Il y a quelque chose de louche dans les derniers confinements à Shanghai

Article original datant du 17/04/22

N’ayez aucun doute, il y a quelque chose de sérieusement inquiétant dans l’état des confinements contre le Covid qui ont eu lieu récemment à Shanghai. Même pour la Chine.

Voici à quoi ressemble l’épidémie, si l’on en croit les chiffres en provenance de Chine. Vous devrez m’excuser d’être franc, mais je ne les crois tout simplement pas. La Chine a menti sur presque tout depuis le début de la pandémie, et ils n’ont certainement pas l’intérêt du reste du monde à l’esprit maintenant qu’ils s’allient à la Russie sur le plan économique.

Les données pour la Chine proviennent de la Commission Nationale pour la santé de la République Populaire de Chine et inclut tous les cas confirmés, y compris les infections asymptomatiques. Les données relatives à la population proviennent du Bureau National des Statistiques de Chine. Les données n’incluent pas Hong Kong ni Taiwan. La moyenne journalière est calculée avec les données collectées pendant les sept jours précédents.

Source : New York Times

Je crois plutôt que les chiffres sont probablement exagérés dans un sens ou dans l’autre (tout comme je crois que la Chine le fait avec ses données macroéconomiques), afin de répondre aux besoins de n’importe quel programme que le Parti Communiste Chinois essaie de promouvoir.

Nous voici, deux ans après le début de Covid, avec suffisamment de temps derrière nous pour avoir étudié le virus, développé des vaccins, des rappels et des thérapeutiques et permis à l’immunité naturelle de se répandre – et la Chine confine une ville de 26,3 millions d’habitants au premier signe de quelques cas de Covid.

Photo: NBC News

Les mesures prises par la Chine pour mettre en œuvre cette série de confinements ont été dystopiques et orwelliennes, c’est le moins que l’on puisse dire.

Par exemple, selon le NY Times :

  • Tous les vols internationaux à destination et en provenance de Shanghai ont été interrompus
  • De nombreuses routes menant aux deux aéroports de la ville ont également été fermées
  • Le gouvernement a effectué des tests P.C.R. sur 25,67 millions de personnes
  • Le gouvernement n’a pas autorisé les habitants à se rendre dans les épiceries
  • Le gouvernement a rassemblé des dizaines de milliers de lits de camp dans deux centres de congrès pour en faire des centres de quarantaine – mais ils ne disposent pas de douches.

La Chine confine également, une fois de plus, les gens dans leurs maisons. Des vidéos sur les réseaux sociaux « montrent des résidents pris au piège hurlant et criant de l’intérieur de tours d’habitation la nuit« , a écrit The Independent cette semaine.

Selon des messages sur les réseaux sociaux, la ville utilise même des drones pour tenter de calmer les nerfs des résidents en colère.

« Veuillez vous conformer [aux] restrictions coviduelles. Contrôlez le désir de liberté de votre âme. N’ouvrez pas la fenêtre et ne chantez pas« , aurait dit ce drone.

La façon dystopique dont cette prétendue épidémie est gérée présente d’innombrables aspects inquiétants, mais la question de savoir pourquoi elle est gérée de cette façon est encore plus pressante.

On avait l’impression, à l’approche du printemps, que le monde avait dépassé l’idée du Covid. Les directives sur le port du masque et les vaccins étaient levées, les entreprises commençaient à se rétablir et nous nous dirigions vers la chaleur de l’été avec l’attitude que nous connaissions maintenant les risques du Covid et qu’il était temps pour chacun de prendre soin de soi.

Alors, pourquoi une réaction aussi drastique de la Chine ? Pourquoi poursuivre à ce stade la politique complètement irrationnelle et inepte de « Zéro Covid » du pays ?

Cela n’a tout simplement aucun sens, même pour la Chine. En fait, la réponse extrêmement dramatique et excessivement zélée du pays semble si anormale qu’elle m’a fait me demander hier si la Chine ne l’utilisait pas simplement comme un outil pour une prise de pouvoir étatique qu’elle avait planifiée depuis longtemps.

Je me suis également demandé si les mesures drastiques – similaires à celles que nous avons vues au début du Covid de la Chine – étaient un signe que le pays sait quelque chose sur le virus que le reste du monde ne sait toujours pas.

Il est certain que personne ne peut raisonnablement penser qu’une réaction aussi radicale à ce virus, qui a déjà fait ses premiers ravages dans le monde mais qui s’est installé et est devenu un mode de vie dans des endroits comme la Floride et les États nordiques où l’on a laissé l’immunité collective se répandre, est justifiée.

Les mesures contre le Covid à Shanghai sont tellement insensées et démentes étant donné le degré de dangerosité du Covid, que l’on commence à avoir l’impression que (1) le gouvernement utilise le Covid pour mettre en place des règles orwelliennes qu’il avait prévu depuis longtemps ou (2) il y a quelque chose sur ce virus qu’ils connaissent, que nous ne savons pas encore.

Hier, sur Twitter, c’étaient les deux seules explications alternatives que je pouvais concevoir pour les actions de la Chine.

Mais une troisième idée folle a surgi dans ma tête hier après-midi et je voulais également l’évoquer.

Et si la Chine fermait volontairement son pays pour perturber encore plus la chaîne d’approvisionnement mondiale et exercer son pouvoir sur la qualité de vie du monde occidental ?

J’ai expliqué pourquoi je pense que la Chine et la Russie vont se détacher du système monétaire actuel et lancer essentiellement une nouvelle économie.

J’ai expliqué que l’adossement du rouble et éventuellement du yuan numérique à l’or pourrait être un moyen pour ces pays d’exercer leur influence et de faire cavalier seul sur la scène économique mondiale.

J’ai également mis en garde contre les pièges des États-Unis qui ne disposent pas d’une capacité de production suffisante et qui dépendent trop des importations de la Chine. Ne pensez pas non plus que la Chine ne comprend pas la dynamique de cette relation.

Et si la Chine voulait non seulement exercer son influence en soutenant sa monnaie, mais aussi en tenant ses moyens de production en laisse plus serrée : davantage pour le bénéfice de son propre peuple, et moins pour celui des Américains exportateurs de dollars. Comment la Chine montrerait-elle au reste du monde, de manière passive et non conflictuelle, l’étendue exacte de son pouvoir sur notre qualité de vie ?

À ce stade, il semble que la Chine ne réserve pas sa capacité de production à ses propres citoyens. Après tout, les rapports sur les pénuries alimentaires et les émeutes qui éclatent à Shanghai sont omniprésents.

Photo: MarketWatch

Mais il y a une chance non nulle que ce soit de la propagande ou un dommage collatéral que le pays doit laisser se produire pour faire croire au reste du monde que son peuple souffre à ses côtés, lorsqu’il cautérise les chaînes d’approvisionnement de produits destinés à d’autres régions du monde.

Et si vous rejetez immédiatement une telle théorie des jeux comme étant conspirationniste et écervelée, vous avez peut-être raison. Mais vous sous-estimez probablement aussi le Parti Communiste Chinois.

Quelle que soit l’explication, la Chine dépasse les bornes avec cette dernière série de confinements, même pour les normes « Zéro Covid« .

Les vidéos qui fuitent sur les réseaux sociaux semblent pires et plus terribles que celles qui ont été diffusées lors des premiers confinements de 2020.

Est-ce que cela va vraiment être la politique permanente à long terme du Parti Communiste Chinois d’essayer de garder zéro cas de Covid dans un pays de 1,4 milliard d’habitants ? Même pour une dictature unilatérale déraisonnable, c’est un peu trop.

Photo: Reuters

Si je devais tout miser aujourd’hui sur la raison pour laquelle la Chine se confine comme elle le fait, je prendrais l’un de ces trois scénarios plutôt que la mise en œuvre réelle de la politique de santé la plus irrationnelle au monde :

  1. Le Parti Communiste Chinois essaie simplement d’usurper plus de pouvoir
  2. Il y a quelque chose au sujet de Covid que la Chine sait et que le reste du monde ne sait toujours pas
  3. La Chine cherche une excuse pour ralentir sa production afin de faire pression sur le monde occidental à un moment où elle essaie de se séparer davantage, économiquement, de l’Occident

Quoi qu’il en soit, plus j’en vois dans le pays au fil des jours, plus il m’apparaît clairement que quelque chose est louche dans les derniers confinements contre le Covid à Shanghai.

Something Is Rotten In The State Of Shanghai's Latest COVID Lockdowns
ZeroHedge - On a long enough timeline, the survival rate for everyone drops to zero

Chapitres

Vous êtes notre indépendance

Soutien par d’autres modes et montants ici.

Informations