Maintenant, même les médias grand public se posent des questions sur les vaccins contre le COVID-19

Article original datant du 26/08/21

L’ancien membre du Congrès Ron Paul a souligné cette semaine que plusieurs articles issus des médias grand public ont en fait commencé à rompre les rangs en termes de remise en question d’aspects clés de l’efficacité et des obligations vaccinales, en particulier lorsqu’il s’agit des injections de rappel controversées qui sont maintenant largement proposées.

« Même les médias grand public posent désormais de grandes questions sur les vaccins », titrait le Liberty Report de mercredi. Quelques titres récents de Bloomberg et de la BBC étaient inattendus en termes de critique et de scepticisme à l’égard du « récit consensuel ».

@RonPaul
Même les médias grand public posent maintenant de grandes questions sur les vaccins

Le premier article de presse que le député Paul et son coanimateur Daniel McAdams mettent en lumière provient de Bloomberg.

Voici comment commence l’article très inattendu de Bloomberg, qui a été publié le week-end dernier :

Les anecdotes nous disent ce que les données ne peuvent pas nous dire : Les personnes vaccinées semblent contracter le coronavirus à un taux étonnamment élevé. Mais on ne sait pas exactement à quelle fréquence, ni dans quelle mesure ils sont susceptibles de transmettre le virus à d’autres personnes.

Bien qu’il soit évident que la vaccination offre toujours une protection puissante contre le virus, on craint de plus en plus que les personnes vaccinées soient plus vulnérables à une maladie grave qu’on ne le pensait auparavant.

@business
On craint de plus en plus que les personnes vaccinées soient plus vulnérables à une maladie grave due au variant Delta du Covid qu’on ne le pensait auparavant

Et le même jour que le gros titre de BBG (Bloomberg), il y avait ceci de la part de la BBC, financée par le gouvernement britannique…

« Attraper le Covid est-il désormais préférable à un fort taux de vaccination ? »

L’article commençait ainsi :

C’est maintenant une question sérieuse qui a des implications sur la question de savoir si les enfants devraient être vaccinés. Et si nous utilisons le virus ou des injections de rappel pour renforcer l’immunité des adultes. Ces deux questions sont devenues litigieuses.

« Nous pourrions faire l’autruche, pendant très longtemps, en pensant que nous ne pouvons éloigner Covid qu’en faisant des injections de rappels chaque année« , m’a dit le professeur Eleanor Riley, une immunologiste de l’université d’Edimbourg.

@BreesAnna

Surprenant…
Attraper le Covid est-il désormais préférable à un fort taux de vaccination ? – BBC News

Il y a à peine un mois ou plus, de telles déclarations contenues dans ces deux articles des médias grand public auraient valu à une personne d’être suspendue de Facebook ou Twitter.

Mais elles soulignent à quel point ce scénario est « expérimental », malgré le fait que les gouvernements de plusieurs pays rendent désormais obligatoires les vaccins contre le COVID-19, avec des rappels imminents et déjà mis en œuvre à grande échelle dans certains pays (Israël ayant été le premier).

@ABC
Les experts de la santé mettent en garde et conseillent de ne pas sauter le pas – ou franchir la ligne – en prenant une troisième dose.

Bientôt, nous pourrions voir les responsables de la santé pousser à un deuxième rappel, un troisième, et ainsi de suite…

@KevorkAlmassian
J’ai hâte que les triple-vaccinés soient ÉNERVÉS contre les double-vaccinés 🍿🍿🍿🍿

Même le Daily Beast, qui a passé une grande partie de la pandémie à humilier les « hésitants de la vaccination », admet maintenant qu’Israël « ultra-vacciné » voit maintenant le nombre de contaminations monter en flèche

@thedailybeast
« Je ne veux pas vous effrayer », a déclaré le Dr Salman Zarka, expert du COVID-19, au parlement israélien. « Mais ce sont les données. Malheureusement, les chiffres ne mentent pas ».

Une poussée massive de contaminations dans un Israël ultra-vacciné indique des lendemains difficiles.

Il semble que certains médias commencent à reconnaître que la « ruée » vers les injections de rappel est beaucoup trop prématurée et que l’on en sait encore trop peu.

(Lire aussi cet article sur le même sujet)

Even Mainstream Media Is Now Asking Big Questions About Covid Vaccines
ZeroHedge - On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations