Mike Shirkey – Leader de la majorité au Sénat – filmé en train d’avouer que l’émeute du 6 janvier a été mise en scène pour « s’assurer une destitution de Trump »

Des documents récemment déclassifiés montrent que Comey a délibérément menti au sujet du dossier Steele
16 février 2021
Un tribunal ordonne au gouvernement néerlandais de lever immédiatement le couvre-feu
16 février 2021
Mike Shirkey

Dans une nouvelle vidéo choc, le leader de la majorité au Sénat au Michigan, Mike Shirkey, est secrètement enregistré en train d’avouer que l’émeute du Capitole du 6 janvier a été « mise en scène » afin d’obtenir une destitution du président Trump.

Il a poursuivi en affirmant que non seulement c’était « arrangé à l’avance », mais que Mitch McConnell en faisait « partie ».

Dans la vidéo, un inconnu interroge Shirkey sur les événements qui se sont produits à Washington le 6 janvier. « C’était un canular depuis le premier jour, tout était arrangé à l’avance », répond Shirkley.

Il admet ensuite que les acteurs violents sont entrés séparément du reste de la foule. « Ils sont arrivés dans des bus séparés, c’était tout, vous savez, vous savez, arrangé par quelqu’un qui les finançait », dit Shirkey. « Pourquoi n’y avait-il pas plus de sécurité ? C’était ridicule, c’était ridicule, tout était mis en scène. »

Quand on lui a demandé si la maire de Washington, Muriel Bowser, avait une quelconque influence sur la situation, Shirkey a répondu que « ce n’est qu’une marionnette ».

Lien secondaire (en cas de surpression du Tweet) :

@LaurenWitzkeDE
CHOC : Le leader de la majorité au Sénat, Mike Shirkey, filmé en train de dire la vérité sur le 6 janvier.

C’était une mise en scène, Mitch McConnell voulait que ce soit « un gâchis » afin d’obtenir une condamnation de destitution de Trump pour Pelosi et Schumer.

Shirkey a également déclaré que le sénateur républicain Mitch McConnell « en faisait partie ».

« C’est lui qui a participé à la décision sur le niveau de sécurité du personnel. Je pense qu’il voulait le chaos », a déclaré Shirkey.

La vidéo d’une heure a été mise en ligne sur YouTube par le parti républicain du comté de Hillsdale. À un moment donné de la conversation, Shirkey a admis que la manifestation, « ce n’était pas des supporters de Trump ».

Vidéo non montée :