Moderna lance un essai clinique visant à déterminer si son vaccin COVID-19 entraîne des fausses couches

Live du 20 juillet 2021 – Joker à l’œuvre ?
20 juillet 2021
La majorité des informations erronées sur le COVID provient de 12 personnes, selon un rapport
21 juillet 2021

Article original datant du 13/07/21

Moderna lance un essai clinique visant à déterminer si son vaccin COVID-19 entraîne des fausses couches ou des mortinaissances* chez les femmes enceintes ou des malformations congénitales chez les nouveau-nés, malgré le fait que des milliers de futures mères aient reçu le vaccin

  • Moderna mènera bientôt des essais pour déterminer si leur vaccin est sûr pour les femmes enceintes
  • Le CDC ne recommande ni ne déconseille la vaccination des femmes enceintes
  • Les femmes enceintes sont plus susceptibles de souffrir des effets négatifs du COVID-19
  • D’autres études sont menées pour déterminer l’efficacité des vaccins COVID-19 pour les femmes enceintes
  • Moderna Inc commencera bientôt à tester son vaccin COVID-19 sur des femmes enceintes.

La société basée à Cambridge, Massachusetts, a annoncé l’essai lundi, et il devrait commencer le 22 juillet.

Les scientifiques observeront les effets secondaires potentiels du vaccin sur les femmes enceintes, les nourrissons, et si le vaccin peut entraîner des complications pendant la grossesse.

Les femmes enceintes font partie d’un petit groupe de personnes pour lesquelles l’innocuité du vaccin n’a pas été entièrement vérifiée.

Bien que les femmes enceintes soient éligibles pour les vaccins COVID-19 aux Etats-Unis, il ne leur est pas recommandé par les professionnels de le prendre ou non, car il existe peu de données sur les effets des vaccins sur les femmes enceintes.

Plus tôt cette année, l’Organisation Mondiale de la anté a recommandé de ne pas administrer le vaccin aux femmes enceintes, avant de revenir sur cette recommandation.

Moderna mène actuellement des essais pour voir comment ses vaccins affectent les femmes enceintes et leurs enfants après la naissance.
Le CDC recommande toutefois aux femmes enceintes de décider individuellement avec leur médecin si elles doivent se faire vacciner. Le NIH (Instituts Nationaux de la Santé) mène des études pour savoir si elles développent le même niveau d’anticorps que la population moyenne

Selon la Bibliothèque Nationale de Médecine des États-Unis, Moderna n’a pas encore commencé à recruter pour l’étude.

Ils prévoient de recruter 1 000 femmes âgées de 18 ans ou plus qui sont actuellement enceintes.

Les femmes doivent toutes avoir reçu une dose du vaccin Moderna COVID dans les 28 jours précédant leur dernière menstruation avant la grossesse.

Moderna cherche à trouver des tendances de complications de grossesse ou d’issues négatives de la grossesse – telles qu’une fausse couche ou une mortinaissance* – parmi les femmes qui ont reçu leur vaccin.

NDLR : *Mortinaissance : Expulsion d’un fœtus mort après 22 semaines de gestation

Moderna launches trial of COVID-19 vaccine for pregnant women
Moderna will soon begin trials to find whether their vaccine is safe for pregnant women. Currently, the CDC does not have advice for pregnant women and the vaccine.