de Richard Boutry sur TPMP

Les dangers des vaccins

De plus en plus de cas d’AVC, et de plus en plus de personnes vaccinées parmi les cas.

Voici le témoignage d’un sapeur-pompier extrêmement courageux qui témoigne, après avoir déposé une nouvelle personne suspectée d’AVC aux urgences de l’hôpital Saint-Joseph Saint-Luc de Lyon.

Sur Twitter, florilège de commentaires on-ne-peut-plus éclairés de la part de tous les Jean-Michel Je-Sais-Tout… Quelques morceaux choisis (attention, du très haut niveau d’argumentation) :

  • Une vidéo sortie d’on ne sait où et on en fait une généralité. Le nombre des vaccinés augmente, vous devenez de moins en moins crédibles

  • Aucune preuve de lien. On vaccine énormément de personnes âgées pour le moment et certaines font des AVCs. Logique: elles sont âgées!

  • Le nbre de vaccinés augmentent et le nbre d effets indésirables graves aussi.

  • LoL c’est normal que de plus en plus de gens amenés soit vaccinés puisque la majorité des personnes a risque d’AVC sont vaccinées.

  • ce mec ferait mieux de se taire. Aucune preuve scientifique. juste son ressenti ? C’est assez ironique de sa part de fumer sa clope en même temps que mettre en évidence ce soit disant facteur de risque alors qu’il le tient dans sa main… abruti.

 

Guyane – La sénatrice Marie-Laure Phinéra-Horth refuse le vaccin, 2 personnes de son entourage en sont mortes, dont son père.

Médias de masse en France

Quotidien passe à l’attaque :

« On m’a dit qu’il ne fallait surtout pas mentionner que c’était un partenariat » Un influenceur raconte comment il a été contacté pour faire la mauvaise publicité du vaccin Pfizer

Série Pilule Rouge

Pilules Rouges

Cascade d’informations (Dan Scavino et Q)

Tweet de Dan Scavino :

Posts de Q mot  »cascade »

Résultats de recherche  »Carter Page » sur notre site

Durée de la vidéo du tweet 37sec – Post 37

Heure du Tweet 22h07 (Washington Time)

L’affaire de fraude contre la « Fondation Clinton » vient de devenir très intéressante

C’est en fait presque impossible, mais deux lanceurs d’alerte du nom de Lawrence W. Doyle et John F. Moynihan essaient de [faire tomber la Fondation Clinton].[…]

Les dossiers de cette affaire sont scellés, mais nous pouvons vous dire ceci : un juge du tribunal fiscal des États-Unis a ordonné à l’Internal Revenue Service (IRS – Service américain des Impôts) de révéler s’il a mené une enquête criminelle sur la Fondation Clinton.[…]

Le juge chargé de l’affaire a relevé une « lacune » dans les dossiers de l’IRS et a déclaré que l’affirmation du Service selon laquelle il n’avait jamais mené d’enquête criminelle sur l’organisation caritative des Clinton « n’était pas étayée par le dossier administratif et constituait donc un abus de discrétion ».

Désormais, l’IRS devra s’exprimer officiellement et s’exposer à de graves accusations de fraude s’il ment.

Les premières arrestations ?

Une analyste du FBI a pris des documents sur Ben Laden et Al-Qaïda et les a gardés pendant des années :

Trump de retour en force

Déclaration de Donald J. Trump, 45e président des États-Unis d’Amérique (Durham)
« Où est Durham ? Qu’est-il arrivé au rapport Durham ? » :

Trump tiendra bientôt des meetings politiques dans quatre États :

Trump : « Quelque chose doit être fait avant 2022″

L’armée US

La garde nationale quitte Washington DC. 11.4 ?

Des dizaines de milliers de marins et de Marines participeront au plus grand exercice naval américain depuis une génération, afin de tester la façon dont les services se battront sur de vastes distances en vue d’un éventuel conflit avec la Chine ou la Russie.
Des porte-avions, des sous-marins, des avions, des navires sans pilote et environ 25 000 personnes participeront à l’exercice à grande échelle 2021, qui débutera à la fin de l’été. Cet exercice massif s’étendra sur 17 fuseaux horaires et réunira des marins et des marines aux États-Unis, en Afrique, en Europe et dans le Pacifique.

Virus, vaccins

La piste de la zoonose de moins en moins probable

Du personnel du laboratoire de Wuhan serait tombé malade dès novembre 2019. Le Wall Street journal révèle que trois chercheurs auraient été hospitalisés quelques semaines avant le premier cas covid officiellement recensé par Pékin.

18 avril 2020

Vendredi, à la Maison Blanche, le Dr Anthony Fauci a rejeté la théorie du complot selon laquelle le nouveau coronavirus aurait été créé dans un laboratoire chinois.

Le Dr Fauci, principal expert national en matière de maladies infectieuses, a déclaré que les preuves disponibles sur les origines du virus sont « totalement cohérentes avec un saut d’une espèce d’un animal à un humain ».

Mai 2021

Le Dr Anthony Fauci appelle désormais à une enquête plus approfondie sur les origines du COVID-19, contrairement à son rejet de l’hypothèse de la fuite du laboratoire de Wuhan l’année dernière.

Le principal conseiller médical du président Joe Biden, qui dirige l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses depuis 1984, s’est dit incertain lorsqu’il a été interrogé par Katie Sanders de Politifact pour savoir s’il était toujours convaincu que le COVID-19 était apparu naturellement.

 » Non, en fait. … Non, je ne suis pas convaincu de cela. Je pense que nous devrions continuer à enquêter sur ce qui s’est passé en Chine jusqu’à ce que nous découvrions au mieux de nos capacités ce qui s’est passé exactement », a déclaré Fauci lors de l’interview du 11 mai. « Il est certain que les personnes qui ont enquêté sur le sujet disent qu’il s’agissait probablement de l’émergence d’un réservoir animal qui a ensuite infecté des individus, mais il pourrait s’agir d’autre chose, et nous devons le découvrir. Donc, vous savez, c’est la raison pour laquelle j’ai dit que j’étais parfaitement favorable à toute enquête sur l’origine du virus. »
(traduction de l’article en cours)

Tucker Carlson: D’où vient le coronavirus ?

Les « fact checkers » financés par les producteurs de vaccins.

PolitiFact, un groupe de vérification des faits lauréat du prix Pulitzer, a rétracté un rapport de septembre 2020 qualifiant l’analyse d’un virologue de Hong Kong selon laquelle le COVID-19 provenait d’un laboratoire de « théorie du complot démystifiée ».

« L’affirmation est inexacte et ridicule », peut-on lire dans la vérification originale des faits, selon The Epoch Times. Nous lui attribuons la note « Pants on Fire » !

( NDLR : Mentir à tel point que, théoriquement, votre pantalon s’enflamme. Popularisé par le chant de la maternelle « liar liar pants on fire ! ». https://www.urbandictionary.com/define.php?term=pants%20on%20fire )

Une note de l’éditeur lundi indique que le groupe a supprimé mais archivé la déclaration originale.

« Lorsque cette vérification des faits a été publiée pour la première fois […] les sources de PolitiFact comprenaient des chercheurs qui affirmaient que le virus SRAS-CoV-2 ne pouvait pas avoir été manipulé. Cette affirmation est maintenant plus largement contestée. Pour cette raison, nous retirons cette vérification des faits de notre base de données en attendant un examen plus approfondi. Actuellement, nous considérons que l’affirmation n’est pas étayée par des preuves et qu’elle est contestée. »

Projet Veritas frappe encore plus fort

Facebook cherche à faire taire ceux qui dénoncent les dangers des vaccins :

Ghislaine Maxwell

Ghislaine Maxwell veut la divulgation des victimes et des co-conspirateurs non inculpés avant le 27 septembre, plusieurs semaines avant le procès :
24 mai – le gouvernement divulgue l’identité des victimes présumées.
27 septembre (9 semaines avant le procès) – le gouvernement divulgue les documents relatifs à la loi Jencks/3500 Giglio, les preuves et avis prévus par la règle 404(b), la liste des témoins du gouvernement liste de témoins du gouvernement, toute déclaration de co-conspirateur qu’il a l’intention d’introduire au procès, et la liste de témoins du gouvernement.
l’identité de tout co-conspirateur non accusé.

Epstein (et un peu de Bill aussi)

Les gardiens de la cellule d’Epstein admettent avoir « falsifié des dossiers » et ont conclu un accord pour éviter la prison
 »Les employés de la prison, Tova Noel et Michael Thomas, ont tenu des registres indiquant qu’ils avaient effectué les contrôles de santé requis sur Epstein la nuit de sa mort, qui est entourée de controverse. Après avoir été accusés de falsification de registres en 2019, les gardiens ont admis cette semaine à propos des comptages et les rondes requis, qu’ils ont « délibérément et sciemment rempli des bordereaux de comptage et de ronde matériellement faux. » » :

Bill Gates aurait espéré que Jeffrey Epstein l’aide à gagner un prix Nobel
 »Selon un rapport publié mardi, Bill Gates a courtisé Jeffrey Epstein en croyant que le pédophile bien connu pourrait l’aider à obtenir le prix Nobel de la paix.
Le couple s’est rendu au domicile strasbourgeois de Thorbjorn Jagland, qui présidait à l’époque le comité d’attribution du prix de la paix, note le journal, précisant que M. Gates était présenté comme lauréat à l’époque. »
:

La Suède abandonne les tests PCR

La technologie PCR utilisée dans les tests de détection des virus ne peut pas faire la distinction entre les virus capables d’infecter les cellules et les virus rendus inoffensifs par le système immunitaire, et ces tests ne peuvent donc pas être utilisés pour déterminer si une personne est infectieuse ou non.[…]

Les critères recommandés pour évaluer l’absence d’infection sont donc basés sur une amélioration clinique stable avec absence de fièvre pendant au moins deux jours et au moins sept jours depuis le début des symptômes.
(en cours de traduction)

Fraude électorale USA

Maricopa County (AZ)

L’audit reprend et continue, peu importe les efforts de l’état profond de l’arrêter. Voici quelques explications qui aident à comprendre cet audit :

Windham

 »Les enquêteurs ont indiqué en début de semaine dernière que les lignes de pli pourraient être un problème. Ils ont passé la journée de samedi à recréer deux élections fictives distinctes dans l’espoir de déterminer la cause des écarts sans précédent entre les totaux des résultats des élections du 3 novembre et les totaux du recomptage des élections du 12 novembre. Se concentrant sur le pourcentage d’erreurs possibles dues aux plis des bulletins de vote, Harri Hursti et Phillip Stark ont expliqué à Nick Moseder et Lisa Mazur (voir l’interview dans la vidéo ci-dessous) qu’ils ont mis en place deux séries d’élections fictives, chacune conçue pour essayer de déterminer comment des voix ont été enlevées aux candidats républicains et comment des voix ont été ajoutées à Kristi St Laurent.
Une théorie potentielle suggérait que les machines pouvaient rejeter des bulletins spécifiques (par exemple, les bulletins qui votaient directement pour les quatre candidats républicains) et compter l’ensemble du bulletin comme un sur-vote. Ce scénario pourrait se produire si, après avoir voté pour les quatre candidats républicains, la machine lit le pli du bulletin (qui apparaît ensuite sur le bulletin et se trouve juste à la hauteur du nom de St. Laurent) comme un vote pour un cinquième candidat – un candidat supplémentaire. Dans le cas d’un sur-vote, tous les votes sur le bulletin sont annulés et rapportés comme des blancs. En effet, à l’issue de leur expérience, les enquêteurs ont expliqué qu’ils avaient découvert que les machines de Windham lisaient le pli comme ils le supposaient, avec, selon Phillip Stark, un taux d’erreur étonnant allant de 25 % à 72 %. »

Géorgie

John Fredericks rapporte que le juge Amero va commencer à DÉCERTIFIER l’élection en Géorgie s’il est déterminé que des bulletins ont été comptés deux fois.
Sachant le nombre de fraudes qui ont eu lieu en Géorgie, c’est énorme !

Exposition d’un réseau à Naples

Le maire de Naples a accusé certains fonctionnaires du comté de Collier de gérer un réseau de prostitution enfantine à partir de l’aéroport de Naples, selon un employé de la ville.[…]

Selon la plainte de 7 pages, l’actuel maire de Naples pense que l’ancien maire et le shérif dirigeaient un réseau de prostitution enfantine à partir de l’aéroport de Naples.[…]

Le rapport d’éthique indique que la maire Heitmann a dit qu’elle avait des preuves des numéros de queue et des heures d’arrivée des avions utilisés dans le réseau présumé de prostitution enfantine.

Qui aide qui et pourquoi?

Le PDG de Netflix contribue à hauteur de 3 millions de dollars pour aider Newsom à lutter contre sa destitution.