Microsoft souhaitait le départ de Gates en 2019 après une enquête sur une relation sexuelle inappropriée

Le directeur du CDC admet enfin que les cas de COVID sont largement surestimés
17 mai 2021
L’utilisation de la peur pour contrôler les comportements lors de la crise COVID était « totalitaire », reconnaît un groupe de scientifiques
17 mai 2021

Article original datant du 17/05/21

Dans une bombe dimanche soir, le Wall Street Journal rapporte que le conseil d’administration de Microsoft souhaitait le départ de Bill Gates à la suite d’une enquête interne sur une relation sexuelle inappropriée avec une employée de Microsoft.

Bill Gates

L’enquête, menée fin 2019, a été lancée après que l’employée en question – une ingénieure de Microsoft – a dénoncé une relation sexuelle de plusieurs années qu’elle a eue avec M. Gates – à peu près au même moment où la relation de M. Gates avec le pédophile notoire Jeffrey Epstein s’est répandue dans la sphère publique et où Melinda Gates a commencé à envisager le divorce.

Au cours de l’enquête, certains membres du conseil d’administration ont décidé qu’il n’était plus approprié pour M. Gates de siéger en tant que directeur de la société de logiciels qu’il a créée et dirigée pendant des décennies, selon les personnes interrogées. M. Gates a démissionné avant la fin de l’enquête du conseil d’administration, a déclaré une autre personne au courant de l’affaire. -WSJ

« Dans la seconde moitié de 2019, Microsoft a pris note d’une source de préoccupation selon laquelle Bill Gates a cherché à initier une relation intime avec une employée de la société en 2000 », a déclaré un porte-parole de la société. « Un comité du conseil d’administration a examiné la question, aidé par un cabinet d’avocats externe pour mener une enquête approfondie. Tout au long de l’enquête, Microsoft a apporté un soutien important à l’employée qui a soulevé le problème. »

Bill et Melinda Gates ont annoncé au début du mois qu’ils mettaient fin à leur mariage de 27 ans car, selon Melinda, le mariage était « irrémédiablement brisé ». Elle travaillait avec des avocats depuis au moins 2019 pour y mettre fin, selon le Journal. Et si le couple n’a pas révélé ce qui a provoqué la séparation, le Journal a également rapporté que les relations de Bill avec Epstein étaient une « source de préoccupation ».

Les membres du conseil d’administration de Microsoft ont pris connaissance fin 2019 de la lettre de l’ingénieure, qui demandait des changements dans son emploi chez Microsoft et partageait également des détails sur sa relation avec M. Gates, ont indiqué les personnes au courant de l’affaire. M. Nadella et d’autres cadres supérieurs étaient au courant des allégations de l’employée, ont dit certaines de ces personnes.

Certains membres du conseil d’administration ont posé des questions sur les relations de M. Gates avec M. Epstein, a déclaré l’une des personnes. Les membres du conseil d’administration ont été informés que la relation était axée sur la philanthropie et rien de plus, a déclaré cette personne.

En décembre 2019, avant la fin de l’enquête, M. Gates a été réélu au conseil d’administration de Microsoft lors de l’assemblée annuelle des actionnaires. À mesure que l’affaire devenait plus claire, les membres du conseil d’administration étaient préoccupés par le fait que la relation de M. Gates avec l’employée avait été inappropriée et qu’ils ne voulaient pas qu’un administrateur soit associé à cette situation dans le sillage du mouvement #MeToo, ont dit les personnes.

Dans le cadre de ses discussions avec Microsoft, l’employée a demandé à ce que Mme French Gates lise sa lettre (French est le nom de jeune fille de Mélinda Gates, NdT), ont indiqué des personnes au fait de la question. Il n’a pas été possible de savoir si Mme French Gates avait lu la lettre.

La question est la suivante : qui savait quoi, et quand ? Quoi qu’il en soit, on dirait que Gates va devoir [aller se faire voir] pour les temps à venir.


Bill Gates est exhorté à se présenter avec des preuves sur son ancien ami pédophile Jeffrey Epstein, après que leur relation de plusieurs années ait continué après qu’Epstein ait été connu comme pédophile – et a été cité par des sources anonymes comme un facteur clé dans la décision de Melinda Gates de divorcer de lui, qu’elle a commencé à mettre en œuvre en 2019 après que la relation de Gates avec Epstein ait été sous les projecteurs.

Bill Gates (à gauche), Jeffrey Epstein (à droite)

L’avocat Spencer Kuvin, qui représente neuf accusatrices d’Epstein, a déclaré au Sun que Gates devrait se manifester et fournir toute information sur Epstein et ses associés qui pourrait aider l’enquête en cours sur Ghislaine Maxwell, la « Madame » d’Epstein.

Ghislaine Maxwell

« Pourquoi prenez-vous des rendez-vous d’affaires avec une telle personne ? Je mets en doute le caractère moral de quiconque choisit de tenir des réunions d’affaires avec quelqu’un qui a fait preuve de ce type de comportement et qui a admis ce type de comportement », a déclaré Kuvin, ajoutant « Avec Bill Gates, sa richesse et son pouvoir en matière d’investigation, je trouve incroyablement difficile de croire qu’il n’aurait pas été au courant de toute l’étendue des allégations qui ont été portées contre Epstein pour cela. »

L’avocat Spencer Kuvin représente neuf accusatrices d’Epstein

« Rappelez-vous qu’il y a une enquête en cours concernant Ghislaine Maxwell », a poursuivi Kuvin. « Donc si M. Gates a des informations qui pourraient aider à cette enquête, je dirais qu’il devrait se manifester. »

Gates, tout comme le prince Andrew, a nié tout acte répréhensible, et a cherché à prendre ses distances avec le « financier » décédé, malgré les preuves que les deux étaient beaucoup plus proches qu’il ne le prétend.

« Je l’ai rencontré [Epstein]. Je n’ai eu aucune relation d’affaires ou d’amitié avec lui », a précédemment affirmé Gates.

Pourtant, d’après le New York Times, Gates et Epstein se sont rencontrés au moins six fois, et se sont notamment rendus au manoir new-yorkais d’Epstein à de « multiples occasions », y séjournant au moins une fois pendant la nuit.

Plus tard au cours du printemps, le 3 mai 2011, M. Gates a de nouveau rendu visite à M. Epstein dans son manoir de New York, selon des courriels concernant cette rencontre et une photo examinée par le Times.

La photo, prise dans le hall d’entrée revêtu de marbre de M. Epstein, montre un M. Epstein rayonnant dans des pantoufles bleues et dorées et une polaire décorée d’un drapeau américain, flanqué de luminaires. A sa droite : James E. Staley, à l’époque cadre supérieur de JPMorgan, et l’ancien secrétaire au Trésor Lawrence Summers. A sa gauche : M. Nikolic et M. Gates, souriants, portant un pantalon gris et un pull bleu marine.New York Times

Curieusement, Boris Nikolic (photo ci-dessous), conseiller de Gates, a été désigné comme exécuteur testamentaire suppléant dans un testament qu’Epstein a modifié quelques jours avant sa mort, le 10 août, dans une cellule de prison de Manhattan.

« Nous savons historiquement que de nombreuses autres personnes ont rencontré Epstein après sa condamnation, nous ne faisons que peler lentement les couches de cet oignon que sont les nombreux individus, les personnes de haut niveau qui ont poursuivi leurs relations sociales et professionnelles avec ce scandale après sa condamnation », a déclaré Kuvin. « Il y a des institutions académiques et des hommes d’affaires qui ont continué à s’associer avec Epstein suite à sa condamnation après avoir admis ce qu’il avait fait à des jeunes filles. »

Alors que Gates a fait l’objet de nouvelles critiques pour sa relation avec Epstein, il a également été accusé de comportement malsain sur le lieu de travail.

@davidenrich

16 mai 2021
Exclusif : La rupture du mariage de Bill et Melinda Gates jette une nouvelle lumière sur un secret de polichinelle au sein de Microsoft et de sa fondation : Gates s’est parfois mal comporté dans des contextes professionnels.

Une enquête du @nytimes. @FlitterOnFraud @MattGoldstein26

Bien avant son divorce, Bill Gates avait une réputation de comportement douteux

@davidenrich
Parmi nos découvertes :

– Gates a invité des subordonnés de Microsoft et de la fondation à sortir ensemble.
– Son gestionnaire de fonds a été accusé de harcèlement sexuel ; Gates a accepté un accord secret.
– Sa relation avec Jeffrey Epstein a duré plus longtemps que prévu.

Bill va-t-il se manifester et dire la vérité ?

Microsoft Board Members Wanted Gates Gone In 2019 After Investigation Into Sexual Relationship
ZeroHedge - On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero