La FBI publie les « Dossiers Seth Rich » : le meurtre de Seth Rich a pu être commandité

Un ancien conseiller de Barack Obama arrêté pour avoir prétendument volé plus de 200000 dollars à des écoles qu’il avait fondées
28 avril 2021
Des documents montrent que des représentants de l’État ont collaboré avec ‘Big Tech’ pour censurer les messages électoraux des Américains
28 avril 2021

Article original datant du 25/04/21

Le FBI a publié ses dossiers concernant Seth Rich, en employé du DNC (Comité national démocrate) assassiné, dont l’agence avait précédemment affirmé qu’ils n’existaient pas. Les documents du FBI, publiés ce week-end, semblent montrer qu’une entité dont l’identité n’a pas été divulguée voulait payer ou a effectivement payé beaucoup d’argent pour faire tuer Seth Rich.

Les dossiers montrent que de hauts responsables du DOJ (Département de la Justice des États-Unis) se sont réunis en 2018 pour discuter du meurtre de Rich et que les enquêteurs n’ont trouvé aucune conduite suspecte de la part de Rich avant sa mort.

Rich a été abattu devant son domicile de Washington en 2016.

Les démocrates et les médias grand public ont rejeté sans fondement le meurtre de Rich comme une « théorie du complot » et ont affirmé qu’il s’agissait d’un vol, bien qu’aucun de ses objets de valeur n’ait été pris. Cependant, des documents du FBI semblent suggérer que Rich pourrait avoir été victime d’un acte criminel lié à la politique de Washington.

« Le secteur du DNC où travaillait Seth Rich était un secteur où il avait accès et pouvait voir ce que le parti démocrate faisait, [et] tout comme cela s’est produit en 2020, cela s’est produit lors de l’élection de 2016 », a déclaré Debbie Georgatos, animatrice de l’émission « America, Can We Talk ? » (Amérique, peut-on parler ?). « C’est-à-dire la manipulation électronique du logiciel de tabulation des électeurs, ou, en clair : La manipulation électronique des votes. »

Rich est mort plus d’une heure après avoir été abattu.

Le FBI a confirmé qu’il était en fort été d’ébriété au moment où il a été abattu et que, de ce fait, il n’a pas pu aider la police avant de succomber à ses blessures.

Le FBI a également noté que quelqu’un a pris l’ordinateur portable de Rich après qu’il a été tué, mais on ne sait pas si des fichiers ont été effacés.

Les avocats exigent maintenant que le FBI remette plus de 1 000 documents fédéraux restants liés à l’enquête sur le meurtre de Rich, mais il reste à voir si le Bureau s’exécutera ou non.

Seth Rich
FBI: Someone could’ve paid for Seth Rich’s murder, releases ‘Seth Rich files’
The FBI released the records of murdered DNC staffer Seth Rich, which the agency had previously claimed didn't exist. The FBI documents, released over the weekend, appear to show that an undisclosed entity either wanted to pay or actually paid a lot of money to get Seth Rich killed.