Que savons-nous sur ce qui s’est passé au Capitole le 6 janvier

La pieuvre de Big Tech étrangle l’Amérique
15 janvier 2021
L’hypocrisie des médias
15 janvier 2021

Nous avons analysé, minute par minute, la période cruciale de deux heures pendant laquelle un rassemblement de l’Atout pour arrêter la certification des résultats des élections a fait place à une foule qui a failli se retrouver face au Congrès. Voici ce que nous avons trouvé : https://nyti.ms/2XyySwf

Alors que le président Trump s’apprête à prendre la parole près de la Maison Blanche, ses loyalistes se rassemblent déjà au Capitole. À l’intérieur, le Congrès se prépare à la procédure de certification du vote du Collège électoral. L’établissement de ces délais montre l’urgence de la situation.

Pendant des semaines, M. Trump avait exhorté ses partisans à se rendre à Washington pour empêcher la certification des résultats des élections. Plusieurs rassemblements simultanés sont prévus, dont le « rassemblement sauvage » sur la pelouse du Capitole, comme le montre cette carte réalisée par les partisans.

Il est 11h50. Un groupe de « Proud Boys » est en scène dans la partie est du Capitole, avec des centaines de supporters de Trump.

A plus d’un kilomètre de là, à 11h52, Donald Trump Jr. filme le président et son entourage dans les coulisses avant le discours de son père, s’émerveillant de la taille de la foule.

A 12h17, soit environ 15 minutes après son discours, Trump appelle ses partisans à se rendre à pied au Capitole. Alors que son discours se poursuit encore pendant une heure, certains des partisans du président commencent déjà à marcher vers le bâtiment du congrès.

Voici une partie de cette foule – marchant de près de la Maison Blanche vers le Capitole alors que le discours de Trump se poursuit – filmée par @itsa_talia à 12h29.

A 12h47, la police du Capitole répond à un rapport faisant état d’une bombe artisanale dans le bâtiment du Comité national républicain, à un pâté de maisons du bâtiment du Congrès. Un autre engin est ensuite découvert au Comité national démocrate voisin.

Les participants au rallye du Trump arrivent le long de la clôture du périmètre ouest. La foule des supporters du Trump déjà réunis à cet endroit s’agite, comme on peut le voir ici dans ce livestream de @StatusCoup à 12h49.

Quatre minutes plus tard, à 12h53, des partisans de Trump percent la barricade extérieure du Capitole sur le côté nord-ouest. Ce moment – 20 minutes avant la fin du discours de Trump – est saisi simultanément par @ElijahSchaffer, @StatusCoup et @ABQRAW.

La foule franchit rapidement trois clôtures supplémentaires sur les pelouses de l’ouest du Capitole, forçant les officiers à remonter les marches. Nous avons cartographié cette séquence ici. Les officiers en tenue antiémeute arrivent sur les marches à 12h58.

Ne sachant apparemment pas qu’une foule a atteint les marches du Capitole ouest, la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, entame la procédure de certification des résultats des élections quelques minutes plus tard, à 13h03 : « La maison de qui ? Notre maison ! »

A 13h12, le discours de Trump se termine par un nouvel appel à ses partisans à marcher sur le Capitole. Là, les émeutiers continuent de s’affronter aux officiers, y compris la police métropolitaine qui est maintenant arrivée sur les lieux. Les affrontements se poursuivront pendant une heure encore avant que le bâtiment ne soit percé.

A l’intérieur du Capitole, rien n’indique que les législateurs connaissent l’ampleur de la violence à l’extérieur. Voici le sénateur Ted Cruz qui soutient que le Sénat ne devrait pas certifier les votes de l’Arizona, en tant qu’émeutiers qui croient au même affrontement avec la police à l’extérieur.

A 13h49, près d’une heure après que les manifestants aient franchi le périmètre ouest et une minute après que le sénateur Cruz ait commencé à parler, le chef de la police du Capitole fait une demande d’assistance immédiate à la Garde nationale de Washington, comme le montre une chronologie publiée par le Pentagone.

Jusqu’à présent, tous ces affrontements violents ont eu lieu dans la partie ouest du Capitole. Mais sur le côté est, où la présence policière est beaucoup plus réduite, une autre foule est sur le point d’atteindre les portes du bâtiment.

Une vidéo largement diffusée montre la police en train de retirer une barricade à l’angle nord-est du bâtiment après de violents affrontements entre les agents et la foule. Cette vidéo a été diffusée à 13h58.

Deux minutes plus tard, à 14 heures, un flux vidéo YouTube capte le moment exact où une foule franchit également la grande barricade du côté est. C’est la dernière barrière physique qui protège ce côté du Capitole.

De retour sur le côté ouest du Capitole, à 14h10, les émeutiers brisent la dernière barricade en haut des escaliers nord-ouest. Ils dépassent les officiers et se précipitent vers une porte et des fenêtres qui mènent au côté du Sénat.

Dans le même temps, le sénateur Kyrsten Sinema de l’Arizona exhorte ses collègues à « rejeter ce défi sans mérite et à respecter la volonté des électeurs de l’Arizona ». Des émeutiers entourent le bâtiment des deux côtés, mais le débat au Congrès se poursuit sans interruption.

Il est environ 14h11 quand les premiers émeutiers entrent dans le bâtiment du Capitole. Deux minutes plus tard, alors que certains atteignent l’escalier est menant à la salle du Sénat, le Sénat est mis en suspens et le sénateur James Lankford est averti de la présence de « manifestants dans le bâtiment ».

A 14h14, les émeutiers poursuivent un officier jusqu’en haut des escaliers, où les entrées de la salle du Sénat sont dans les deux sens. La vidéo filmée par @igorbobic montre l’officier menant les émeutiers dans un sens, où les renforts arrivent. La police à l’intérieur de la chambre continue de verrouiller les portes.

Deux minutes plus tard, la foule se tient à l’écart avec la police dans le hall, à quelques pas de l’entrée de la salle du Sénat. Plus de cinq minutes se sont écoulées depuis que les premiers émeutiers ont pénétré dans le bâtiment, avant que la Chambre n’entre également en vacances.

À l’extérieur du bâtiment, la foule s’agrandit alors que les participants au rassemblement du président continuent d’affluer. Trois heures s’écouleront avant que le sergent d’armes ne déclare le bâtiment sécurisé.

Il s’agit d’un effort de collaboration entre le bureau graphique de @nytimes et l’équipe des enquêtes visuelles : @LaurenLeatherby, @arielle_designs, @singhvianjali, @trbrtc, @dwtkns, @simonelandon et @bottidavid.

Et rendu possible par les contributions de @_stella_cooper, @CoraEngelbrecht, @evanchill, @robinnyc7, @btdecker, @malachybrowne, @Poorpotatoface, @davehorn, @whitney_hurst, @Tina_Kelso, @aroyalbox, @archietse et @scottreinhard.

Notre équipe continue d’enquêter sur le siège du Capitole. Vous pouvez suivre tous les travaux des Enquêtes visuelles ici : Visual Investigations

Capture du Thread Twitter